• L'astéroïde (238) Hypatia a été découvert par Viktor Knorre le 1er juillet 1884.

    Son nom fait référence à la philosophe Hypatie d'Alexandrie.

     

    Découvert le 1er Juillet 1884, l'astéroide (238) Hypathia découvert par Viktor Knorre

    Découvert le 1er Juillet 1884, l'astéroide (238) Hypathia découvert par Viktor Knorre

    Découvert le 1er Juillet 1884, l'astéroide (238) Hypathia découvert par Viktor Knorre

    Caractéristiques orbitales
    Époque 18 août 2005 (JJ 2453600.5)
    Demi-grand axe (a) 434,747×106 km
    (2,906 ua)
    Aphélie (Q) 473,343×106 km
    (3,164 ua)
    Périhélie (q) 396,150×106 km
    (2,648 ua)
    Excentricité (e) 0,089
    Période de révolution (Prév) 1 809,490 j
    (4,954 a)
    Vitesse orbitale moyenne 17,44 km/s
    Inclinaison (i) 12,408°
    Nœud ascendant (Ω) 184,198°
    Argument du périhélie (ω) 206,921°
    Anomalie moyenne (M0) 98,915°
    Catégorie Astéroïde de la ceinture principale
    Caractéristiques physiques
    Dimensions 148,5 km NASA
    Masse (m) 3,43×1018 kg
    Masse volumique (ρ) ~2000 kg/m3
    Gravité équatoriale à la surface (g) 0,0415 m/s2
    Vitesse de libération 0,0785 km/s
    Période de rotation (Prot) 0,3692 j
    (8,860 h)
    Classification spectrale C
    Magnitude absolue (M) 8,18
    Albédo (A) 0,043 NASA
    Température (T) ~166 K
    Découverte
    Découvreur Viktor Knorre
    Date 1er juillet 1884
    Désignation 1947 HA

    L'astéroïde (238) Hypatia a été découvert par Viktor Knorre le 1er juillet 1884. Son nom fait référence à la philosophe Hypatie d'Alexandrie.

    Hypatia

    Philosophe alexandrine

    Antiquité tardive

     
    Sorcières-Hypathie by EditionsDUPUIS

     
     
    Naissance 370
    Décès 415 (Alexandrie, Égypte)
    École/tradition néoplatonisme
    Principaux intérêts Métaphysique, mathématiques, épistémologie, éthique, astronomie
    Influencé par Diophante, Ptolémée, Plotin

    Hypatie d'Alexandrie (en grec ancien Ὑπατία / Hypatia, v. 370415) est une mathématicienne et une philosophe alexandrine.

    Son père Théon d'Alexandrie, dernier directeur du Musée d'Alexandrie, est éditeur et commentateur de textes mathématiques[1]. Il éduque sa fille en l'initiant aux mathématiques et à la philosophie. Elle a dirigé l'école néoplatonicienne d'Alexandrie.


     

     

    Travaux et vie 

    Sources antiques 

    Synésios de Cyrène 

    Synésios de Cyrène, un de ses élèves (avant 395), qui était aussi son ami et qui devint évêque de Ptolémaïs, la loue dans ses lettres (en 404-407) pour sa grâce (très belle, elle reste vierge d'après la légende) et lui demande des conseils pour construire un hydromètre, un astrolabe ou pour tracer des cartes géographiques. Il lui a écrit : « C'est pour vous seule que je négligerais ma patrie ; et si jamais je puis la quitter, ce ne sera que pour aller auprès de vous » ; et ailleurs : « Quand bien même nul souvenir ne resterait aux morts dans les enfers, moi je m'y souviendrais de ma chère Hypatie » (Lettre 24). Dans une lettre à son père, il dit d'elle : « La philosophe si chère à Dieu et que nous ne saurions trop vénérer » (Lettre 17)[2].

    Socrate le Scolastique 

    L'historien chrétien Socrate le Scolastique rapporte dans son Histoire ecclésiastique (vers 440) :

    « Il y avait dans Alexandrie une femme nommée Hypatie, fille du Philosophe Théon, qui avait fait un si grand progrès dans les sciences qu'elle surpassait tous les Philosophes de son temps, et enseignait dans l'école de Platon et de Plotin, un nombre presque infini de personnes, qui accouraient en foule pour l'écouter. La réputation que sa capacité lui avait acquise, lui donnait la liberté de paraître souvent devant les Juges, ce qu'elle faisait toujours, sans perdre la pudeur, ni la modestie, qui lui attiraient le respect de tout le monde. Sa vertu, toute élevée qu'elle était, ne se trouva pas au dessus de l'envie. Mais parce qu'elle avait amitié particulière avec Oreste, elle fut accusée d'empêcher qu'il ne se réconciliât avec Cyrille. Quelques personnes transportées d'un zèle trop ardent, qui avaient pour chef un Lecteur nommé Pierre, l'attendirent un jour dans les rues, et l'ayant tirée de sa chaise, la menèrent à l’église nommée Césaréon, la dépouillèrent, et la tuèrent à coups de pots cassés. Après cela ils hachèrent son corps en pièces, et les brûlèrent dans un lieu appelé Cinaron. Une exécution aussi inhumaine que celle-là couvrit d'infamie non seulement Cyrille, mais toute l'Eglise d'Alexandrie, étant certain qu'il n'y a rien si éloigné de l'esprit du Christianisme que le meurtre et les combats. Cela arriva au mois de Mars durant le Carême, en la quatrième année du Pontificat de Cyrille, sous le dixième Consulat d'Honorius, et le sixième de Théodose[3]. »

    la Souda[modifier | modifier le code]

    L'encyclopédie grecque la Souda, plus tardive, livre les informations suivantes[4], parfois contradictoires, comme la mention à la fois de son mariage et de sa virginité, ou incohérentes dans les dates, si la Souda désigne par le nom d'Isidore le Philosophe Isidore de Gaza qui a vécu plus tard qu'Hypatie.

    Hypatie était une philosophe bien connue, née et élevée à Alexandrie, fille de Théon d'Alexandrie le Mathématicien, géomètre et philosophe d'Alexandrie; qui lui enseigna l'arithmétique, à quoi elle refusa de se limiter pour étudier la philosophie en général.

    Elle était la femme d'Isidore le Philosophe. Son apogée se situa sous le règne de l'empereur Flavius Arcadius. Elle a écrit un commentaire sur Diophante, le Canon astronomique, et sur les Coniques d'Apollonios de Perga.

    Bien que femme, elle portait le manteau des philosophes et se promenait au milieu de la ville où elle expliquait publiquement entre autres Platon et Aristote. En plus de son enseignement, atteignant les sommets de la vertu pratique, devenant juste et sage, elle resta vierge. Elle était belle et attirante. Un des auditeurs de ses lectures l'informa de ce qu'il la désirait. Elle le guérit de cet état non par la musique, comme on l'a dit par ignorance, mais en jetant devant lui un linge tâché de son sang menstruel, lui montrant ainsi son origine impure, et en lui disant « Vous aimez ceci, jeune homme, et il n'y a rien de beau à ce sujet ».

    Elle était habile et éloquente dans sa parole, sage et civile dans ses actes. Elle a été dépecée par les habitants d'Alexandrie et son corps a été violenté et traîné dans toute la ville. La raison en serait la jalousie et sa science en particulier dans le domaine de l'astronomie. Selon les uns, ce serait la faute de Cyrille d'Alexandrie, selon les autres, cela serait dû au caractère insolent et rebelle des habitants d'Alexandrie, qui s'en sont parfois pris à leurs propres évêques, comme Georges l'Alexandrin et Protérius.

    Elle a été aimée et honorée par les autres habitants de la ville, ainsi que par ses dirigeants qui venaient écouter ses lectures comme on le faisait à Athènes. Car bien que la réalité de la philosophie ait péri, le nom de celle-ci restait magnifique et admirable pour ceux qui accédaient aux plus hautes fonctions.

    Or, un jour, Cyrille d'Alexandrie, du camp opposé, passa devant chez elle et remarqua qu'il y avait une grande affluence. Il en conçut de la jalousie et le désir de la faire périr d'une façon déshonorante. Un jour qu'elle sortait de chez elle comme à son habitude, un groupe compact d'hommes méprisables ne craignant ni le regard des dieux ni la vengeance des hommes la tua et infligea cette immense souillure et honte à leur patrie.

    L'empereur aurait pu se mettre en colère suite à cela si Edesios, son représentant, ne s'était laissé corrompre. Il versa une indemnité pour les meurtres. Il attira cela sur lui et sa famille et c'est sa descendance qui en paya le prix.

    La mémoire de ces évènements au sein des habitants d'Alexandrie réduisit considérablement l'honneur et la considération dont jouissait Isidore le philosophe à Alexandrie. Malgré cette menace constante, chacun continua à le fréquenter pour écouter ses sages paroles.

     

    Analyses modernes 

    Hypatie fait ses études de sciences, philosophie et éloquence à Athènes. Elle travaille aussi dans le domaine de l'astronomie et de la philosophie. Elle écrit des commentaires sur L'Arithmétique de Diophante[5], sur Les Coniques d'Apollonios de Perga[6] et sur Les Tables de Ptolémée. Ses exposés publics à Alexandrie, où elle défend les thèses néoplatoniciennes (sans l'influence de Plotin) lui valent une grande renommée. Cependant aucun de ses travaux ne nous est parvenu, en particulier à cause de l'incendie final de la Bibliothèque d'Alexandrie ; cela explique sa faible notoriété.

    Michel Tardieu et Pierre Chuvin 

    Pour Michel Tardieu et Pierre Chuvin[7], nous avons une « image tripartite de la philosophie hypatienne » : philosophie générale, sciences et vertu pratique.

    1. Philosophie générale : Hypatie n'est pas une cynique parlant dans les rues, elle dispense un enseignement public, aux frais ou au service de l’État, dans les années 390, à Alexandrie. Elle explique « Platon ou Aristote ou tout autre philosophe » (selon Damascios). L'assistance à ses cours est libre. D'autre part, Hypatie donne sans doute des séances privées (hidia), en cénacles, et peut-être chez elle, auxquelles assistaient Synésios et ses condisciples. Cela explique que Cyrille d'Alexandrie, en poste depuis 412, ne se soit rendu compte qu'en 414 ou 415 de la popularité d'Hypatie.
    2. Sciences : Hypatie connaît les mathématiques, l'astronomie.
    3. Vertu pratique : Hypatie porte sur elle « l'anneau de continence » (selon Damascios). Elle pratique la théurgie.

    John Thorp[modifier | modifier le code]

    John Thorp, philosophe américain, dit à son sujet[8] :

    « Hypatie est l'héroïne idéale. Elle était charismatique ; elle mourut horriblement ; elle fut au centre d'un jeu compliqué de tensions politiques et religieuses ; et – la qualification la plus importante pour le statut de héros – en fin de compte nous savons très peu sur elle de façon claire et certaine. Une étoile qui brille, certes, mais vue à travers les brumes du temps et de l'oubli. Nos incertitudes invitent la construction d'une héroïne. L'un des principaux thèmes des études récentes sur Hypatie est précisément la diversité des interprétations de son histoire. Un livre italien, d'Elena Gajeri, portant le titre Ipazia, un mito letterario (Hypatie, un mythe littéraire), suggère qu'Hypatie, telle que nous la connaissons, est une construction de l'imaginaire plutôt qu'une réalité de l'histoire. »

    « Déjà dans l'antiquité tardive elle était une héroïne païenne pour avoir été massacrée par les chrétiens, ou encore une héroïne des ariens pour avoir été massacrée par les orthodoxes, ou encore une héroïne des chrétiens de Constantinople pour avoir été massacrée par les chrétiens intempérants d'Alexandrie. Plus récemment elle s'est vue traiter d’héroïne anticléricale, victime de la hiérarchie ; héroïne protestante, victime de l'église catholique ; héroïne du romantisme hellénisant, victime de l'abandon par l'Occident de sa culture hellénique ; héroïne du positivisme, victime de la conquête de la science par la religion ; et, tout dernièrement, héroïne du féminisme, victime de la misogynie chrétienne. Femme polyvalente ! »

    « Vous avez donc, chez Hypatie, tous les éléments idéaux pour une histoire captivante : il y a le fait exotique, dans l'antiquité, d'une femme mathématicienne et philosophe ; il y a son charisme indéniable ; il y a l'élément érotique fourni par sa beauté et par sa virginité ; il y a le jeu imprévisible des forces politiques et religieuses dans une ville qui a toujours connu la violence ; il y a la cruauté extraordinaire de son assassinat ; et, en arrière-plan, le sentiment profond d'un changement inexorable d'ère historique. De plus il y a notre manque d'informations claires et précises sur elle, ce qui permet aux fabricants de légendes de remplir les lacunes comme ils veulent »

    La mort d'Hypatie 

     

    En mars 415, à 45 ans, elle meurt, assaillie par une foule de chrétiens, lacérée par des coquillages aiguisés. Ses restes seront brulés.[réf. souhaitée]

    La victime d'un conflit politique et religieux

    Découvert le 1er Juillet 1884, l'astéroide (238) Hypathia découvert par Viktor Knorre

    • Selon la thèse de Socrate le Scolastique (vers 440), les chrétiens lui reprochaient d'empêcher la réconciliation entre le patriarche Cyrille d'Alexandrie et le préfet romain Oreste à la suite de conflits sanglants entre diverses communautés religieuses d'Alexandrie.

    « Contre elle alors s’arma la jalousie ; comme en effet elle commençait à rencontrer assez souvent Oreste, cela déclencha contre elle une calomnie chez le peuple des chrétiens, selon laquelle elle était bien celle qui empêchait des relations amicales entre Oreste et l’évêque. Et donc des hommes excités, à la tête desquels se trouvait un certain Pierre le lecteur, montent un complot contre elle et guettent Hypatie qui rentrait chez elle : la jetant hors de son siège, ils la traînent à l’église qu’on appelait le Césareum, et l’ayant dépouillée de son vêtement, ils la frappèrent à coups de tessons ; l’ayant systématiquement mise en pièces, ils chargèrent ses membres jusqu’en haut du Cinarôn et les anéantirent par le feu. Ce qui ne fut pas sans porter atteinte à l’image de Cyrille d'Alexandrie et de l’Église d’Alexandrie ; car c’était tout à fait gênant, de la part de ceux qui se réclamaient du Christ que des meurtres, des bagarres et autres actes semblables soient cautionnés par le patriarche. Et cela eut lieu la quatrième année de l’épiscopat de Cyrille, la dixième année du règne d’Honorius, la sixième du règne de Théodose, au mois de mars, pendant le Carême[3]. »

    • Selon la thèse du philosophe néoplatonicien Damascios (en 495), l'évêque aurait découvert par hasard, en passant devant chez Hypatie et en voyant la foule qui s'y pressait, la popularité de la philosophe. Toujours est-il qu'elle est arrachée à sa voiture, entraînée dans une église, siège patriarcal, consacrée à saint Michel, appelée le Cæsareum quand l'édifice était le centre du culte impérial à Alexandrie. Hypatie est déshabillée, tuée à coups de tessons et démembrée. Ses restes sont promenés par les rues et brûlés.[réf. nécessaire]
    • Selon Voltaire, elle serait morte lapidée dans l'église la césarée d'Alexandrie par une foule fanatisée de moines chrétiens sur ordre de Cyrille, évêque d'Alexandrie[9].

    L'accusation tardive de sorcellerie[modifier | modifier le code]

    D'après Jean de Nikiou (Nicée), au VIIe siècle[10] :

    « En ces temps apparut une femme philosophe, une païenne nommée Hypatie, et elle se consacrait à plein temps à la magie [théurgie, selon Michel Tardieu], aux astrolabes et aux instruments de musique, et elle ensorcela beaucoup de gens par ses dons sataniques. Et le gouverneur de la cité l'honorait excessivement ; en effet, elle l'avait ensorcelé par sa magie. Et il cessa d'aller à l'église comme c'était son habitude… Une multitude de croyants s'assembla guidée par Pierre le magistrat — lequel était sous tous aspects un parfait croyant en Jésus-Christ — et ils entreprirent de trouver cette femme païenne qui avait ensorcelé le peuple de la cité et le préfet par ses sortilèges. Et quand ils apprirent où elle était, ils la trouvèrent assise et l'ayant arrachée à son siège, ils la trainèrent jusqu'à la grande église appelée Césarion. On était dans les jours de jeûne. Et ils déchirèrent ses vêtements et la firent traîner (derrière un char) dans les rues de la ville jusqu'à ce qu'elle mourût. Et ils la transportèrent à un endroit nommé Cinaron où ils brûlèrent son corps. Et tous les gens autour du patriarche Cyrille l'appelèrent « le nouveau Théophile », car il avait détruit les derniers restes d'ido

    Dans la littérature 

    Cette liste comporte des poèmes, œuvres de fiction et analyses historiques des siècles derniers.

    XVIIIe siècle
    • Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, Article sur l'Eclectisme
    • Voltaire l'évoque dans son Dictionnaire philosophique.
    XIXe siècle
    XXe siècle
    • Mario Luzi, Livre d’Hypatie (Libro di Ipazia), théâtre, 1978
    • Augusto Agabiti, Ipazia : la prima martire della liberta di pensiero, Ipazia, Ragusa, 1979
    • Alexandra Barriole, Hypatie, la lionne de l'apocalypse, La pensée universelle, 1987
    • Andrée Ferretti, Renaissance en Paganie, L'Hexagone, 1987
    • Arnulf Zitelmann, Hypatia, École des Loisirs, Coll. Médium, 1989
    • Jean Marcel, Hypatie ou la fin des dieux, Leméac, 1989
    • J. Rougé, « La politique de Cyrille d'Alexandrie et le meurtre d'Hypatie », in Cristianesimo nella Storia, 11/3, 1990, p. 485-504;
    • Silvia Ronchey, « Ipazia, l'intellettuale », in Augusto Fraschetti (a cura di), Roma al femminile, Roma, Laterza, 1994, p. 213-258;
    • Silvia Ronchey, « Filosofa e martire: Ipazia tra storia della chiesa e femminismo », in R. Raffaelli (a cura di), Vicende e figure femminili in Grecia e a Roma (Atti del Convegno di Pesaro, 28-30 aprile 1994), Ancona, Commissione per le Pari Opportunità della Regione Marche, 1995 p. 449-465;
    • Maria Dzielska, traduit en anglais par F. Lyra, Hypatia of Alexandria, (Revealing Antiquity, No. 8) Cambridge, MA: Harvard University Press, 1995 (1996 en livre de poche)
    • Pan Bouyoucas, Hypatie ou la mémoire des hommes, pièce de théâtre, créée en 1999, publiée par Dramaturges éditeurs en 2005
    • Umberto Eco, Baudolino, 2000.
    • Maurice Magre, Priscilla d'Alexandrie, Albin Michel, 1925 (chapitres III et XII)
    XXIe siècle
    • Marie-Florence Ehret, Hypatie, fille de Théon, Atelier Des Brisants, 2001
    • Antonio Colavito e Adriano Petta, Ipazia, scienziata alessandrina. 8 marzo 415 d.c., Lampi di Stampa, Milano 2004;
    • Aida Stoppa, « Ipazia e la rete d'oro », in Aida Stoppa, Sette universi di passione, Colledara, Te, Andromeda éditrice, 2004, p. 20-34;
    • Loup d'Osorio, Hypathia, arpenteur d'absolu, L'Harmattan, 2005
    • Christiane Marciano-Jacob, Hypatia — Un phare dans la nuit, Editions du Lys 2008
    • Christelle Pécout, Virginie Greiner, Hypathie, Dupuis (Grand Public). (Bande dessinée). 2010.
    • Maria Dzielska, Hypatie d'Alexandrie, traduit de l'anglais par Marion Koeltz, préface de Monique Trédé, publié par les Editions des femmes-Antoinette Fouque, mars 2010

    Le personnage d'Hypatie apparaît également dans l'aventure de Corto Maltese, Fable de Venise, d'Hugo Pratt.

    Le personnage d'Hypatie apparaît dans le roman de l'égyptien Yūsuf Zaydān (en) ‘Azāzīl (Le Caire, Dar al-Chorouq, 2008), construit comme les mémoires fictives d'un moine de Haute-Égypte. Le moine Hépa l'a connue durant son séjour à Alexandrie pour y étudier la théologie et la médecine et assiste à son exécution. Ce roman obtient l'International Prize for Arabic Fiction (en) 2009 en mars 2009.

    Au cinéma[modifier | modifier le code]

    Le film Agora (2009) d'Alejandro Amenábar s'inspire librement de la vie et de la mort d'Hypatie, interprétée par Rachel Weisz. Elle y est montrée comme une patricienne, proche du préfet Oreste et de Synésios, deux anciens disciples. Elle se veut l’égale des hommes et enseigne la philosophie et les sciences en faisant face à la violence fanatique et à l’obscurantisme des chrétiens d’Alexandrie, et est érigée en figure de la laïcité[réf. nécessaire]. Elle cherche à comprendre, dans le film, comment les planètes, dont la Terre, tournent autour du soleil, contrairement au système géocentrique comme on le croyait à l'époque. Elle finit par comprendre que le système héliocentrique fonctionne avec des orbites en ellipse et non en cercle.

    Dans la bande-dessinée[modifier | modifier le code]

    Hypathie[11] (sic), Dupuis, collections Sorcières, 2010.

    Hugo Pratt fait figurer Hypatie dans son oeuvre, dans l'album Fables de Venise, au travers du personnage d'Hypazia, fille du frère maçon Teone (référence à Théon d'Alexandrie, voir ci-dessus). Celle-ci est convaincue d'être la réincarnation de la philosophe alexandrine et les échanges qu'elle entretient par deux fois avec Corto Maltese avant de mettre fin à ses jours font explicitement référence à l'Hypatie historique.

    L'École d'Athènes

    Une histoire souvent racontée, mais non prouvée, veut que Raphaël l'ait représentée dans une première version de son tableau L'École d'Athènes. Lorsqu'un des cardinaux aurait examiné le tableau et su que la femme représentée au centre et en bas était « Hypatie, la plus fameuse des membres de l'École d'Athènes », il aurait souhaité qu'elle en soit effacée. Il aurait ordonné : « Enlève-la. La foi ne permet de rien savoir sur elle. À part cela, l'œuvre est acceptable ». Raphaël l'aurait retirée, mais une référence lui en serait restée du fait de son remplacement par la figure efféminée de Francesco Maria Ier della Rovere, un neveu du pape Jules II[8].

    Annexes

    Notes et références

    1. Hypatia of Alexandria [archive], sur The MacTutor History of Mathematics archive
    2. Hymnes de Synésius de Cyrène, Prolégomènes, trad. Mario Meunier, 1947.
    3. a et b Socrate le Scolastique, Histoire Ecclésiastique (vers 440), VII, 15 lire en ligne [archive].
    4. La Souda en ligne, article Hypatia: http://www.stoa.org/sol/ [archive]
    5. (en) Oser, Lynn M., Women in Mathematics, Cambridge, (1974) indique que « Une portion de son traité original Sur le canon astronomique de Diophante a été trouvé au XVe siècle dans la bibliothèque du Vatican ; il est probable qu'il y ait été amené après la chute de Constantinople aux Turcs. » (p. 27) Lire en ligne [archive].
    6. Benoît Patar, Dictionnaire des Philosophes Médiévaux, Les Editions Fides,‎ 2006 (ISBN 9782762127416, lire en ligne [archive]), p. 510 
    7. Pierre Chuvin, Chronique des derniers païens : la disparition du paganisme dans l'Empire romain, du règne de Constantin à celui de Justinien, Paris, les Belles lettres Fayard, coll. « Belles Lettres » (no 97),‎ 2009, 350 p. (ISBN 978-2-2513-8097-1, OCLC 852486444) , p. 366-367.
    8. a et b A la recherche d'Hypatie [archive], Allocution par John Thorp (Université de Western Ontario), Association canadienne de philosophie,2004 .
    9. Voltaire "de la paix perpétuelle" par le "docteur goodheart", dans ses œuvres complètes. édition de Th. Desoer, Paris, 1817
    10. Jean de Nikiou, trad. an. : Chronicle, 84, 87–103 (online version [archive]) [1] [archive].
    11. http://www.dupuis.com/catalogue/FR/al/20559/hypathie.html#.Uckzg5HG_xo [archive]

    Bibliographie 

    Sources

    • Socrate le Scolastique, Histoire ecclésiastique (vers 440), VII, 13-15.
    • Damascios, Vie d'Isidore [de Gaza] (495), fragments in Photius, Bibliothèque, Cod. 242. Trad. : La vie d'Isidore ou Histoire de la philosophie, traduit par Anthelme-Édouard Chaignet, Т 1-3 Paris, 1900-1903. fragments 102-105.
    • Jean de Nikiou, Histoire universelle (VII° s., original copte perdu), 84, 100-102, trad. de la version amharique Zotenberg, 1883, p. 474. [2]
    • Anne Jensen, Femmes des premiers siècles chrétiens, Bern, Peter Lang, 2002, p. 180-181. Texte grec et français de Socrate, HE 7,15.
    • Navarro, J. (2013) - « Les femmes et les mathématiques - D'Hypatie à Emmy Noether », coll. Le monde est mathématique présentée par Cédric Villani no 33 (ISBN 978-2-8237-0131-9), Éd. RBA, Paris, p. 11-19

    Études

    • K. Praechter, Hypatia, in Realencyclopädie der classischen Altertumswissenschaft, Halbband 17, Band IX,1, Stuttgart, J. B. Metzler, 1914, col. 242-249 (en ligne [3], [4], [5]).
    • J. M. Rist, Phoenix, 19 (1965), p. 214 ss.
    • J. Bregman, Synesius of Cyrene, Berkeley et Londres, University of California Press, 1982, p. 22-25, 36-39.
    • Pierre Chuvin, Chronique des derniers païens. La disparition du paganisme dans l'Empire romain, du règne de Constantin à celui de Justinien (1990), Les Belles Lettres, éd. revue 2009, p. 90-94, 361-367.
    • Maria Dzielska: Hypatia of Alexandria. Harvard University Press, Cambridge (Mass.) 1995, ISBN ... (Revealing Antiquity, 8).
    • H. D. Saffrey, in Dictionnaire des philosophes antiques, 1989 ss., t. III, p. 814-817.
    • Régine Pietra, Les femmes philosophes de l'antiquité gréco-romaine, L'Harmattan, 1997, « Ouverture philosophique ».
    • Hans von Campenhausen, Les Pères grecs (Griechische Kirchenväter), Paris, Éd. de l'orante, 1963. Chapitres « Synésius de Cyrène » et « Cyrille d'Alexandrie ».
    • Olivier Gaudefroy, Hypatie, l'étoile d'Alexandrie, Arléa, 2012.
    • Maurice Sartre, Histoires grecques, Points Seuil, 2009

    Articles connexes[modifier | modifier le code]

    Liens externes

    Suite au film Agora

     

    Précédé parAstéroïdeSuivi par
    (237) Coelestina
    (238) Hypatia

     

     

    (239) Adrastée


    votre commentaire
  • 4 Juillet 1776, Déclaration d'indépendance des Etats Unis , sous un ciel Cancer ascendant Sagittaire

    thème astral

     

    4 Juillet 1776, Déclaration d'indépendance des Etats Unis , sous un ciel Cancer ascendant Sagittaire

    ANALYSE DU CIEL ASTRAL DES ETATS UNIS ALORS QU'EST MISE EN OEUVRE L'INVESTITURE DE DONALD TRUMP SOUS UN IMMENSE MOUVEMENT DE NATURE FEMININE CONTRE SA POLITIQUE

    NOUS SOMMES DIMANCHE 22 jANVIER 2017

     

    Les planètes en transit aujourd'hui sur la carte du ciel des Etats Unis montrent l'appel céleste à une ouverture de conscience pour instaurer une véritable justice sociale sur la Terre des indiens , ne l'oublions pas...

    Les Etats Unis sont Cancer ascendant Sagittaire, comme l'était Nelson Mandela et donc devraient , pour être en harmonie de vie avec l'univers, offrir l'exemple d'une politique protectrice, Cancer , pour la conscience collective universelle , ascendant Sagittaire .

    L'astéroide ( 269) Justitia dans le thème astral des Etats Unis est très exactement positionné sur le Milieu du Ciel ; L'astéroide ( 269) Justitia en transit vient de se placer très exactement sur Lilith des Etas unis elle même conjointe à Neptune au Milieu du ciel des Etats unis et s'apprête donc, en réveillant Lilith, à se positionner sur Justitia natale

    Jupiter en transit en Balance dans la maison 10, celle du gouvernement du pays donne ce même message , d'autant plus fort que la planète Jupiter et la planète phare de l'essence Sagittaire des Usa (sage iter veut dire la voie sage, la voie juste !). L'essence de l'utopie  féminine des Usa se met enfin en mouvement !

    Non pas l'idéal d'une Hillary Clinton, non, mais l'essence d'une vraie démocratie, une véritable responsabilité du peuple ( le chemin de vie des USA est en Vierge en maison 9 )  , humble , dans l'énergie de la Vierge, avec des besoins mesurés , ramenés à l'essentiel et non pervertis par l'avidité d'une poignée de capitalistes ...La véritable essence lunaire du Cancer , protectrice et maternante, pleine d'amour ...Pendant le processus électoral , Saturne est passé sur l'ascendant des USA et s'est mis face à Uranus , déclenchant un électro choc dans la maison 7 qui s'occupe du sens  communautaire américain  l'obligeant à prendre du recul , Sagittaire, pour se regarder en miroir, Gémeaux ...

    Cette traversée de Saturne en Maison un emmène le pays tout entier à analyser différemment son rapport au monde , à tous les peuples de la planète ...à présent , saturne s'est mis face à Mars , déclenchant l'action pour une communication fraternelle et sororale , une véritable solidarité...

    Uranus en transit sur Chiron déclenche aussi un électro choc guérisseur .une véritable acupuncture.

    Toute l'organisation , Capricorne des usa s'apprête à un profond bouleversement, Pluton Capricorne transit se dirigeant vers le Pluton ..Capricorne natal des Usa , ayant déjà commencé sa conjonction avec lui ....

    En ce moment dans le ciel planétaire , Chiron le guérisseur , de nature Sagittaire, comme Jupiter, est en Poissons conjoint à l'astéroide (12524) Conscience ...il traverse la maison 3 des Etats Unis qui est , en astrologie mondiale , la maison de la communication avec les proches, les voisins , les frères , les soeurs En poissons , cette communication devrait, sortie de l'illusion capitaliste , être compassionnelle et proche de l'amour inconditionnel propre à ce signe ....Mars Poissons lui aussi transit est très exactement conjoint aujourd'hui au fond du ciel des Etats unis, provoquant une puissante montée de sève compassionnelle du plus profond des racines ' maison 4 des Usa ...

    Béatrix Viard

    Histoire

     

     

     

    La déclaration d'indépendance est une étape majeure dans l'histoire des relations anglo-américaines: après une série de crises entre la métropole et les colonies, principalement sur les questions de taxation des produits, le texte proclame la naissance d'une nouvelle nation et représente un acte révolutionnaire.

     

     

    En janvier 1776, Thomas Paine prend parti pour les insurgents américains dans son Sens commun (1776) qui remporte un vif succès (environ 500 000 exemplaires vendus[1]). Son livre est un plaidoyer pour la rupture avec la Grande-Bretagne et aurait inspiré George Washington. En effet, dans ce petit livre, il estime ridicule qu'un pays si petit que la Grande-Bretagne gouverne et impose des lois à l'immense et lointaine Amérique.

     

     

    Le 12 juin 1776, la Virginie se dote d'une Déclaration des droits (Virginia Declaration of Rights). Le Second Congrès continental, composé de délégués des Treize colonies réunis à Philadelphie, décide de rédiger la Déclaration d'indépendance. Le projet est confié à un comité de cinq représentants (Committee of Five : John Adams, Roger Sherman, Benjamin Franklin, Robert Livingston et Thomas Jefferson). Mais c'est finalement Thomas Jefferson qui élabore une ébauche[2].

     

     

     

    Il devient de fait le principal auteur du texte. Il finit son travail le 21 juin 1776 et le soumet au comité qui fait quelques modifications. La déclaration est encore amendée au cours des débats du Congrès : les passages sur la traite et l'esclavage sont supprimés, afin de ne pas mécontenter les régions du Sud[3].

     

     

    Le document définitif, écrit sur du parchemin, est approuvé et signé le 4 juillet par 56 délégués réunis à l'Independence Hall[4].

    La Déclaration est ensuite envoyée à l’imprimerie pour être largement diffusée. La nouvelle de la Déclaration d’indépendance prit le même temps (soit 29 jours) pour aller de Philadelphie à Charleston que de Philadelphie à Paris[5].

     

     ENERGIE PLANETAIRE SUR LES ETATS UNIS LE JOUR DE L INVESTITURE DE TRUMP

     

     

    4 Juillet 1776, Déclaration d'indépendance des Etats Unis , sous un ciel Cancer ascendant Sagittaire

     

     

     

     

     

     

     

     

      Évènement du : 4 juillet 1776 à 16h50
    à : Philadelphie (PA) (États-Unis)
    Soleil : 13°19' Cancer AS : 8°19' Sagittaire
    Lune : 26°58' Verseau MC : 25°42' Vierge
    Dominantes : Cancer, Gémeaux, Vierge
    Uranus, Neptune, Jupiter
    Maisons 7, 8, 3 / Eau, Air / Mutable
    Numérologie : chemin de vie 5
    Popularité : 11 051 clics, 6e évènement
     
     
     

    votre commentaire
  •  

     

     légende du tour de France

     

    e 1er juillet 1903. Départ du premier Tour de France, gagné par Maurice Garin dopé au chocolat chaud.

     

     

     

    Cet article est fort interessant car il nous montre combien le tour de France, des sa naissances , porte le Karma de la dépendance aux expediants , à l'époque le gros rouge qui tache, la gnole , et à un niveau moins important, LE CHOCOLAT !

     

    Le Cancer , signe dans lequel nait chaque année Le tour de France  est le signe de la Lune , du féminin de l'être , féminin qui gère la manière dont nous nous enracinons dans une culture

    , en tant que lieu d'enracinement d'une culture , et la manière dont s'alimente à un niveau global les citoyens qui en sont issus , plus exactement la manière dont ils se ressourcent , et individuellement la manière dont nous nous ressourcons chacun de nous, bien sur.

     

    ARTICLE DU JOURNAL LE POINT

     

    Drôle d'histoire : la Grande Boucle voit le jour parce que le seul quotidien sportif de cette époque est dirigé par un dreyfusard.

     

     
     
              
     

    Ils sont soixante coureurs à s'aligner sur la ligne de départ du premier Tour de France. C'est une joyeuse cohue, bon enfant. À peine si les coureurs ne sont pas en habits de ville. Le temps des hommes-sandwichs n'est pas encore venu. Les cyclistes de cette époque courent surtout pour la gagne, pas forcément pour décrocher de gros contrats publicitaires. À 15 h 16, le départ est donné devant l'auberge du Réveil-Matin à Montgeron. À la vue de tous, Lance Armstrong s'injecte un litre d'EPO...

    La course part de Montgeron parce que le préfet Louis Lépine interdit toutes les courses sur le territoire parisien. Les coureurs s'élancent accompagnés par une nuée de supporteurs en vélo. C'est la pagaille. Demain, ils seront à Lyon ! Voilà une belle étape : Paris-Lyon, 467 kilomètres. En ce temps-là, les coureurs cyclistes sont de rudes gaillards qui ne pleurnichent pas dès que l'étape dépasse 250 kilomètres. Le vainqueur du jour, Maurice Garin, rejoindra la ligne d'arrivée après 17 heures et 45 minutes de course, avec 55 minutes d'avance sur le deuxième. Et comme seul produit dopant, les coureurs s'enfilent du gros rouge qui tache ou de la gnôle. Garin, lui, préfère le chocolat chaud. Quant aux vélos... Ah, les vélos ! Ils sont aussi maniables que des Vélib' : 14 kilos, des freins à peine efficaces et même pas de roue libre (sauf pour un coureur).

    Course à étapes

    Sans le capitaine Dreyfus, le Tour de France n'aurait probablement pas existé ! Du moins n'aurait-il pas été créé si tôt. Explication : nous sommes alors en pleine affaire Dreyfus. Le seul quotidien sportif de l'époque, Le Vélo, publie édito sur édito en faveur du capitaine injustement accusé d'espionnage. Voilà qui rend furax les annonceurs du journal, tous de gros industriels du cycle et de l'automobile plutôt anti-dreyfusards. Au point qu'ils décident de ne plus faire de pub dans Le Vélo et de fonder leur propre quotidien, dont ils confient la direction à Henri Desgrange, ancien coureur cycliste et journaliste. C'est L'Auto-Vélo bientôt raccourci en L'Auto. Pour vendre son journal, Desgrange a l'idée de créer une épreuve cycliste exceptionnelle. "Et si on créait une course à étapes faisant le tour de la France ?" propose le journaliste Géo Lefèvre. Tope là ! Desgrange trouve l'idée géniale.

    Il faut trouver des coureurs. Pas facile de les convaincre de se lancer dans une telle galère. Une quinzaine seulement acceptent de s'inscrire à l'épreuve. Ce n'est pas suffisant. Il faut repousser d'un mois le départ prévu le 1er juin, le temps de rameuter d'autres candidats. Desgrange baisse les frais d'inscription, augmente les primes et double le défraiement journalier versé à chaque coureur (de 5 à 10 francs par jour). Finalement, 79 cyclistes s'inscrivent à l'épreuve, mais 60 seulement se présentent au départ. Pas d'équipe à l'époque, chacun court pour lui, et seulement 21 sont sponsorisés par un fabricant de vélos.

    Le favori est donc Maurice Garin, 32 ans, un ancien ramoneur né dans la Vallée d'Aoste, surnommé "le petit ramoneur italien" ou encore "le bouledogue blanc". Il a déjà gagné toutes les grandes courses de l'époque, notamment Paris-Brest-Paris (1 200 km en 52 heures et 11 minutes). C'est dire que, la première étape menant à Lyon, il l'accomplit les doigts dans le nez. Le premier col franchi par les coureurs est celui du Pin-Bouchain à 759 mètres d'altitude. Après la mi-course, pour ne pas se retrouver seul, il demande à ses soigneurs de donner un bol de soupe au seul coureur qui l'accompagne encore. C'est que dix-huit heures de course, ça use un peu, aussi les cyclistes ont-ils droit à un ou trois jours de repos entre chacune des six étapes. La télévision ne dictait pas encore sa loi. Pas de caravane publicitaire, bien entendu.

    20 000 spectateurs au Parc des princes

    Le journaliste Géo Lefèvre est à la fois le directeur, le juge et le chronométreur de la course. Une fois le départ donné, il court prendre le train pour arriver à temps à l'arrivée (il y échoue à Lyon !) Pour éviter toute triche, il place des hommes à lui sur le parcours. Sinon, les coureurs se mêlent à la circulation habituelle, seulement accompagnés de leurs soigneurs en voiture. Quand ils en ont les moyens ! Si Garin remporte la première étape, il laisse les deux suivantes (Lyon-Marseille et Marseille-Toulouse) à Hippolyte Aucouturier, son plus sérieux rival. Celui-ci a pourtant abandonné lors de la première étape, victime de crampes d'estomac. Le règlement d'alors permet de sauter une étape, mais on ne peut plus alors prétendre au classement final.

    Enfin, le 19 juillet, "le bouledogue blanc" décroche au sprint la dernière étape au Parc des princes, devant 20 000 spectateurs, et le Tour par la même occasion avec une vitesse moyenne de 25,6 kilomètres par heure. Il remporte quelque 6 075 francs (environ 54 000 euros de la valeur d'aujourd'hui) de gain. Sur les 60 coureurs au départ, 21 ont franchi l'arrivée, dont Millocheau, le porteur de la lanterne rouge, 65 heures après Garin. Le premier vainqueur du Tour ne garde pas un grand souvenir de celui-ci, sinon la faim, la soif, le sommeil, la souffrance et ses larmes durant l'étape Lyon-Marseille.

    Garin s'aligne encore pour le deuxième Tour de France, en 1904. Dans le col de la République, juste après Saint-Étienne, il tombe, avec d'autres coureurs, dans une embuscade tendue par les supporteurs de Faure, le régional de l'étape. Les cailloux pleuvent sur les malheureux cyclistes, l'un d'eux est même poussé à terre et battu comme plâtre. Finalement, des voitures de la course rejoignent les coureurs, et des coups de feu doivent être tirés pour éloigner les agresseurs. Garin s'exclame : "Je vais gagner ce Tour de France si je ne suis pas assassiné avant d'arriver à Paris." Il franchit l'arrivée en vainqueur, mais est déclassé sous prétexte d'avoir été ravitaillé quand c'était interdit. D'autres prétendent qu'il aurait pris le train. Après cela, Garin abandonne définitivement le vélo.

     

    Né le Juillet 1903, à 15H16, le Tour de France

    Tour de france

    L'intention Héliocentrique de l'évènement

    DEGRE SUR LEQUEL SONT CONJOINTEMENT ECLAIREES LA LUNE ET LA TERRE

    8° CAPRICORNE

    " Dans une maison ensoleillée des oiseaux apprivoisés chantent joyeusement "

    " Le bonheur salutaire que la soumission aux idéaux et aux modèles d'une culture bien établie apporte à ceux qui les acceptent sans réserve"

    Comment aborder le sens de ce symbole dans une société en crise qui n'est elle même pas exemplaire , nous demanderons nous ? Et bien en allant chercher à la source les vraies valeurs qui seules peuvent conduire au bonheur dont , pour parle du Capricorne , l'endurance, la constance, la sobriété .

    Poulidor fut très certainement un des coureurs qui a incarné au mieux les valeurs propre à ce sport !

    Et il avait son chemin de vie sur le 6 degré Capricorne, degré d'endurance et de constance pour terminer ce que l'on a commencé , même chemin de vie que celui de Léonard de Vinci né un 15 avril , lui aussi et qui avait du mal , sautant d'une curiosité à l'autre , à terminer ce qu'il commencait.

    Premier constat important qui saute aux yeux , deux quinconces qui se croisent d'un fond de ciel encadré par Pluton et Neptune

    Pluton en Gémeaux qui appele à une puissante transformation des moyens de communication dont le debut du vingtieme siècle sera l'intense alchimiste et

    Neptune en Cancer , dans le domicile de la Lune

    Neptune nous parle des illusions nées d'un ressourcement déséquilibré , relié à Saturne Verseau qui lui fait donc un quinconce, désequilibre

     qu'il convient de transcender avec constance et endurance en en faisant un projet, Verseau, à long terme, Saturne , et en co créativité dans un esprit d'équipe , énergie d'Uranus et du Verseau

    Et Uranus est ce jour là en parfaite opposition à Neptune et Pluton : Il est clair que ce tour de France est largement sous l'emprise des trois transpersonnelles qui vont l'utiliser, dans la durée, pour emmener les consciences à s'ouvrir et se responsabiliser , non pas sans surprises regulieres !

     

     

    Le quinconce de Pluton est lui aussi extremement alchimiste, puisqu'il le relie à Mars et Venus conjoint en Scorpion, son propre domicile !

    Il est clair que la communication autour du Tour de France porte un Karma social lourd , tant en manière de gestion financiere collective , que de désirs affligeants et mal gérés qui doivent peu à peu faire l'objet d'une transcendance de la conscience collective.

    Au huit degré Cancer d'ou il éclaire la Terre et la Lune qui le recoivent sur le huit degré Capricorne en astrologie Géocentrique le Soleil s'affirme sur un symbole d'apprentissage assez humoristique au regard de l'habillement sportif des cyclistes :

     

    DES LAPINS DEGUISES COMME POUR UN DEFILE

    Degré dont la dominante est la tendance présente en toute forme de vie d'imiter des formes supérieures pour stimuler sa croissance !

    Ce symbole bien étrange met le doigt, nous dit Dane Rudhyar, sur ce qui est essentiel dans toute tentative initiale pour parvenir à une à une plus grande maturité et à un plus haut niveau de conscience en s'associant avec des personnes qui ont déjà atteint un niveau superieur d'évolution et de comprehension .

    Chaque humain, quelque soit son niveau d'évolution , cherche des exemples

    APPRENTISSAGE ET EXEMPLARITE A L'ENDURANCE SONT LES MAITRES MOTS DU MESSAGE SOLAIRE REFLETE EN ASTROLOGIE GEOCENTRIQUE

      

      

     

     

    Né le Juillet 1903, à 15H16, le Tour de France

    Carte de naissance du tour de France

    EXPRESSION  GEOCENTRIQUE DE L'EVENEMENT

     

     

     
     
     
     

     

    1997 - Hong Kong est restituée à la Chine par le Royaume-Uni.

    1992 - Entrée en vigueur du permis à points en France. 

    1979 - Sony lance le Walkman, baladeur à cassettes, commercialisé d’abord au Japon.

    1961 - Naissance de la princesse de Galles, Diana Frances Spencer.

    1961 - Décès de Louis Ferdinand Céline à Meudon, né Louis Ferdinand Destouches.

    1921 - Création du Parti communiste chinois.

    1908 - Le SOS en code morse est adopté internationalement comme signal de détresse.

    1905 - Albert Einstein publie sa théorie de la relativité.

    1901 - Création des associations loi de 1901.

    1872 - Naissance de Louis Blériot, aviateur, constructeur aéronautique.

    1804 - Naissance de George Sand, pseudonyme d’Amantine Aurore Lucile Dupin.

    À ne pas manquer Culture

     


    votre commentaire
  • Le Taureau, Vénus et la Maison 2

     
     

    Le Taureau, Vénus et la Maison 2

    Cette Nouvelle Lune du 1er Juillet 2011 est  puissament transpersonnelle : Aspectée par une opposition que lui fait Pluton , un carré que lui fait Saturne et un carré que lui fait également  la conjonction Céres Uranus ;  A ce superbe carré au coeur du thème animant  les maisons deux, cinq, huit et onze s'ajoute un puissant trigone que lui fait la conjonction Neptune Chiron et un sextile de Jupiter ! Quelle puissance en oeuvre à cette date choisie mondialement par des milliers de femmes pour se rassembler pour féter cette nouvelle Lune !

    Aussi le message émotionnel soli lunaire à cette très exacte moitié de l'année est très amplifié par ce ciel d'été enflammé! 

    Nouvelle Lune
    Vendredi 01 Juillet 2011
    (à 08h53m utc)
     
    Premier Quartier
    Vendredi 08 Juillet 2011
    (à 06h28m utc)
     
    Pleine Lune
    Vendredi 15 Juillet 2011
    (à 06h38m utc)
     
    Dernier Quartier
    Samedi 23 Juillet 2011
    (à 05h03m utc)
     
    Nouvelle Lune
    Samedi 30 Juillet 2011
    (à 18h39m utc)

     

    L'union Soli Lunaire s'accouplera entre les 9 et 10 degrés Cancer :

    9 ° UNE PETITE FILLE NUE SE PENCHE SUR UN ETANG POUR ESSAYER D'ATTRAPER UN POISSON

    1° à 5° CANCER

    Dominante : L'éveil à la connaissance ; la recherche naîve d'une compréhension de l'existence à jamais insaisissable .

    LA PETITE FILLE NUE SYMBOLISE L'ESPRIT INNOCENT ET SPONTANE :

    Cette petite fille intérieure qui vit à l'intérieur de chaque humain, qu'il soit homme ou femme,  n'est pas engoncée dans des modèles culturels ni bridée par les interdits, et cherche à satisfaire sa curiosité sur ce qui lui parait mystérieux et fugace.Elle fait confiance aux esprits de la nature.

    " En un sens,  l'étang représente l'univers mental de l'enfant : Son champ de conscience est limité et pourtant il tente avidement de saisir le sens de la vie à travers de furtives lueurs."

    " Séquence 20/grade 4 : Lors de cette quatrième étape , nous sommes placé-e-s devant la disposition initiale à connaitre-une curiosité qui fait s'exprimer notre  jeune esprit avec spontanéité au lieu d'imiter seulement celui de nos ainés. Chaque fois que l'on rencontre ce symbole, il faut comprendre qu'il est vraiment important d'aborder simplement , avec un esprit pur et dégagé , les expériences les plus élémentaires que nous offre la vie naturelle."

    "LE MOT CLEF ICI EST

    PURETE DE COMPREHENSION"

    Dane Rudhyar

      1° à 5° CANCER

     

    10° CANCER

    UN DIAMANT BRUT AU PREMIER STADE DE SA TAILLE 

    Son  chemin de vie  conjoint à Neptune en cancer en maison huit  va conduire Von Karajan à opérer une profonde transformation dans l'approche de la musique classique .

    A 9° notre petite fille intérieure nue, confiante,  s'est  penchée sur un étang pour essayer d'attraper un poisson"  et c'est cette purification, cette simplification en gardant l'essence de l'oeuvre, qui va nous  permettre, au degré suivant, au diamant, de vivre le premier stade de sa taille ( degré 10) .

    Cette étape, nous dit dane Rudyar, concerne une opération qui une fois menée à bien, aura une portée SOCIALE.

    Adultes , les " oiseaux sauvages " qui recouvrent leur nid au degre six, pourront alors contenter leur faim .

    Devenir l'artiste de sa perfection deviendra le mot clef de ce dizième degré."

    Le Soleil de George Sand éclaire également  la transition entre les degrés 9 et 10 cancer : A  9° 45, Il   transite dans la phase cyclique CANCER de stabilisation entre les degrés 9 ET 10. 

    Ces deux degrés imagent fort justement LA PURETE DE COMPREHENSION dont Georges Sand était naturellement dotée et avec laquelle elle façonnait son oeuvre littéraire qui marque aujourd hui la culture mondiale de son empreinte très libératrice pour la femme bien avant l'heure ! .

    Elle travaillait avec constance et ardeur , s'entrainant à la plus belle perfection pour exprimer pleinement son idéal neptunien authentique et spontané.

    On ne peut mieux illustrée que par l'oeuvre de Georges Sand  l'explication donnée au degré 10 par Dane Rudhyar :


    "... On voit déjà clairement qu'il est possible de parvenir à une intelligence parfaitement mure où les lumières de l'entendement brilleront de tous leurs feux ; néanmoins il reste beaucoup à faire. Libre à nous de méditer sur la transformation de l'étang ( symbole précédent ) en diamant tout juste dégrossi. L'esprit conscient doit s'affermir de force à pouvoir être faconné par des agents supérieurs ( à l'idéal, par les maîtres de la communauté) . L'opération doit être  indubitablement douloureuse pour la pierre brute , mais l'enjeu vaut la souffrance, la chaleur, et le grincement ..pourvu bien entendu que le tailleur soit un artiste accompli-cas rare parmi nos maîtres."   

    " Cette dernière étape concerne à nouveau une opération qui, une fois menée à bien, aura une portée sociale. Adultes, les oiseaux sauvages ( premièreétape à 6° Cancer ) pourront contenter un estomac affamé ; une fois taillé le diamant pourra combler une femme d'orgueil. Comme mot clef nous suggerons CHEF D'OEUVRE , signifiant dans ce cas particulier qu'il s'agit d'être l'artiste de sa perfection."



    Le Résumé de la MARE AU DIABLEn'est il pas d' a
    imer en toute conscience et en toute liberté, sans se soucier des conventions sinon pour les ruser,   préoccupation qui emplira en première place la vie de George Sand .


    Résumé de l'oeuvre
    Germain ne peut se consoler de la mort de sa femme qui l'a laissé seul avec trois enfants. Son beau-père l'engage à ne plus pleurer et à se remarier. Germain accepte, pour le bien de ses enfants. Une veuve d'une région voisine cherche à se remarier. Germain part lui rendre visite accompagné par Marie, une jeune fille du pays dont lui a confié la garde. Elle doit se placer dans une ferme proche du lieu où vit la veuve. Un des fils de Germain est aussi du voyage, en passager clandestin. Un orage les presse de quitter leur route pour se réfugier dans une forêt. Ils campent toute la nuit près d'une mare. C'est un lieu enchanté qui les rapproche irrésistiblement les uns des autres. Marie confie qu'elle préfère les hommes plus âgés qu'elle. Au matin, on reprend la route, la magie de la nuit s'étant dissipée. Ayant atteint le but de leur voyage, Germain et Marie doivent tous les deux faire face à de cruelles déconvenues. Germain n'est pas le seul prétendant auprès de la veuve qui joue les coquettes. Il est celui qu'elle préfère, mais il ne veut pas participer à une compétition qu'il juge humiliante. Il part chercher son fils qu'il a confié à Marie. Mais la jeune fille et l'enfant ont fui la ferme où le propriétaire a tenté d'abuser de Marie. Germain les retrouve dans les bois. Chacun rentre chez soi.
    Il faudra bien du temps à Germain pour s'avouer qu'il est amoureux de Marie et la demander en mariage.

    Peut on mieux illustrée la transition entre ses symboles 9 et 10° Cancer que par ce rayonnement solaire de georges sand qui, elle même, a vu naitre au bord d'un etang près de sa maison les premiers stades de son  bel  amour avec Chopin et l'amour n'était  il pas le diamant qu'elle  tailla au fond de son coeur et dont elle fit cadeau par sa plume à toute l'humanité , commencant à ouvrir la vraie voie du féminisme ?

    Peut il y avoir véritable expression de la puissance féminine sans cette taille du coeur en diamant ?

    N'oublions pas que les mots clefs de l'année sont Sororité et nettoyage karmique des mémoirs qui entravent cette montée en puissance de l'énergie féminine à l'essence de la terre mère.

    Cette nouvelle Lune continue d'oeuvrer puissament dans cette direction. Avec un ascendant Vierge sur Greenwich, elle met à l'honneur la triple conjonction en Poissons Bélier que font Céres, uranus et Lilith alliées dans la maison huit, celle JUSTEMENT DU NETTOYAGE kARMIQUE NOUS APPELANT A UNE PROFONDE LIBERATION DU PASSE , permettant ainsi au chi de la féminité de remonter des profondeurs plutoniennes, ou comme la fille de Ceres, Demeter , il était enfermé.

    Le passage entre les degrés 4 et 5 du Bélier qu'effectue Uranus , sachant que le domaine bélier nous parle de la gestion de notre énergie spontanée et primordiale conne l'illustre si bien la petite fille nue et spontanée elle aussi , amplifie on ne peut plus harmonieusement  le message soli Lunaire :

    Le symbolisme des chiffres

    L'image du degré 4 Bélier est celle de "deux amoureux qui flanent sur un chemin écarté", illustrant la polarisation progressive des énergies nécessaires à l'accomplissement de notre fonction dans la vie . Et cette polarisation a pour objectif, au degré suivant , d'oeuvrer au DEPASSEMENT DE SOI dans la réalité  concrète . Tel  est le message d'Uranus, maitre du véritable prana celeste qui illumine "un triangle arborant des ailes" . il est étonnant comme dans l'authenticité individuelle du Bélier cette image appelle déjà a la véritable reliance uranienne !

     oies

    LE DEPASSEMENT DE SOI ne peut s'operer que si l'être est en harmonie avec son féminin intérieur et c'est cette profonde alchimie en oeuvre qui va s'amplifier pendant ce nouveau cycle Soli Lunaire.

      

    LE SOLEIL ET LA LUNE EN MAISON ONZE RESONNENT PROFONDEMENT A L ENERGIE URANIENNE AVANT GARDISTE ET COLLECTIVE  MAITRESSE DE CETTE MAISON, PHENOMENE AMPLIFIE PAR MERCURE QUI MENE LA DANSE PLANETAIRE DE CETTE NOUVELLE LUNE

    S'acheminant vers le dernier degré du Cancer , Mercure uranisé met le spot sur "UNE enfant de la révolution américaine" !

    La petite fille qui courait derrière les crabes, authentique et naturelle , est ici libérée par la conscience sociale cette fois, et d'autant plus fortement qu'uranus lui fait un superbe trigone! Mercure de plus est soutenu par Mars et Vénus qui , interceptés dans la maison dix, traversent conjointement les Gémeaux tournant nos regards vers une union consciente, mentalisée, entre le féminin et le masculin.

    La maison onze est plus que jamais celle de l'amitié, de la fraternité et à présent de la SORORITE qui s'est affranchie du passé en en gardant que l'héritage libérateur des grands acquis sociaux et en recyclant la colère à l'encontre de l'oppression dont le féminin fut victime pendant des siècles!

    Urania est plus que jamais à l'honneur de cette nouvelle Lune , qui , conjointe à Jupiter éclaire la maison neuf, celle de la pensée positive reliée au divin , impulsant , amplifiée par Jupiter, la créativité féminine libérée de ses entraves.

    Urania dynamise de son énergie céleste "un clair ruisseau de montagne", une essence de vie qui est une  manifestation pure et spontanée de la nature que rien ne vient contaminer

    Urania pénètre le Taureau , pénètre la forme terrestre , féminine , Urania met le spot sur la beauté pure de la Terre Mère qu'il est temps de protéger , ce que les femmes, mieux que quiconque, sont capables de faire , car de même essence que l'eau et la Terre.

      Tres important ce qui nait à cette nouvelle Lune VA ËTRE FORTEMENT AMPLIFIE LE 27 AOUT 2011 CAR MARS SERA AU 10 DEGRE CANCER , METTANT EN ACTION les énergies nées ce premiers juillet : En effet Mars aura , ce jour là , évènement exceptionnel en astronomie LA MEME TAILLE QUE LA LUNE VU PAR UN OBSERVATEUR TERRESTRE ! MARS CANCER C EST L ACTION AU FEMININ . DE PLUS LE SOLEIL SERA EN VIERGE RAPPELANT L ASCENDANT DE CETTE NOUVELLE LUNE

    ARTICLE A VENIR DANS LES PROCHAINS JOURS SUR CE SUJET IMPORTANT QUI NOUS ARRIVE A L ETUDE CE JOUR


    2 commentaires
  • Né le : 5 juillet 1889
    à : Maisons-Laffite (France)
    Soleil : 13°08' Cancer
    Lune : 28°17' Vierge
    Ascendant : 23°13' Taureau
    Milieu du Ciel : 26°06' Capricorne
    Numérologie : chemin de vie 11
    Popularité sur Astrotheme : 6059
    Biographie de Jean COCTEAU

    Jean Cocteau, né le 5 juillet 1889 à Maisons-Laffitte, mort le 11 octobre 1963 à Milly-la-Forêt, est un poète français, artiste aux multiples talents, graphiste, dessinateur, auteur de théâtre, mais aussi cinéaste. Il fut élève au Lycée Condorcet et fut élu à l'Académie française en 1955. Il compte parmi les artistes qui ont marqué leur époque. Plus de 1 500 œuvres représentant 7,5 millions d'euros ont été offertes à la ville de Menton par le collectionneur américain Severin Wunderman. La ville...suite biographie en cliquant sur l'entête


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique