• Francis Harry Compton Crick (né le 8 juin 1916 à Northampton en Angleterre et décédé le 28 juillet 2004 à l'hôpital de l'Université de San Diego en Californie) était un biologiste britannique.

    Il reçut avec James Watson et Maurice Wilkins le Prix Nobel de médecine en 1962 pour la découverte de la structure de l'ADN, ainsi que la médaille Copley en 1975.

    Biographie
    Né dans une famille de cordonniers. Il étudie la physique au University College London et obtient un diplôme en sciences en 1937.

    Lors de la Seconde Guerre mondiale, il est incorporé dès 1939 et travaille sur les mines sous-marines magnétiques et acoustiques pour le compte de la Royal Navy. À la fin de la guerre, il s'intéresse à la biologie et à la chimie.

    Né le : 8 juin 1916 à 12h00 (inconnue)
    à : Northampton (Royaume-Uni)
    Soleil : 17°18' Gémeaux    
    Lune : 11°05' Vierge    
    Dominantes : Gémeaux, Vierge, Cancer
    Mercure, Uranus, Lune
    Air, Terre / Mutable
    Astrologie Chinoise : Dragon de Feu
    Numérologie : chemin de vie 4
    Popularité : 7 401 clics, 7 604e homme, 12 312e célébrité



    En 1951, il commence à travailler avec l'américain James D. Watson au Cavendish Laboratory de l'Université de Cambridge en Angleterre et se focalise à plein temps sur le décryptage de la structure de la molécule ADN, déjà identifiée par les biologistes comme clé de départ pour la compréhension de la génétique.

    En se basant sur les analyses cristallographiques aux rayons X de Rosalind Franklin, sur les compétences spécifiques en génétique et en processus biologiques de Crick et en cristallographie de Watson, ils proposent la structure en double hélice de la molécule d'ADN (acide désoxyribo-nucléique), publiée le 25 avril 1953 dans la revue Nature.

    La structure de la molécule en double hélice qu'est l'ADN a donné au monde une clé pour comprendre les secrets du vivant : la vie sur terre n'existe qu'avec cet omniprésent ADN, de la plus petite bactérie à l'homme. Cette découverte lui vaut le prix Nobel de médecine en 1962 ainsi qu'à James Watson et au britannique d'origine néo-zélandaise Maurice Wilkins dont les travaux ont servi de base.

    Chaque brin de la molécule porte quatre bases chimiques qui se font face deux à deux : l'adénine avec la thymine, et la cytosine avec la guanine. Ces quatre bases chimiques abrégées en A, T, C, et G, constituent l'alphabet par lequel s'écrivent les gènes le long de chaînes de l'ADN. Ils expliquent aussi que chaque brin d'ADN est un double miroir de celui qui lui fait face, ce qui permet d'expliquer comment l'ADN peut se recopier et se reproduire. Crick et Watson commencent donc à étudier le déchiffrage de l'ADN, qui sera résolu en 1966.

    Il est lauréat de la Royal Medal en 1972.

    En 1973, il entre au Salk Institute for Biological Studies de l'Université de San Diego pour faire des recherches en neurosciences. Il concentra ses efforts sur la compréhension du cerveau, et a fourni à la communauté scientifique de nombreuses idées et hypothèses, et la démonstration expérimentale de la transmission d'image fixes à 50 hertz par la rétine au cerveau, ce qui est un apport fondamental pour le futur des théories de la perception visuelle.

    En 1976, il accepte un poste de professeur à l'Université de San Diego, et s'installe dans la jolie ville de La Jolla face à l'océan Pacifique.

    En 1995, il abandonne son poste de Président du Salk Institute for Biological Studies pour raison de santé.

    Il est décédé le 28 juillet 2004 à l'hôpital de l'Université de San Diego en Californie, à l'âge de 88 ans, des suites d'un cancer du colon.

    Bibliographie
    Une vie à découvrir De la double hélice à la mémoire. Par Francis Crick, 1989, 240 pages. Editions Odile Jacob, ISBN 2-7381-0068-6

     


    votre commentaire
  • NÉE UN 8 JUIN, Marguerite Yourcenar, première femme reconnue membre de l'accadémie francaise, Gémeaux ascendant Lion

    Le mental, Gémeaux ,  au service du rayonnement, ascendant Lion ,  créatif au quotidien , féminin, Lune en Scorpion

    Le degré  qu'iilumine le Soleil de Marguerite Yourcenar dur le 16 degré Gémeaux est très parlant " Une militante parle avec émotion de la cause qu'elle défend" , Réaction passionée à une expérience nouvelle vécue au plus profond de soi même ...

     

    ographie de Marguerite Yourcenar

    Marguerite Yourcenar, de son vrai nom Marguerite Antoinette Jeanne Marie Ghislaine Cleenewerck de Crayencour (Bruxelles, 8 juin 1903 (source pour son heure de naissance : Didier Geslain) - Mount Desert Island, États-Unis, 17 décembre 1987) est une écrivaine française.

    Elle fut la première femme élue à l'Académie française en 1980, après un soutien actif de Jean d'Ormesson, qui composera le discours de sa réception.

    Biographie

    Née dans une maison de l'Avenue Louise d'une mère belge (Fernande de Cartier de Marchienne) qu'elle perd à la naissance (10 jours après sa naissance), Marguerite de Crayencour est élevée par sa grand-mère paternelle ainsi que son père, un Français, anticonformiste et grand voyageur très cultivé. Elle vit jusqu'en 1912 à Lille et dans une propriété familiale située au Mont Noir (Nord). Elle passe la première partie de son baccalauréat à Nice, sans avoir fréquenté l'école. Son premier poème dialogué, Le Jardin des chimères, est publié à compte d'auteur en 1921 et signé Yourcenar, quasi-anagramme de son nom de famille.

    En 1939, son père est mort depuis dix ans, elle manque d'argent et l'Europe s'agite dangereusement. Elle part aux États-Unis pour rejoindre Grace Frick, son amie depuis 1937, avec qui elle vivra jusqu'au décès de celle-ci en 1979 et s'installera à partir de 1942 sur l'île des Monts-Déserts (Mount Desert Island, dans le Maine). Elle y passera le reste de sa vie : citoyenne américaine en 1947, elle enseignera la littérature française jusqu'en 1949.

    Son roman Mémoires d'Hadrien, en 1951, connaît un succès mondial et lui vaut le statut définitif d'écrivain, consacré en 1970 par son élection à l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, et dix ans plus tard, par son entrée à l'Académie française. Elle indiquera plus tard avoir longtemps hésité, pour le choix de son sujet, entre l'empereur Hadrien et le mathématicien-philosophe Omar Khayyam.

    Sa vie se partage entre l'écriture dans l'isolement de l'île des Monts-Déserts et de longs voyages, dont un périple autour du monde avec Jerry Wilson, son dernier compagnon. Elle meurt le 17 décembre 1987 aux États-Unis. Elle est enterrée au cimetière Brookside à Somesville (Maine).

    Des romans historiques aux mémoires autobiographiques, l'œuvre de Yourcenar s'inscrit en marge du courant engagé de son époque avec ce retour à l'esthétisme et à la tradition, avec le désir d'affirmer la finalité de la Littérature : la narration. Inspirée par la sagesse orientale, la pensée de l'écrivain ne s'est jamais éloignée de l'humanisme de la Renaissance :

    « Le véritable lieu de naissance est celui où l'on a porté pour la première fois un coup d'œil intelligent sur soi-même : mes premières patries ont été les livres. » (Mémoires d'Hadrien)

    Une Correspondance choisie de Marguerite Yourcenar a été publiée chez Folio. On y apprend que c'est elle, végétarienne convaincue, qui a en premier attiré l'attention de Brigitte Bardot sur le sort des bébés phoques.

    Œuvres

    * Le Jardin des chimères (1921)poésie
    * Alexis ou le Traité du vain combat (1929, roman)
    * La Nouvelle Eurydice (1931, roman)
    * Le Denier du rêve (1934, roman)
    * La Mort conduit l'Attelage (1934)
    * Feux (1936, poèmes en prose)
    * Nouvelles orientales (1939)
    * Les Songes et les Sorts (1939)
    * Le Coup de grâce (1939, roman)
    * Mémoires d'Hadrien (1951) roman
    * Électre ou la Chute des masques (1954)
    * Ah, mon beau château (1962) (château de Chenonceau)
    * Sous bénéfice d'inventaire (1962) Essai
    * Qui n'a pas son Minotaure? (1963)
    * L'Œuvre au noir (1968)
    * Le labyrinthe du monde I : Souvenirs pieux (1974)
    * Le labyrinthe du monde II : Archives du Nord (1977)
    * Mishima ou la vision du vide, (1981, essai)
    * Comme l'eau qui coule (1982) (Anna, soror, Un homme obscur, Une belle matinée)
    * Le temps, ce grand sculpteur (1983)
    * Les charités d'Alcippe, poème (1984)
    * Le labyrinthe du monde III : Quoi ? L'éternité (1988)
    * D'Hadrien à Zénon : correspondance, 1951-1956, 2004
    * Les Souvenirs pieux (1974)

     

     

     

    Marguerite Yourcenar hérite de ses deux parents son nom à rallonge : Marguerite Cleenewerck de Crayencour. Elle est la fille de l’aristocrate Michel Cleenewerck de Crayencour, qui prend en charge sa fille à la mort précoce de sa mère (seulement 10 jours après la naissance de Marguerite.) La grand-mère paternelle de Marguerite sera également une figure importante dans son enfance… Son père, érudit anticonformiste dans ce milieu bourgeois très coincé élève sa fille dans le Nord de la France tout en l’amenant avec lui dans ses différents voyages en Europe. Marguerite est une autodidacte, elle lit énormément, et est très cultivée, notamment grâce à son père qui partage ses passions avec elle, comme celle de l’Histoire Antique (il lui apprend d’ailleurs le latin pendant la 1ère Guerre Mondiale, quand ils sont tous deux réfugiés à Londres.) C’est une jeune femme complète qui publie ses premiers poèmes à l’âge de 18 ans, en 1921, sous le nom de « Yourcenar » qui est en fait un anagramme imparfait de son vrai nom « Crayencour » ! Son père aura tout juste le temps d’achever la lecture du premier roman de sa fille  « Alexis ou le traité du vain combat » avant de décéder, en 1929. Elle s’inspire énormément des histoires d’amour de son père, et n’hésite pas à parler de l’homosexualité à travers un de ses personnages.

     

    Le décès de son père lui permet de prendre sa suite en voyageant encore plus à travers l’Europe occidentale et orientale. Ses « Nouvelles orientales » témoignent de ces mois passés à l’étranger, où elle se pose beaucoup de question sur l’amour, le désir, la souffrance… Marguerite fait de nombreuses rencontres, exclusivement féminines, mais tombe pourtant amoureuse… d’un homme, homosexuel ! Marguerite Yourcenar agée

     

    De la Suisse à la Grèce, Marguerite se retrouve à présent à Londres, où elle rencontre la grande romancière anglaise Virginia Woolf, pour qui elle accepte de traduire ses romans en français. L’année 1937 est très marquante : en plus de cette rencontre décisive, Marguerite commence à fréquenter Grace Frick, traductrice, et avec qui elle demeurera de nombreuses années. Le couple s’installe dans le Maine, mais Marguerite en profite pour visiter toute la côte est américaine, notamment les États du Sud où nait sa passion pour les negro spirituals, les chants sacrés des esclaves noirs américains, à l’origine du gospel. Aux États-Unis, elle continue à fréquenter les grandes pointures de la littérature (Breton, Stravinski…) et ne cesse de produire des romans. Mémoires d’Hadrien est la consécration populaire et critique. En 1958, elle s’implique politiquement dans un mouvement de défense des droits civiques, aussi bien aux États-Unis qu’en France, ses articles sont de plus en plus concernés par la sauvegarde des milieux naturels ou encore de la lutte anti-nucléaire…

     

     

    Avec le soutien de son ami Jean d’Ormesson, Marguerite est admise à l’Académie française, peu après le décès de sa compagne de toujours… Un an après, en 1982, elle devient également membre de l’Académie américaine des Arts et des Lettres. Marguerite Yourcenar est aujourd’hui connue pour être la première femme à avoir réussi à pénétrer dans cette antre entièrement masculine, mais aussi pour ses récits progressistes et son style qui donne la part belle à « l’esthétisme » !

    Née le : 8 juin 1903 à 08h00
    à : Bruxelles (Belgique)
    Soleil : 16°21' Gémeaux AS : 10°25' Lion
    Lune : 25°59' Scorpion MC : 21°31' Bélier
    Dominantes : Gémeaux, Lion, Cancer
    Saturne, Soleil, Mercure
    Maisons 11, 6, 12 / Air, Feu / Mutable
    Astrologie Chinoise : Chat d'Eau
    Numérologie : chemin de vie 9
    Popularité : 17 094 clics, 980e femme, 2 284e célébrité

     

     


    votre commentaire
  •  

    Né le 6 Juin 1944, l'athlète Tommie Smith, Gémeaux ascendant Gémeaux, la puissance de l'air

    Le sport (de 1.0 à 3.0) est à la fois une formidable voix d'expression et en même temps un langage universel que le monde entier comprend en un clic, une image, une explosion de joie. Les coureurs américains Tommie Smith et John Carlos arrivés premier et troisième du 200 mètres protestant contre la ségrégation raciale aux États-Unis en baissant la tête et en pointant, lors de l'hymne américain, leur poing ganté de noir vers le ciel, sur le podium de la remise des médailles des JO de 1968, en sont une très bonne illustration.

     

      

    Tommie Smith Gémeaux ascendant Gémeaux , léger comme l'air, avec la triple conjonction Venus Uranus Soleil sur l'ascendant , un amour, le Soleil,  et un désir, Vénus,  essentiels ( l'ascendant ,  de vitesse et d'individuation authentique  , Uranus en maison 1 .....

     

    Un chemin de vie à la pointe de la Maison trois en Cancer  signe un karma de communication fraternelle  au coeur de ses racines , soutenu par Mars conjoint Pluton Jupiter en Lion qui donne à sa volonté de transcendance revolutionnaire contre l'injustice raciale une puissance à portée internationale !

     

    Biographie de Tommie Smith

     

    Né le : 6 juin 1944 à 06h00
    à : Clarksville (TX) (États-Unis)
    Soleil : 15°35' Gémeaux AS : 11°57' Gémeaux
    Lune : 11°26' Sagittaire MC : 22°20' Verseau
    Dominantes : Gémeaux, Lion, Sagittaire
    Uranus, Vénus, Soleil
    Maisons 12, 3, 1 / Air, Feu / Mutable
    Astrologie Chinoise : Singe de Bois
    Numérologie : chemin de vie 3
    Taille : Tommie Smith mesure 1m91 (6' 3")
    Popularité : 4 519 clics, 11 847e homme, 18 466e célébrité

    Tommie Smith, né le 6 juin 1944 à Clarksville au Texas est un athlète américain. Surnommé Tommie jet, cet athlète de 1,91 mètres pour 84 kilos fut l'un des meilleurs athlètes de tous les temps sur 200 mètres, mais il est surtout resté célèbre pour avoir protesté avec son compatriote John Carlos contre les discriminations dont étaient victimes les Noirs aux États-Unis sur le podium du 200 mètres des Jeux olympiques d'été de 1968 à Mexico.

    Jeunesse

    Tommie Smith est né le 6 juin 1944, jour du débarquement américain en Normandie, à Clarksville au Texas. Il est le septième d'une famille de douze enfants. Il souffre d'une pneumonie peu après sa naissance mais survit.

    Smith considère ses débuts dans l'athlétisme lorsqu'il est en Cours moyen 1re année (fourth grade) et qu'il fait une course contre le meilleur coureur de l'école qui n'est autre que sa sœur.

    Études

    Il étudie la sociologie à l'université d'État de San José où il s'entraîne sous la direction de Lloyd « Bud » Winter en compagnie de Lee Evans et John Carlos. Il survole les disciplines des 200 et 400 mètres entre 1965 et 1968 grâce à son accélération de fin de course.

    Le 7 mai 1966 à San José il établit ses premiers records du monde en courant un 220 yards (201m17) en ligne droite en 19 s 5, soit une vitesse moyenne de 37 km/h 139, pulvérisant le record du monde précédent de 5 dixièmes de seconde. Ce temps fut également homologué comme record du monde du 200 m en ligne droite. Le 11 juin 1966 à Sacramento il bat le record du monde du 220 yards avec virage en 20 s 0. La encore, ce temps est également le nouveau record du monde du 200 m bien qu'il ait couru un peu plus que la distance. Toujours en 1966, le 25 juillet à Los Angeles, il bat le record du monde du Relais 4 x 400 mètres avec l'équipe nationale américaine en 2 m 59 s 6. C'est la première fois que l'on descend sous les 3 minutes dans cette discipline. Le 20 mai 1967 à San José il s'approprie dans la même course le record du monde du 440 yards (402m34) en 44 s 8, et le record du 400 mètres en 44 s 5. Il semble capable de faire bien mieux sur cette distance, mais il préfère se concentrer sur le 200 mètres. Au total, durant sa période universitaire, il égalera ou dépassera treize records mondiaux et sera reconnu « Most Valuable Athlete » (meilleur athlète) trois années consécutives en basket-ball, football américain et athlétisme.

    Après avoir passé son baccalauréat en arts de sociologie avec comme spécialité la science militaire et l'éducation physique auprès de l'université d'État de San José, Tommie Smith reçu sa maîtrise en sociologie auprès à Goddard-Cambridge de Boston.

    Universiade de 1967
    Pour consulter un article plus général, voir : Universiade d'été 1967.

    Tommie Smith participe à l'Universiade d'été 1967 à Tōkyō où il remporte la médaille d'or sur 200 mètres.

    Les Jeux olympiques de 1968
    Pour consulter un article plus général, voir : Jeux olympiques d'été de 1968.

    Aux Jeux olympiques à Mexico, le programme ne lui permet pas de s'aligner sur le 400 mètres. Sur le 200 m des sélections olympiques américaines, il est battu par John Carlos, en 19 s 9 contre 19 s 7 pour Carlos (19 s 98 électroniques). Ce temps n'est pas homologué comme record du monde, car Smith et Carlos portent des chaussures spéciales, interdites par le règlement. À Mexico, le duel entre les deux hommes est très attendu, d'autant que Carlos est aussi le champion en titre du 200 mètres aux Jeux panaméricains de 1967.

    Le 16 octobre 1968 Tommie Smith est le vainqueur du 200 m olympique, malgré une légère blessure aux adducteurs contractée lors des demi-finales. Avec un chrono de 19 s 83, favorisé il est vrai par l'altitude, il bat le record du monde du 200 mètres grâce à une éblouissante ligne droite, devant l'Australien Peter Norman 20 s 06, et Carlos, 3e en 20 s 10. Il se relâcha ostensiblement durant les derniers mètres de la course, levant les bras au ciel en signe de victoire, et gaspillant par là même quelques centièmes voire quelques dixièmes de seconde.

    Lors de la montée sur le podium, il est en chaussettes noires montantes et lève un poing ganté de noir, tête baissée pendant l'hymne américain The Star-Spangled Banner. Son compatriote John Carlos l'accompagne en levant son autre poing puisqu'à cause de l'oubli de sa propre paire de gants, il partage la même paire de gants que Smith. Très symbolique, ce geste est souvent associé au Black Panther Party, bien que Tommie Smith n'en ait jamais fait partie. En effet, il se revendiqua de l'Olympic Project for Human Rights, groupe qui proposait un boycott des Jeux olympiques par les athlètes afro-américains tant que leurs droits civils ne seraient pas respectés. Des badges de l'organisation seront d'ailleurs portés lors du geste, y compris par John Carlos et Peter Norman, athlète australien deuxième de la course, qui suggèra lui-même le partage de la paire de gants des autres athlètes.

    Le président du CIO, Avery Brundage, déclare qu'une protestation concernant la politique intérieure d'un pays n'a pas sa place au sein d'un évènement apolitique tels que le sont les Jeux olympiques. En réponse à leur action, il ordonne que Smith et Carlos soient suspendus de l'équipe américaine et bannis du village olympique. Peter Norman sera lui aussi mis à l'écart par son pays. Suite à ce geste que Smith appellera la « Stand for Victory », les deux hommes recevront également des menaces de mort contre eux et leur famille. Smith n'est alors âgé que de 24 ans et son record homologué ne sera pas battu avant 1979 et restera un record olympique jusqu'en 1984.

    L'athlète américaine Wyomia Tyus, remportant à Mexico le titre du 100 mètres féminin qu'elle défendait après l'avoir remporté aux Jeux olympiques d'été de 1964 offra ses médailles d'or de cette épreuve et du relais 4 x 100 mètres à Smith et Carlos pour leur geste.

    Après 1968

    Après 1968, Smith est invité à différents camps d'entraînement d'équipes professionnelles de football américain comme celui des Bengals de Cincinnati et des Raiders de Los Angeles. Ce fût par l'intermédiaire de l'ancien copain de chambre de Smith à San José et désormais joueur à Cincinnati Saint Saffold, que Smith tente sa chance chez les Bengals alors en AFL. Là, Bill Walsh, l'entraîneur assistant de l'époque, confie pour mission au quarterback remplaçant Sam Wyche d'envoyer le ballon aussi loin que possible afin que Smith ne puisse pas le rattraper et ainsi tester la vitesse de course de Smith. Smith rattrapa tous les ballons, impressionnant tout le monde. La franchise de Cincinnati s'attache donc ses services et Smith est posté comme wide receiver spécialisé dans les réceptions lointaines. Cependant, le quarterback titulaire de l'équipe Greg Cook manque de puissance pour envoyer le ballon sur lui, obligeant Smith à faire régulièrement marche arrière pour espérer attraper des ballons. Lors d'un match contre les Raiders, il réceptionne en l'air une passe devant George Atkinson et Chip Oliver mais est blessé à la clavicule par les joueurs en revenant au sol. Smith est donc indisponible le reste de la saison et s'il participe à la saison suivante, il ne fait aucune réception officialisée et annonce son retrait de l'équipe, après notamment des menaces de mort. Smith ne sera comptabilisé que de deux matchs en 1969 pour une réception et 41 yards gagnés.

    Tommie Smith retournera ensuite à l'athlétisme et sera entraîneur des équipes de sprint du Oberlin College dans l'Ohio puis de l'université de Santa Monica en Californie.

    La reconnaissance

    Bien qu'étant le seul athlète a avoir tenu onze records mondiaux simultanément en comprenant les records universitaires et par équipe, Tommie Smith ne fut pas directement élevé au statut d'athlète majeur mais le sera au fur et à mesure, avec l'évolution des mentalités. Le déclic vient en 1978 où il est intronisé au Hall of Fame américain de l'athlétisme.

    En 1995, il est un des entraîneurs aux Championnats du monde d'athlétisme en salle 1995 à Barcelone mais ne put participer aux Championnats du monde d'athlétisme 1997 d'Athènes à cause de son travail à l'université. En 1995 également, il est intronisé au Hall of Fame afro-américain de Californie du sport.

    Le documentaire Fists of Freedom: The Story of the '68 Summer Games (août 1999) sur les événements des Jeux olympiques de Mexico est diffusé sur la chaîne HBO. Celui-ci permet à Smith de donner sa version de l'histoire.

    Néanmoins, il faut attendre 2004 pour qu'un équipement sportif porte son nom, à Saint-Ouen, inauguré en sa présence. Pour l'occasion, il a aussi donné une conférence au lycée de la ville.

    Une statue de l'artiste Rigo 23 à l'université d'État de San José commémorant le geste de Tommie Smith et de John Carlos lors des Jeux olympiques d'été de 1968 est créée en 2005. À la place du numéro 2, celle où se tenait l'Australien Peter Norman, on peut voir une plaque qui rend hommage au soutien de Peter Norman pour ses collègues athlètes, et qui invite le passant à prendre parti en prenant la place et en devenant un acteur de la statue.

    Le 17 mars 2007, La Courneuve donne son nom à la Maison des Sports inaugurée aussi en sa présence et Smith publit son autobiographie intitulée Silent Gesture avec l'écrivain David Steele.

    En juillet 2008, Tommie Smith et John Carlos reçoivent le Arthur Ashe Award for Courage en hommage à leur geste.

    Divers

    En août 2008, Tommie Smith donne comme cadeau d'anniversaire au triple médaillé d'athlétisme aux Jeux olympiques d'été de 2008 de Pékin Usain Bolt une des chaussures qu'il portait aux Jeux olympiques d'été de 1968.

    Palmarès

    Médailles

    Universiade

    * Universiade d'été 1967 à Tōkyō
    o Médaille d'or Médaille d'or sur 200 mètres

    Jeux olympiques

    * Jeux olympiques d'été de 1968 à Mexico
    o Médaille d'or Médaille d'or sur 200 mètres

    Records du monde

    * 200 mètres ligne droite : 19 s 5 (1966) temps également sur 220 yards
    * 200 mètres : 20 s 0 (1966) temps également sur 220 yards, 19 s 83 (1968)
    * 400 mètres : 44 s 5 (1967) et 440 yards : 44 s 8 dans la même course
    * 4 X 200 mètres : 1 m 22 s 1 (1967)
    * 4 X 400 mètres : 2 m 59 s 6 (1966)

    Bibliographie

    * (en) Tommie Smith, Silent gestures: The Autobiography of Tommie Smith.
    * Robert Parienté La fabuleuse histoire de l'athlétisme, éd. ODIL 1979.
    * Miroir de l'athlétisme n° 26, novembre 1966 : Records du monde au 15 octobre 66


    votre commentaire
  • Né le : 8 juin 1810 à 21h10
    à : Zwickau (Allemagne)
    Soleil : 17°17' Gémeaux AS : 1°49' Capricorne
    Lune : 0°26' Vierge MC : 6°22' Scorpion
    Dominantes : Cancer, Gémeaux, Scorpion
    Uranus, Mercure, Saturne
    Maisons 7, 6, 10 / Eau, Terre / Mutable
    Numérologie : chemin de vie 6
    Popularité : 10 606 clics, 1 859e homme, 3 172e célébrité
     
     

     

     

    Né un 8 juin, Robert Schumann , Gémeaux ascendant capricorne

     

    Né un 8 juin, Robert Schumann , Gémeaux ascendant capricorne

                                                                          CARTE GEOCENTRIQUE AVEC NOUVELLE LUNE PRENATALE EN GEMEAUX  CONJOINTE A LUPO EN MAISON 5 ,

                                                                          MAISON DE LA CREATIVITE DONT LA POINTE  CEPENDANT EST EN TAUREAU

     

    Cette nouvelle Lune prénatale éclaire le  11 degré gémeaux " Des territoires récemment défrichés offrent au pionnier de nouveaux horizons "

    C'est un degré de joie suscitéE par les nouveaux débuts , l'exploration de nouveaux territoires, tout domaine d'activité potentielle encore inexplorée , quelqu'en soit le niveau, materiel, mental, moral ou supra mental .

    Là l'individu se trouve face à l'avenir et doit faire face à la situation.

     

    le Soleil natal en maison 6 occupe le 17 degré Gémeaux " " Le visage d'un jeune homme robuste prend les traits d'un penseur adulte ; ce degré appele à une profonde métamorphose mentale.

    Au 1 degre de la vierge , la Lune entre dans le domaine Vierge de la purification egotique au cœur des pensées et en fait un besoin quotidien " Un portrait dont les traits sont soulignés avec art, donnant naturellement un besoin permanent d'operer une discrimination en soi même , en résumant , pour soi, les traits saillants et la portée générale de toute situation dans la vie . AVEC ANALYSE ET INTUITION , l'intelligence isole et identifie et bien souvent d'ailleurs exagere , aux aguets des différences qui doivent enrichir, si elles sont chacunes à leur juste place, au regard de la loi cosmique, de l'équilibre universel, bien sur , l'ensemble de l'humanité. En maison huit , la métamorphose mentale à laquelle appele le Soleil, est amplifiée . Le féminin lunaire y est alchimisé dans un profond secret , enfoui dans les profondeurs de l'âme 

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    NOUVELLE LUNE DU 8 JUIN 2013 Géocentrique et Héliocentrique

    PLUTON DOMINE TOUTE L'ENERGIE DU CYCLE SOLI LUNAIRE JAILLISSANT LE 8 JUIN ....

     Sur le 10 degré Capricorne il éclaire " un Albatros mangeant dans la main d'un Marin " ,

    CE  DEGRÉ QUI APPELLE A APPRIVOISER L'APPROCHE DE FORCE DE LIBERTE  PUISSANTE ET SOLITAIRE QU'INSPIRE L'ENERGIE DE L'ALBATROS ....

    CONFIANCE en des énergies célestes , puissantes et inconnues, est le mot clef de cette Nouvelle Lune qui  ,

    dans sa dimension GÉOCENTRIQUE,

    sera , pour Greenwich , Gémeaux ascendant Scorpion 2 degré , avec Saturne conjointe à L'ascendant au 5 ème degré de ce signe

     

    Symbole sabian de La nouvelle Lune Geocentrique : 

    " 18 DEGRE GEMEAUX " DANS UNE VILLE AMERICAINE , DEUX CHINOIS S'ENTRETIENNENT DANS LEUR DIALOGUE NATAL "

    NOUVELLE LUNE DU 8 JUIN 2013 Géocentrique et Héliocentrique

    DOMINANTE : Notre esprit pour se concentrer sur ses problèmes spécifiques, a besoin de préserver son independance vis à vis de son environnement physique .

    CE SYMBOLE RÉVÈLE CE QUI RISQUE DE SE PASSER LORSQUE NOUS NOUS TROUVONS EN MESURE D'OUVRIR LE VASTE RESERVOIR DE L'ESPRIT DE LA TERRE .

    Pour le commun des mortels, nous avons l'impression de parler une langue étrangère : C'est l'ISOLEMENT ...Pourtant chacun de nous n'est jamais  vraiment seul , il rencontre, çà et là , des gens capables de le comprendre.

     

    REACTION DE PROTECTION TRIBALE AVANT D'OUVRIR AU 19 DEGRE NOTRE ESPRIT AUX CONNAISSANCES CONTENUES DANS LES MANUSCRITS LES PLUS ANCIENS, SAVOIR SEMINAL , ETERNEL ET SANS AGE

     

    NOUVELLE LUNE DU 8 JUIN 2013 Géocentrique et Héliocentrique

    La Lune heliocentrique repond donc au Soleil SUR LE 18 DEGRÉ Sagittaire donc en completant l'axe de la communication

    en eclairant la Grande Pyramide et le sphinx

    Degré d'ascendance spirituelle

     Pluton en Maison 3 , domicile des gémeaux repond avec puissance à notre Soleil Gemeaux en occupant son domicile et en bouleversant le mental avec puissance en faisant une opposition à Mercure Venus conjointes en Cancer en Maison neuf , alchimisant en la transcendant ( Maison neuf , notre perception collective de la féminité et toutes les conventions sociales et les préjugés empechant l'union yin yang au coeur de la sororale fraternité universelle .

    NOUVELLE LUNE DU 8 JUIN 2013 Géocentrique et Héliocentrique  

    MARS CERES EN GEOCENTRIQUE OUVRENT

    UN AMAS PUISSANT DE PLANETES INTERCEPTEES EN MAISON HUIT , AMPLIFIANT LE CARACTER PLUTONIEN DE CETTE NOUVELLE LUNE

    ET EN GEMEAUX

    , NOUS INVITANT AVEC LA LUNE ET LE SOLEIL EUX MEME  A UNE TRANSFORMATION ACTIVE ET PURIFIANTE

     EN PROFONDEUR

    DE NOS RELATIONS AVEC NOS PROCHES  

    MARS ECLAIRE LE 5 DEGRE GEMEAUX , DEGRE SUR LEQUEL UNE " PUBLISATION REVOLUTIONNAIRE RECLAME L'ACTION DIRECTE " !

    " LE CARACTERE EXPLOSIF PROPRE A UNE SENSIBILITE REFOULEE ET A DES SENTIMENTS FANATIQUES " !

    Les derniers jours du dernier cycle soli lunaire ont vus des événements difficiles surgie tant dans la vie sociale publique que dans la vie personnelle de chacun , soit a soi directement qu4a nos ami+E+S

    TOUS CES EVENEMENTS VONT NOUS POUSSER CHACUN A NOUS FAIRE ALLER AU DEVANT DES CONVENTIONS ET C EST LE PUISSANT SENS DU QUINCONCE QUE FAIT MARS A SATURNE

    LES EMOTIONS NEGATIVES NON NETTOYER VONT RESSURGIR EN FORCE COMME DES FANTOMES TROP LONGTEMPS FEFOULES

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique