•  

    DES ENFANTS EN COSTUMES DE MARDI GRAS S'ADONNENT A TOUTES SORTES D'ESPIEGLERIES

     Cette image dépeint , nous dit Dane Rudyar " les echappatoires que la société , dans un contexte de coutumes, offre périodiquement aux humains encore immatures "

    " le premier degré du Scorpion, signait l'entrée dans la vie urbaine collective, gage d'une grande diversité d'expériences stimulant le sentiment d'appartenir à un ensemble plus grand , ou bien, eventuellement des instincts rebelles. Ceux ci , dans la plupart des cas ne peuvent être complètement surmonté; quoiqu'il en soit, la société leur permet de s'exprimer par l'entremise de certains rites prévus à cet effet et sans drand danger pour la collectivité . Chaque fois que l'on rencontre ce degré, c'est l'indice que l'on a besoin de tels echappatoires. MAIS IL FAUT OBEIR AUX REGLES DU JEU.

    L'énergie de ce degré nous enseigne que toute vie collective et tout rapport humain nous mettent face à notre sensibilité à des éléments dégradés, facteur de déstabilisation avec lesquels on devrait reflechir avant de composer. Et il est possible de les soumettre au pouvoir du mental , c'est la voie du Sagittaire . l'imagination aide alors à se LIBERER DES TENSIONS

    E
    tonnant pourrait paraitre le mercure de Dostoievski qui anime la transition entre ce degré et le premier degré Sagittaire si on ne ramene pas cette image à la fonction impliquée à savoir la pensée lorsque Mercure est concerné .

    La pensée de Dostoievski va justement, impregnée de sa traversée en alchimiste  Scorpion de la maison 12 analyser ses instincts rebelles pour mieux les transcender par l'écriture et la reflexion qu'elle lui permet et les positiver en operant ce bond quantique vers le sagittaire , territoire de la pensée collective positive

    POISSONS NE-ES ENTRE LE 16 ET LE 22 MARS

     

    Un premier regard nous fait apparaitre 5 points majeurs pour ce Scorpion ascendant Sagittaire

    L'importance planétaire occupant les trois signes de feu en y dessinant un superbe triangle de trigones qui feront de ce sublime écrivain un passionné au grand coeur plein de chaleur.

    L'importance des planètes occupants les maisons d'eau  , Maison 4, 8 et 12 , la maison 12 etant celle de l'enfermement qu'en ascendance sagittaire Dostoiesky va savoir positiver , ce qui va donner toute sa beauté à sa pensée sagittairienne

    L'importance de Mercure qui pénétre le sagittaire bien qu'encore en maison 12 quasiment conjoint à l'ascendant faisant de la reflexion mentale l'essence même de l'artiste de l'écriture

    La puissance emotionnelle de la maison 1 , maison qui concerne le developpement de la personnalité, qui abrite pas moins de de six éléments dont la Lune conjointe à Venus , Ceres et Pallas dans le bouillant Sagittaire Sagittaire mais animées  animées par Neptune et Uranus qui les guident et les structurent dans le productif signe du Capricorne .

    Mars en Lion en maison huit va permettre à cet auteur Scorpion  de plonger au fond ( 8) du coeur ( lion) pour rayonner l'amour même dans les goujes les plus durs de Sibérie. La force du Scorpion n'est elle pas de faire jaillir l'or alchimique des profondeurs de l'âme humaine  comme le fit Soeur Emmanuelle en batissant la solidarité au coeur des didonvilles des chiffoniers du Caire ?

     LA NOUVELLE LUNE PRENATALE DE DOSTOIEVSKY ETAIT A 2°17 DU SCORPION donnant le "LA" cosmique de la relation soli lunaire de son incarnation :   


    UN JOLI FLACON BRISE D'OU EMANENT LES EFFLUVES D'UN PARFUM DELICAT

    Ce degré souligne le caractère fortuit des circonstances qui nous poussent à rompre avec un passé dont le souvenir douloureux nous étreint encore .

    Il nous parle de la difficulté d'aborder son passé lorsque l'on rentre dans un nouvel univers émotionnel et sentimental . A l'excitation, la joie, la curiosité que peuvent apporter les nouveautés,repondent les souvenirsde la grâce passée que l'on a perdue ou abandonnée

    La clef lui est donné au degré 3 vers lequel cette nouvelle union Soleil Lune tend , opère le bond quantique :

     

    DANS UN PETIT VILLAGE UNE PENDAISON DE CREMAILLERE REUNIT LE VOISINNAGE

     

     

    Pour s'echapper de la douleur des souvenirs qui nous ont assaillis au 2 degré la solution est  S'impregner du sentiment de communauté manifesté par un effort conjoint.C'est exactement ce que va faire notre écrivain en creant un sentment de solidarité avec ses partenaires d'incarcération.

     

    Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski (en cyrillique : Достоевский, Фёдор Михайлович) est un écrivain russe, né à Moscou le 30 octobre 1821 du calendrier julien (11 novembre 1821 du calendrier grégorien) et mort le 28 janvier 1881 du calendrier julien (9 février 1881 du calendrier grégorien). Il est généralement considéré comme l'un des plus grands romanciers russes, et a influencé de nombreux écrivains et philosophes.

    Son père était médecin et, trop autoritaire, fut assassiné par ses propres paysans. Sa mère mourut lorsqu'il était très jeune. Il entre à l'école d'ingénieurs de Saint-Pétersbourg en 1838 et devient officier ingénieur du génie en 1841. En 1844, il demande sa retraite pour pouvoir se consacrer à la littérature et écrit son premier roman, Les Pauvres Gens. Ce roman connut un succès certain et valut à l'auteur d'être remarqué par le poète Nikolaï Nekrassov et l'influent critique Vissarion Belinsky. Malheureusement, ses romans suivants (Le double et la logeuse) ne connurent pas le même succès.

    En 1847, il fréquente le cercle du socialiste utopiste Petrachevski. Cette même année, il fait sa première crise d'épilepsie, à 26 ans.


    L'emprisonnement et le bagne


    En avril 1849, les membres du cercle Petrachevski sont arrêtés, y compris Dostoïevski qui est lui aussi arrêté et emprisonné. Après un simulacre d'exécution sur la place Semenov, le 22 décembre 1849, le tsar ayant grâcié les prisonniers au moment même où ils allaient être exécutés, la sentence est transformée en un exil de plusieurs années et la peine commuée en déportation dans un bagne de Sibérie.

    En 1850 il arrive à Omsk (Souvenirs de la maison des morts, 1860), épisode relaté dans le cycle romanesque La lumière des justes d'Henri Troyat. Cependant le bagne du tsar Nicolas Ier, même s'il est très dur, n'a pas grand chose à voir avec le futur goulag soviétique. Les punitions corporelles sont épargnées à Dostoïevski sur l'intervention de M. de Grave, un officier d'origine française.

    Dans les baraquements il partage sa vie avec des forçats de droit commun, il écrit dans sa correspondance : « Je n'ai pas perdu mon temps : j'ai appris à bien connaître le peuple russe, comme peut-être peu le connaissent. ». Ce qui oblige l'intellectuel de salon qu'il était à commencer son évolution : « J'étais coupable, j'en ai pleine conscience... J'ai été condamné légalement et en bonne justice... Ma longue expérience, pénible, douloureuse, m'a rendu ma lucidité... C'est ma croix, je l'ai méritée... Le bagne m'a beaucoup pris et beaucoup inculqué. »

    Dostoïevski accepte donc son épreuve et l'utilise pour faire éclore sa force spirituelle. Il ne s'endurcit pas, il ne se révolte pas et accepte les révélations qui lui arrivent peu à peu, sur la Russie, le peuple russe, la monarchie russe et la religion. Il écrit dans une correspondance : « Je te jure que je ne perdrai pas espoir et garderai purs mon esprit et mon cœur... Je dois vivre... Ces années ne seront pas stériles. » Au fond de son enfer, il rencontre le Christ, et sa foi renouvelée va désormais le guider dans sa vie privée, dans sa vie d'écrivain et dans sa vie politique : « ... il n'est rien de plus beau, de plus profond, de plus sympathique, de plus raisonnable, de plus viril et de plus parfait que le Christ... Désormais, je n'écrirais plus d'âneries. »

    C'est un tournant dans la vie de l'auteur. Il abandonne ses sentiments libéraux et se tourne vers la religion et le monarchisme : « J'espère en Dieu et dans le tsar... Plus de foi, plus d'unité, et, si, par-dessus tout cela, il y a amour, que demander de plus ? ». Cette conversion sera à la racine même de son chef-d'œuvre, Crime et Châtiment.


    Après le bagne
    Sa peine se termine en 1854 et il est affecté comme officier à un régiment de Sibérie. Il recommence à nouveau à écrire : les Souvenirs de la maison des morts, récit romancé de sa vie au bagne, puis une comédie, Le bourg de Stepantchikovo et ses habitants. En 1857 il épouse Maria Dmitrineva Isaeva.

    En 1860, il obtient sa retraite comme sous-lieutenant et l’autorisation de rentrer vivre à Saint-Petersbourg, sous la surveillance de la police secrète. Il renoue alors avec les libéraux et fonde avec son frère Mikhaïl une revue modérée et nationaliste, Le Temps. Cette revue sera interdite en 1863. L'arrivée au pouvoir du nouveau tsar Alexandre II en 1855 amène de nombreuses réformes en Russie. Le servage est aboli en 1861. Malgré ces ouvertures politiques, on asssite à l'émergence de mouvements révolutionnaires violents, ce qui inquiète beaucoup Dostoïevski.

    Les années d'errance
    En 1862, il se rend en Europe pour la première fois et rencontre Apollinaria Souslova. Sa femme meurt en 1864, puis son frère Mikhaël en 1865. Il est couvert de dettes et doit fournir de quoi vivre à la femme et aux enfants de son frère. Pour échapper aux créanciers, il continue à voyager et tente de faire fortune à la roulette. On trouve des échos de sa passion maladive du jeu dans Le Joueur (1866) et L'adolescent (1875). Il revoit Apollinaria (Pollina) Suslova qui refuse sa proposition de mariage.

    Ces années d'errances et de troubles marquent profondément Dostoïevski. Son aversion pour l'Europe et la démocratie grandit. Il publie le célèbre Carnets du sous-sol qui est en quelque sorte une réponse au roman Que faire ? du révolutionaire Tchernitchevski. Selon Dostoïevski, l'égalité démocratique n'efface pas la violence des rapports humains mais l'exacerbe au contraire.

    La maturité
    Il engage Anna Griogorievna Snitkine comme secrétaire et elle devient sa femme en 1867. Grâce à son esprit pratique et à sa volonté, la situation du ménage s'améliore. Dostoïevski renonce au jeu et se met à travailler régulièrement, publiant ses oeuvres les plus abouties : Crime et Châtiment, l'Idiot, Les Démons. Ce dernier roman est inspiré d'un fait divers tragique : l'assassinat par les siens d'un des membres du groupe révolutionaire de Netchaïev. Son œuvre romanesque s'achève par le monumental Les frères Karamazov, qu'il publie à l'âge de 60 ans. Le succès populaire arrive enfin. Son Discours sur Pouchkine (1880) fait même de lui un héros national.

    Il succombe à une hémorragie le 28 janvier 1881 du calendrier julien (9 février 1881 du calendrier grégorien) et est enterré à Saint-Pétersbourg. Ses obsèques sont suivies par 30 000 personnes.

    Chronologie des œuvres
    Voir sur Wikisource : Fedor Dostoïevski.

    Wikimedia Commons propose des documents multimédia libres sur Fedor Dostoïevski.

    Les Pauvres Gens, 1846
    Le Double, 1846
    Un roman en neuf lettres, 1846
    Monsieur Prokhartchine, 1846
    La Logeuse, 1847
    Les Annales de Pétersbourg, 1847
    Polzounkov, 1848
    La Femme d'un autre et le mari sous le lit, 1848
    Le Voleur honnête, 1848
    Un sapin de Noël et un mariage, 1848
    Les Nuits blanches, 1848
    Un cœur faible, 1848
    Les Récits d’un homme d’expérience, 1848
    Le Retraité, 1848
    Le Mariage sous l’arbre, 1848
    Le Mari jaloux, 1848
    Nétotchka Nezvanova, 1848-1849 (inachevé)
    Le Petit Héros, 1849
    Le Rêve de l'oncle, 1855-1859
    Le Bourg de Stépantchikovo et sa population, 1859
    Humiliés et offensés, 1861
    Souvenirs de la maison des morts, 1860-1862
    Une sale histoire, 1862
    Notes d'hiver sur impressions d'été, 1863
    Un événement curieux (1863)
    Mémoires écrits dans un souterrain, 1863 (autres traductions : Les Carnets du sous-sol, Le sous-sol, Manuscrit du souterrain)
    Le Crocodile, 1864
    Crime et Châtiment, 1866
    Le Joueur, 1866
    L'Idiot, 1868
    L'Éternel Mari, 1870
    Les Démons (traduit également sous le titre Les Possédés), 1871
    Journal de l'écrivain, 1873 :
    « Bobok »
    « Petites images »
    « Le Quémandeur »
    Petites images (en voyage) , 1874
    L'Adolescent, 1874-1875
    Journal de l'écrivain, 1876 :
    « Le Garçon «à la menotte» »
    « Le Moujik Maréï »
    « La Douce » (autres traductions : Une femme douce, Douce)
    « La Centenaire »
    Journal de l'écrivain, 1877 :
    « Le Rêve d'un homme ridicule »
    Le Triton, 1878
    Les Frères Karamazov, 1880
    Discours sur Pouchkine, 1880

    Né le :11 novembre 1821 à 09h47à :Moscou (Russie)Soleil :18°37' ScorpionLune :10°56' GémeauxAscendant :11°38' SagittaireMilieu du Ciel :18°22' BalanceNumérologie :chemin de vie 7

    votre commentaire
  • POISSONS NE-ES ENTRE LE 16 ET LE 22 MARS

    Puissant jaillissement de nouvelles valeurs collectives en harmonie avec la nature féminine de notre planète

    Carte du ciel dressée pour la finlande à minuit

    La pleine Lune du 11 novembre 2011 aura lieu selon les pays entre le 10 et le 11 novembre , dans la nuitpour Greenwich, elle se produira très exactement entre 20h 16 et 20h17 

     C'est vers le pole Nord que la pleine lune eclairera la terre vers minuit ...

    Il est fort probable qu'un nouveau bond quantique puissant s'opere dans la poursuite du reaxement de la Terre pour lui permettre une evolution vers la cinquieme dimension : à minuit pile  le soleil et la lune seront ao nord de notre planète  opposés sur l'axe fond du ciel milieu du ciel , l'axe nord sud, celui des poles et sur l'axe alchimique Taureau Scorpion

    Les symboles sabians sont puissament parlant et de nombreux facteurs laissent présager un profond bouleversement dont le Soleil Scorpion en fond du ciel est l'accord majeur ....

    Puissant triangle de trois trigones Mars pluton jupiter en signes de Terre et sur l'ascendant Vierge par Mars qui nous renvoie au symbole lunaire du 18 degré taureau

    Puissante opposition de Mars à Neptune sur l'escendant descendant , sachant que Neptune revient chez lui en poissons, maitre des eaux de notre planète ... Nous renvoyant au symbole du 19 degré Taureau !

    Conjonction de Chiron à Neptune

    En fait Mars, à l'ascendant et encore agissant sur la fin de la maison 12, conjoint orcus,  est en puissante relation avec les trois transpersonnelles :

    Opposé Neptune

    Quinconce  Uranus qui le gouverne en bélier...et en maison huit , celle de l'alchimie energetique

    Trigone Pluton

    Urania est conjointe à la pleine lune au milieu du ciel ...

     

     


     

    La Lune va eclairer la transition , en taureau entre les degrés 18 et 19 qui nous disent

    18°  UNE FEMME SECOUE UN VIEUX SAC PAR LA FENETRE DE SA CHAMBRE

    LE MOT CLE EST PURIFIACATION DE LA CONSCIENCE EGOTIQUE

    Une bonne illustration de ce degré est donné par Yannick Noah qui a sa Vénus pile sur ce degré , une Vénus puissante car maitresse du Taureau et Yannick est Taureau et cette notion de purification égotique est renforcée par l'ascendant Vierge signe dont l'essence même est la purification de la conscience égotique , accentuée par la conjonction de Pluton sur cet ascendant .

    Son ascendant est sur une dynamique de force interieure mise, sur le degré 4, au service d'un combat contre tous les préjugés sociaux qui est très bien illustrée par sa chanson SIMON PAPA TARA  http://www.youtube.com/watch?v=LRWOrtxZvng



    Le Mahatma Gandhi avait Pluton qui animait ce degré

    La conjonction Pluton Jupiter en Taureau , très concrète va en maison sept lui permit de transformer les rapports politiques internationaux en refusant de dépandre du passé colonialiste , se faisant chevalier et reprenant le flambeau de l'éternel grand combat : " Epées et torches s'affrontent en une joute symbolique" . Il va utiliser la lumiere spirituelle qui luit dans sa maison neuf déversée par Uranus pour lutter contre la volonté des égos étatiques qui ne savent qu'utiliser les ressources de ce monde matériel et intellectuel. Gandhi a un sens transpersonnel aigu de la purification égotique dans l'instant présent donné par Neptune en maison six et renforcée par le degré 18 Taureau vers lequel tend Pluton.


    http://happybirthdaysoleil.eklablog.com/ne-un-2-octobre-mahatma-gandhi-a1293186

     

    19 ° Taureau

     

    UN NOUVEAU CONTINENT EMERGE DE L'OCEAN




    Que nous enseigne le thème astral du petit Bouddha au regard du rapport aux besoins terrestres ? 

    Son Soleil Taureau nous parle au 19 ° d'un nouveau continent qui émerge de l'océan ! Peut on plus jolie metaphore pour l'ouverture sur cette nouvelle  dimmension terrestre qu'est venu nous offrir l'enfant Bouddha d'une vie de légèreté cosmique sans manger de nourriture terrestre mais en se nourrissant uniquement de prana ?  

    Suite de son thème astral sur notre site http://theastral.eklablog.com chapitre 4

    Soleil 18 degré Scorpion 

    UN CHEMIN DANS LES BOIS BAIGNE D UNE LUMIERE MULTICOLORE

    Ce degré apporte un sentiment altier à celui qui à bien remplis sa vie et bien fait son travail nous dit Dane Rudyar . Dans l'action au service d'une foi inebranlable dans les énergies transpersonnelles , sociales , fraternelles l'homme peut trouver la paix au bout du chemin.

    Boris Vian a son chemin de vie qui fait la liaison entre le degré précédent où l'on voit une femme fécondée par l'esprit divin qui l'anime, éclairée par sa lune scorpion, et ce degré qui parle de la nature humaine s'exprime en une symphonie aux reflets chaleureux. Sa mission terrestre bien remplie fait le lien, l'unité entre ses énergie féminines et masculines et a réussi sa mission : faire briller, rayonner  son soleil tendu vers le même objectif sur le 20° des poissons où "la table est dréssée pour le diner" ( voir notre commentaire sur ce degré) .

    VIVALDI a également son chemin de vie qui anime ce degré mais lui entre le 18° et le suivant " un perroquet répète la lecon qu'il a apprise ; du sentiment dignifiant d'avoir accompli son travail avec amour, constance et assuidité , il peut s'élever vers la capacité de transmettre une connaissance transcendentale en communiquant , maison 3,  ses créations à l'humanité.

     

    19 degré scorpion  Un perroquet répète la conversation qu'il a surprise



    Ce degré exprime la capacité de transmettre une connaissance transcendentale ; ici nous sommes invité-es à tester notre capacité de nous connecter à la source d'une grande sagesse et d'en canaliser les messages subliminaux .

    La fonction théatrale ou cinématographiqe est une expression très réelle de l'expression de ce degré que  romy scheider tendait à incarner en suivant son chemin karmique posé dans ce défi : Elle commenca le théatre après SISSI pour transcender l'image dans laquelle le cinema l'avait enfermé dans le ro^le de  SISSI  et il est vrai que cet effort ne la lâcha pas , cadeau pour nous tous!




    THEME ASTRAL DE ROMY

    http://www.astrotheme.fr/portraits/ZT9b5XHJ9bYx.htm

     


    votre commentaire
  •  

    LA ROSE DETRUITE PAR LE FEU  REJAILLIT DE SES CENDRES PAR LE VERBE JUSTE EMIT PAR UN COEUR PUR  

      Né le : 10 novembre 1493 à 10h23
    à : Einsiedeln (Suisse)
    Soleil : 27°23' Scorpion
    Lune : 9°44' Sagittaire
    Ascendant : 6°00' Capricorne
    Milieu du Ciel : 6°38' Scorpion
    Numérologie : chemin de vie 2

    Paracelse, de son vrai nom Philippus Theophrastus Aureolus Bombastus von Hohenheim (1493-1541), était un chimiste et médecin suisse.

    Theophrast von Hohenheim naît en 1493 à Einsiedeln en Suisse centrale. Son père, Wilhelm von Hohenheim, est un chimiste et un médecin. De 1502 à 1507, il enseigne à son fils les rudiments de la pensée humaniste. Paracelse s'intéresse ensuite à la chimie sous la houlette de Trithème.

    Dans les années 1520, Paracelse, qui se fait nommer ainsi parce qu'il estime sa connaissance supérieure à celle de Celse, critique les principes de la médecine établie. Pour ce médecin suisse itinérant, l'idée d'un cycle de vie cosmique fondé sur la cuisson et les éléments aristotéliciens est fausse et mérite une révision. Malgré sa mauvaise réputation, due à sa personnalité caustique et à ses croyances religieuses radicales, il convainc les médecins des cours d'Europe d'abandonner leurs anciens principes et d'en chercher de nouveaux.

    Chimie

    Pourquoi les théories de Paracelse s'imposent-elles, malgré la personnalité de l'homme ? Les historiens en débattent encore, mais l'avènement de la distillation semble avoir contribué au changement. La technique s'est imposée à la fin du Moyen Âge dans la communauté des chimistes, et de nombreux produits naturels ont été testés. À partir des substances naturelles comestibles, tels le fenouil, la noix de muscade et les clous de girofle, les chimistes obtiennent toujours trois types de produits : un fluide volatil, ou «esprit» ; une substance huileuse et un résidu solide. Sur cette base, les chimistes proposent trois nouveaux éléments pour remplacer ceux d'Aristote :

    le mercure (c'est-à-dire l'essence des fluides vaporeux, et non pas l'élément chimique qui porte aujourd'hui ce nom), qui donne l'arôme à l'aliment
    le soufre (l'essence des substances huileuses, sans relation non plus avec l'élément chimique), qui véhicule l'humidité et le goût sucré
    le sel (l'essence des solides, différente du sel de table), qui détermine le goût et la consistance, et qui lie les deux autres éléments, normalement antagonistes.
    Les médecins se convainquent alors que la digestion n'est pas une cuisson, comme ils l'avaient soutenu précédemment, mais une fermentation.


    Chirurgie et médecine expérimentale
    En médecine, Paracelse enseigna la théorie des signatures, mais ses idées n'ont pas été toutes bien comprises à son époque.

    Nombreux aujourd'hui sont ceux qui se référent à ses travaux. En fait il est aussi considéré comme un des pères de la médecine expérimentale. Il est à l'origine de l'émancipation de la médecine par rapport aux anciennes croyances spéculatives. Pour lui la seule vraie médecine doit être basée sur l'expérience. Expérimenter la Nature pour soulager la souffrance de ses semblables, c'est ce qu'il fit durant toute sa vie. Chirurgien, il était largement en avance sur son époque, préconisait de maintenir les plaies propres. Au lieu de faire souffrir en détergeant ou en brûlant les chairs, il préférait utiliser la "mumie", composé à base d'huiles essentielles. Ou encore les procédés alchimiques tels que les sels de cuivre ou l'argent.


    Paracelse et la Rose Croix
    Les manifestes Rose-Croix (1614 et 1615) se réclament explicitement de Paracelse et de ses écrits alchimiques. Mais il n'existe aucun document historique accréditant l'existence d'un ordre Rose-Croix à l'époque de Paracelse, ni d'ailleurs à celle de la publication des manifestes, que les historiens considèrent comme une fiction littéraire.


    Paracelse en Slovaquie
    Il vécu en Slovaquie afin de récolter des échantillons d'or, d'argent et d'autres minéraux durant les années 1521 à Banská Bystrica, en 1526 et 1527 à Smolník et en 1537 à Bratislava. Sur un mur du palais d'été, actuel mairie de Bratislava, une plaque commémore sa présence où il est écrit „In hac platea habitavit A.D. 1537 D. D. Paracelsus de Hohenheim“. Par la suite, il ira à Vienne puis à Salzburg pour y mourrir.


    Citations
    « Mes écrits dureront et subsisteront jusqu'au dernier jour du monde comme véritables et incontradicibles. »
    « Tout est poison, rien n'est sans poison. Seule la dose fait qu’une chose n’est pas un poison. »

    Voir aussi
    Alchimie
    Pierre philosophale
    Grand Œuvre
    Lumière Astrale
    Rose-Croix
    Dans la culture populaire
    Paracelse est aussi un personnage de la saga Harry Potter.
    C'est également un personnage important du Bal des Louves, écrit par Mireille Calmel.
    C'est aussi un personnage important dans la série Fullmetal alchemist
    Il a inspiré un scientifique fou dans la bande dessinée De cape et de crocs
    Le nom de Paracelse est cité dans le "Frankenstein" de Mary Shelley. Un professeur le décrit comme un illuminé dont les idées sont farfelues et inutiles pour la médecine (Victor Frankenstein découvre des écrits de Paracelse concernant la philosophie naturelle et les secrets de la vie et de la mort)


    votre commentaire
  •  
    RODIN avait  son Soleil transitant entre les degrés 20 et 21 scorpion  se trouvant face au défi de transcender les fortes pulsions agressives telles celles des " chasseurs tirant sur des canards sauvages" en socialisant ses instincts , ce qu'il fit par la sculpture et en sublimant des energies sexuelles puissantes en metamorphosant son "lapin" intérieur  en "esprit de la nature " 

    Transubstantation élevant les pulsions sexuelles sur un nouveau plan .

    La porte des enfers est très certainement son oeuvre la plus expressive de cette affirmation solaire de sublimation des désirs.

     




    Cliquez sue le coeur

    Né le : 12 novembre 1840 à 12h00
    à : Paris (France)
    Soleil : 20°13' Scorpion
    Lune : 28°44' Gémeaux
    Ascendant : 23°10' Capricorne
    Milieu du Ciel : 24°09' Scorpion
    Numérologie : chemin de vie 9




    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique