•  

    En cliquant sur le Coeur
    Né le :18 mai 1960 à 12h45à :Sedan (France) Soleil :27°31' TaureauLune :5°50' Poissons Ascendant :6°32' Vierge Milieu du Ciel :29°34' Taureau Astrologie Chinoise :Rat de Métal Numérologie :chemin de vie 3 Taille :Yannick Noah mesure 1m93 (6' 4")

     

    Sous un air sympha et nonchalant, veille un guerrier mystique et pacifique, bien centré dans son corps , un homme d'action aimé de tous les francais, un excellent boosteur pour les jeunes générations.


    Aussi notre instinct, suite à cette première petite définition , nous  pousse à parler de yannick Noah en Maison 1 , celle dans laquelle  nous mobilisons notre énergie pour la mettre en route  vers la realisation de son karma ... et nous sommes tout heureux de voir cette essence couleur Vierge, celle du détachement de l'égo, confirmée par l'ensemble du thème .

    En effet,  yannick Noah n'est pas bêlier, mais il possède cependant l'essence du bêlier, celle d'un homme éveillé aux mystères de la vitalité de l'instant présent en ce sens que c'est un puissant mobilisateur d'énergie vitale ; cela s'exprime par son Mars en Bêlier en maison huit , maison du scorpion qui lui est à l'ascendant
     conjoint à son Maitre Pluton. et le Bêlier nous renvoie toujours à l'énergie Maison 1, son domicile, le siège de l'authenticité de l'être .

    Les symboles sabians des deux degrés concernés confirment notre intuition : 

    Mars à 5 degré bêlier parle "
    d'un triangle arborant des ailes" , signant son "aptitude à se dépasser lui même", sens profond de cette image. En maison huit, le dépassement s'opère par l'alchimie et la transformation , avec Mars Bélier , c'est par l'action authentique qu'il se surpasse et se transforme

    Ce triangle (rectangle) et ses ailes sont dessinés par les planètes natales de yannick  Le triangle est formé par  pluton à l'ascendant , mercure soleil au milieu du ciel et la lune sur le descendant 

    Les ailes en triangle sont quant à elles  formées par Pluton, Neptune, Jupiter d'une part et Lune Neptune Jupiter d'autre part ....
     
    Suite sur notre site Thé astral  :
     
    http://theastral.eklablog.com/yannick-noah-met-sa-force-tranquille-au-service-de-la-planete-et-des-e-a2059180


    votre commentaire
  •  Le swing de "Balance toi" est une très jolie illustration du Mars balance de Tony Parker !

    Un thème où le rythme et la musique sont fortement présents à travers un Soleil Taureau ( comme notre très cher tennis man Yannick noah , signe qui marque l'énergie de la voix ) , une Lune neptunienne, Neptune est maitre des musiciens par la grande sensibilité aux vrais rythme du cosmos, Lune en poissons, et Mars qui " absorbé par sa tache et sourd à toutes sollicitation qui le detournerait de sa valeur authentique, pénètre en Balance en mobilisant  le rythme dans l'action concrète , pour etaler la beauté de ses ailes , sa réalité archétypique et immortalisable à travers une vie passionnée et modèle pour les jeunes générations tant en sport que dans la musique.

    Né le :17 mai 1982 à 12h00 (inconnue)à :Bruges (Belgique)Soleil :26°10' TaureauLune :10°11' PoissonsAstrologie Chinoise :Chien d'EauNumérologie :chemin de vie 6Taille :Tony Parker mesure 1m88 (6' 2")

    William Anthony Parker II dit Tony Parker et surnommé TP (prononcé Tipi) est un joueur de basket-ball professionnel français et dernièrement rappeur né à Bruges (Belgique) le 17 mai 1982 d'un père joueur de basket-ball américain, Tony Parker Senior et d'une mère mannequin néerlandaise, Pamela Firestone. Ses deux jeunes frères (Terence et Pierre) jouent également au haut niveau en basket-ball. .

    Son père Tony Parker Sr. a été formé à l'université de Loyola à Chicago, puis est parti en Europe où il est devenu joueur professionnel, notamment à Bruges où Tony est né et à Rouen où il a commencé le basket. Son frère Terence (dit T.J.) joue en Pro A au Paris Basket Racing après trois saisons à Northwestern University et son frère Pierre joue en NCAA à l'université de Loyola à Chicago, comme son père.

    Sa vie en dehors du basket-ball
    Une statue est dédiée à Parker au musée Grévin depuis le 7 octobre 2006. Il est ainsi le premier joueur de basket-ball à entrer au musée.

    Il a également sa marionnette aux Guignols de l'info depuis 2005 devenant le premier joueur de basket-ball à avoir sa marionnette dans l'émission.


    Vie maritale
    Parker est marié avec l'actrice américaine Eva Longoria, une des vedettes de la série Desperate Housewives, de sept ans son aînée. La cérémonie civile s'est déroulée le 6 juillet 2007 à la mairie du IVe arrondissement de Paris, sous l'autorité du maire Bertrand Delanoë; la cérémonie religieuse se déroulant à l'église Saint-Germain-l'Auxerrois dans le IIe arrondissement de Paris, le 7 juillet 2007. Les festivités se déroulant le 7 juillet 2007 en France au château de Vaux-le-Vicomte. Ils se sont rencontrés dans le vestiaire des Spurs à l'issue d'un match en novembre 2004.


    Musique
    En mars 2007, il sort un album de hip hop sous son nom, sur lequel figurent des invités tels que Jamie Foxx, Booba, Soprano ou Don Choa sur le label de TF1 Music One. L'album est produit par Kore & Scalp et Parker a co-écrit la plupart des chansons sous la conduite du rappeur Eloquence. Eva Longoria fait une apparition dans le clip de sa chanson Balance-toi et une partie de l'équipe des Spurs, Tim Duncan, Robert Horry, Brent Barry et Nazr Mohammed sont présents dans le clip de la chanson Top of the game.

    Discographie
    2007 : Tony Parker (album)
    Balance-toi (single)
    Top of the game feat. Booba et Fabolous (single)

    Radio
    Depuis septembre 2004, il est membre de la Dream Team RMC et il anime le Tony Parker Show avec les journalistes Pierre Dorian et François Giuseppi, tous les lundis de 22 heures à 23 heures sur RMC. Il y aborde l'actualité de la NBA, du basket, du sport en général, ainsi que d'autres sujets qui le passionnent tels la musique, le cinéma, les jeux vidéo...


    Jeux vidéo
    Passionné de jeux vidéo, il est devenu la figure de proue de la version française du jeu NBA Live depuis l'édition 2004.

    Cinéma
    Filmographie
    Astérix et Obélix aux Jeux Olympiques : Parkertonix
    La sortie du film est prévue pour le 30 janvier 2008.

     


    votre commentaire
  •  

     Toute pleine Lune est là pour donner une forme optimale au message de la nouvelle Lune aussi nous vous rappelons ce message :

    "La Nouvelle Lune sur Greenwich était Taureau ascendant Gémeaux , appelant l'ensemble de l'humanité à Une affirmation (Soleil) des valeurs  " concrètes " et "terrestres" , materialisables, (Taureau) de l'essence ( ascendant) de la fraternité et de la sororité , appelant à une communication avec les proches (Gémeaux) plus intense ...UN CHEMIN DE VIE SUR LE DESCENDANT APPELLE  A SE CONCENTRER SUR LES RENCONTRES :

    Aller vers les autres , maison 7 , avec une pensée positive , Sagittaire, telle est la tache karmique assignée à la fraternité/sororité humaine dans un élan dépourvu-e-s de valeur égotique, aucune planète sous l'horizon , exceptée Saturne ...en Balance en maison 5 ... en se concentrant (saturne) pour créer (maison 5) , l'énergie nécessaire à ces rencontres ( balance)

    Tous les outils pour agir en ce sens sont donnés dans l'instant présent ( bélier ) qui en maison 11 , celle de la créativité collective, recoit Uranus conjoint à Urania , Lilith..."  

    POISSONS NE-ES ENTRE LE 16 ET LE 22 MARS

     

    POISSONS NE-ES ENTRE LE 16 ET LE 22 MARS

    La pleine Lune toujours en Taureau va donc amplifier l'aspect concret et materialisable du message de fraternité sororité délivré à la nouvelle Lune en irradiant de Soleil les coeurs d'amour, fonction de l'ascendant Lion

    Le 26 degré Lion  nous éclaire de

    L'ARC EN CIEL APRES L'ORAGE

     

        A 25,59 ° du Lion, Le soleil de Robert REDFORT est une exemple universel de ce degré qui parle de relier le monde celeste et le monde terrestre en s'alliant à notre nature divine, promesse d'immortalité .

    Ce degré ce situe au troisième niveau de la scène appelée " délivrance" : l'homme ici réussi par une puissante volonté à braver la tempête de ses passions et de ses désirs. Cette victoire lui permet d'établir un lien avec son âme et son essence divine.
    "
    RR en realisant le film l'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux" éclaire ce profond message : Il montre combien le calme et l'écoute créent le veritable amour qui nous permet d'apprivoiser la nature la plus blessée ou la plus sauvage.

    Le lion nous parle de créativité , en maison 6 chez RR il parle de créativité qui se met au service de la création divine ; l'amour des animaux en est une fondamentale expression ( out of africa en était déjà une forte approche mais l'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux en est une expression encore plus fine et complète )

     

     SOLEIL 26 ° TAUREAU UN BEL HIDALGO DONNE LA SERENADE A SA BIEN AIMEE

    La ritualisation de nos désirs personnels

    " Nous découvrons à ce niveau le jeu des valeurs collectives au moment ou elles nous touchent et viennent en fait étayer notre individualité en lui procurant une base solide au sein d'une tradition.

    Nous sommes encore attachés aux valeurs grégaires auxquelles nous appartenons . Il s'agit néanmoins d'un stade indispensable si l'on veut vraiement se distinguer de l'ensemble qui nous englobe . La musique et les rites de seduction  communément recus sont le produit d'une culture , pourtant chacun à la possibilité de les utiliser pour satisfaire librement ses désirs.

    Ce premier degré montre la personne humaine utilisant son rang individuel pour satisfaire ses exigences et acquérir le sentiment de son identité au plan social . C'est sous son aspect agréable le fait de jouer un rôle."

    Dane Rudhyar

    LUNE 26° SCORPION
    DES INDIENS DRESSENT LEUR CAMP SUR UN NOUVEAU TERRITOIRE

    L'ascendant d'Abrahoma Lincoln dont le nom est associé à l'abolition de l'esclavage à la fin de la guerre de cessetion avait son ascendant sur ce degré, cristallisant pour la conscience américaine le sens profond de ce degré à savoir " l'exaltation agressive de valeurs culturelles" fondamentales .

    http://www.canadiana.ca/citm/imagepopups/c010513_f.html
    Hélas il est clair que l'ancienne civilisation pleine d'agressivité qui s'effondre aujourd'hui chaque jour un peu plus, a été obligée, bien des fois , de passer par une raideur dominatrice pour affirmer la fraternité collective , qui s'oppose bien à la spontanéité instinctive et à la souplesse d'adaptation au milieu naturel propre aux sociétés tribales !

    Ce degré nous appelle à nous adapter promptement à une situation nouvelle en pliant à ses exigences , une adaptation paisible à la nature qui favorise une comportement juste en toutes circonstances.

     POISSONS NE-ES ENTRE LE 16 ET LE 22 MARS


     

     Il est clair que cette Lune Scorpion en domicile , en maison 4 est la seule planete dite " personnelle sous l'horizon et elle y est accompagnée de Pluton , son maitre qui en maison 5 nous parle de transformer notre approche créative en bouleversant notre facon d'aimer

    La Lune va en scorpion éclairer les émotions karmiques les plus enfouies dans nos racines, maison 4 pour nous permettre de nous en détacher définitivement afin d'occuper le nouveau territoire de notre créativité en s'y consacrant pleinement sans culpabilité ni regret du passé.

    Le puissant amas de planètes en Taureau en maison neuf va mettre en avant des actions concretes , materielles ( mars conjoint vénus en maison 9 ) des aspirations spirituelles et transcendantes pour la fraternité universelle.

    Cette Pleine Lune est puissament concrète et collective

    Vénus, Maitresse du Taureau, donc de ce thème soli lunaire , occupe dans son signe un puissant degré de caractère Uranien :

    26° A 30° VIERGE

     


    UN ORAGE AUX ECLAIRS SPECTACULAIRES

    Cette image nous rappelle que l'Energie cosmique est capable de transformer l'existence naturelle dans son contenu.

    Cette puissance celeste contraint la personnalité emprisonnée dans sa forme terrestre à accepter sous l'effet de la peur les potentialités spirituelles propres à cette destinée cosmique supérieure

    Cette experience peut illuminer ou détruire selon que l'être touché transcende sa crainte ou reste prisonnier de sa peur .

    Seul la confiance entière et inconditionnelle à l'amour divin permet cette transcendance .

    Barbara avait son chemin de vie sur ce degré et tout son théme aspirait à cette merveilleuse transcendance qu'elle communiqua par ces poesies , sa voix et sa musique en suscitant amour et respect .. Après avoir souffert de l'orage qui s abbatit sur elle par l'acte de viol de son père , elle transforma peurs et douleurs en musique de l'âme.

     

    La puissance de ce degré vénusien dans un ciel Taureau en maison neuf laisse présager une puissante poussée d'énergie dans la pensée collective de l'humanité d'autant plus que Mercure est en conjonction à Vénus sur ce degré  précisément et que Mars lui aussi active cette conjonction entre les degrés 4 et 5  Taureau

     

    Jupiter sur le 26 degré Bélier  est aussi de la partie et de plus il est maitre de cette maison neuf : UNE PERSONNE DOUEE DE BIEN PLUS DE QUALITES QU'ELLE N'EN PEUT DETENIR

    La Lune  de George Sand qui est bien entendue la planète clef de sa symphonie astrale, merveilleuse écrivaine Cancer ascendant poissons,  qui sur ce 26 degré Belier fait d'elle une femme d'action bien assise dans l'instant présent et l'a reellement dotée de qualités remarquables.

     Ce degré a une conotation profondement Jupiterienne

    Nous noterons aussi la puissance celeste amplifiée de ce theme en donnant  à son tour  le degré sur lequel se trouve Mars

     

    26° A 30° VIERGE

     



    LE POT D'OR AU PIED DE L ARC EN CIEL

     

    Ce 4 degré Taureau sur lequel tombe la Lune conjointe à Uranus de  St  François d'Assises est très éloquant " Le pot d'or au pied de l'arc en ciel" , symbole qui illustre les richesses que procure la réunion des natures celestes et terrestres .

     

    " Dans la génèse , l'arc en Ciel est le symbole de l'alliance de Dieu avec Noé.

     

    Dans toutes les mytologies , il exprime de façon  ou d'autre, la réunion des deux mondes

     

    C'est aussi le pont par leque les êtres divins communiquent avec les mortels"

     

    On sait à quel point était riche la vie interne de Saint Francois dont la seule joie était cette reliance aux êtres du monde de la lumière

     

    Voici , comme nous dit Dane Rudhyar, "une forme naturelle de communion indiquant une transubstantiation de la matière" 

    Telle est le sens profond de cette carte du ciel

     

      

    EVENEMENTS




      Soirée de la fête du Wésac
       

    • Invitation Mardi 17 Mai de 20h à 22h à Nice
      La belle fête du Wesak, l'une des grandes fêtes du calendrier bouddhique et chrétien ésotérique, aura lieu cette année Mardi prochain 17 Mai. L'occasion pour ceux qui ne connaissent pas, de la découvrir!...

              Présentation et signification du Wesak.  Méditation, cercle de partage.

              Petit buffet-dessert
    partagé en fin de soirée(chacun peut en option - donc sans obligation- apporter une gourmandise de son choix, de préférence sans gluten et sans laitages  :-)

              Lieu 79 Av de la Corniche Fleurie , Cap Riviéra (pas loin du Jardin Botanique). Interphone : Rallo
                 Tel : Jean-Luc : 
    06 24 21 19 94 ou 04 92 29 15 61
    .

      

    Description des événements lors de la Fête du Wesak....

    Alice Ann Bailey.. Une vieille tradition relate que le Bouddha a pris la décision, grâce à une expérience extraordinaire, de quitter une fois par an son haut poste d'opération pour revenir sur la Terre et la bénir.

    http://www.tott.fr/wesak/ La Note-Clé du taureau: "Je vois et quand l'œil est ouvert tout est illuminé."

     

    "La Fête du Wesak a lieu chaque année le jour où le Bouddha – à la pleine lune du Taureau – apporte la bénédiction divine de Shamballa au Christ, qui le relie à l'humanité via la hiérarchie.

    Une vieille tradition relate que le Bouddha a pris la décision, grâce à une expérience extraordinaire, de quitter une fois par an son haut lieu d'opération pour revenir sur la Terre et la bénir. La cérémonie se déroule dans une petite vallée du Tibet au-delà de l'Himalaya.

    La vallée est fermée sur 3 cotés par des montagnes hautes et boisées et la ligne des crêtes s'ouvre uniquement au nord-est pour laisser une étroite ouverture. Ainsi avons-nous une forme de bouteille avec le goulot étroit vers le nord-est, alors que la partie sud est considérablement plus large. Ici sur le sol de cette vallée sans arbre ni arbuste où seule pousse une herbe sauvage, se rassemblent les pèlerins des régions avoisinantes. Les hommes saints et les lamas connaissent ce sentier souvent difficile qui mène à la vallée et ils en remplissent la partie la plus large. Dans la partie nord-est plus étroite, laissée libre, le groupe des entités plus élevées se rassemble, ceux qui sont les gardiens terrestres des "plans divins" pour la planète et pour nous les hommes -- ce sont les maîtres de Sagesse.

     

    Ces sages connaissants et hautement évolués sont les participants les plus significatifs de cette Fête.... Ils s'installent suivant l'ordre de développement spirituel et leur rang initiatique, et se préparent pour le grand acte de service.... A leur sommet, devant une grande pierre plate, le visage dirigé vers le nord est, se tiennent les entités élevées, qui par les plus jeunes sont appelés les 3 Grands Seigneurs. Au milieu se tient le Christ, à sa droite le Manu, en tant que Seigneur des formes vivantes, à sa gauche le Mahachohan, le Seigneur de1a civilisation. Devant eux, sur le rocher plat, se trouve une grande vasque de crista1 remplie d'eau....... Derrière le groupe des maîtres de sagesse, des adeptes, des initiés et des collaborateurs anciens du Plan Divin, se tiennent les jeunes du monde et les étudiants de différents niveaux et domaines, qui constituent "le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde" d'aujourd'hui. Ils sont présents soit dans leur corps physique, soit dans leur corps subtil.... L'heure de la pleine lune approche et le silence s'installe parmi la foule.

     

     Tous les regards se dirigent vers le nord-est, certains rituels sont effectué et les maîtres regroupés avec les plus jeunes adoptent des positions symboliques en formant sur le sol des figures géométriques significatives. Ils forment une étoile à cinq (5) branches avec le Christ à son sommet, un triangle avec le Christ au zénith, une croix et d'autres symboles géométriques, qui ont tous un sens profond et puissant. Des phrases ésotériques et des mantrams spécifiques sont également chantés.....

    La tension monte et les individus en attente se sentent vivifiés.. - Une oscillation puissante les saisit, éveille l'âme des participants et les guide vers un Tout unifié. - Ils se fondent en une grande invocation spirituelle et sont élevés grâce à leur préparation et leur attente... Ainsi est atteinte la plus haute aspiration du monde qui se rassemble ici dans ce groupe en attente, comme en un point brûlant. Invocation, préparation et attente constituent l'atmosphère dans laquelle baignent tous ceux qui sont dans cette vallée cachée.... Les chants et les mouvements rythmiques se renforcent, tous lèvent leurs yeux vers le ciel dans la direction de la petite ouverture dans la vallée. Quelques minutes avant le moment exact de la pleine lune - là bas, dans le lointain, une infime apparition lumineuse est visible dans le ciel. L'apparition devient de plus en plus proche, augmentant progressivement en clarté -- les contours deviennent visibles, jusqu'à ce que l'aspect du Bouddha soit reconnu, dans un vêtement de couleur safran – en posture de lotus – irradié de lumière et de couleur dorée, les mains élevées en bénédiction....

     

    Au moment exact où il atteint la place au-dessus du grand rocher et flotte au-dessus des 3 Seigneurs, le Christ prononce un mantra  spécifique, qui n'est chanté qu'une seule fois par an à cette occasion... Tout le groupe s'agenouille et touche le sol de sou front. Cet appel, accompagné de tout le groupe d'étudiants, les jeunes et les initiés, provoque une oscillation tellement forte et entraîne un courant de pensées tellement puissant qu'il s'élève jusqu'à Dieu en personne - Le moment le plus élevé de l'élan spirituel le plus puissant de l'année est atteint.

     

     La bénédiction du Bouddha est reprise par le Christ en tant que représentant de l'humanité et continue à être distribuée sous sa responsabilité.... Ainsi une fois par an, le Bouddha vient pour bénir le monde et avec le Christ, procurer une vie spirituelle renouvelée. Lentement le Bouddha repart vers son lieu éloigné et seule reste encore une petite lumière visible dans le lointain. Ainsi le Bouddha a fait à nouveau offrande de sa bénédiction à l'humanité....

    Après que le Bouddha se soit retiré, la foule se lève. L'eau de la coupe est partagée entre les maîtres de sagesse, les initiés et les plus jeunes. Avant qu'ils ne regagnent leur lieu de service, ils partagent l'eau avec le reste des personnes présentes qui, à leur tour, la partagent encore avec les autres humains.

     

     Une fois par an, le Bouddha vient pour bénir le monde et avec le Christ, procurer une vie spirituelle renouvelée. suite de la déscription... Lorsque la fête de Wesac est à nouveau fêtée, il est temps de se préparer aux énergies qui sont disponibles seulement à ce moment-la. Jusqu'à présent ces énergies n'étaient pas mises directement à disposition de l'humanité, car c'est seulement maintenant qu'elle peut les recevoir de manière directe.

     Ces énergies sont transmises par le Bouddha depuis Shamballa.

     Jusqu'à il y a quelques dizaines d'années, ces énergies ne pouvaient nous parvenir qu'en passant par la Hiérarchie, parce qu'elles étaient trop fortes pour que l'humanité les reçoive et les utilise directement sans dommage. Aujourd'hui l'humanité dans son ensemble a fait un bon pas en avant et à travers une grande souffrance, a été contrainte à une certaine maturité... Cette maturité nous permet à nous, humanité, de prendre aussi part aux énergies de Shamballa.

    Cette énergie de volonté de Bien libère des energies qui pour nous tous sont nécessaires. Des forces dont tous les royaumes ont besoin pour leur développement. Nous, les hommes, sommes maintenant également prêts à accueillir l'Enseignant du monde, le Christ ou Lord Maitreya se tient prêt à nous aider en ces temps difficiles.

     La Fête de Wesack de cette année est à nouveau une opportunité pour signaler que nous sommes préparés à accueillir l'Enseignant du monde. Montrons notre disposition par le fait de pouvoir utiliser et transmuter ces forces qui sont maintenant disponibles. Ouvrons notre pensée à la volonté de Bien.

    Cependant quelles sont ces forces que nous devons recevoir ? Ce sont les forces qui nous ont déjà été annoncées il y a 2000 ans et qui, maintenant peuvent être reconnues et vécues à un niveau plus élevé. Ces forces ne sont donc pas utilisées sur le plan émotionnel, mais mental. Des pensées claires, pleines d'amour sont nécessaires... La volonté de Bien sera transformée en pensées pleines d'amour et sera ainsi utilisable par les hommes. Beaucoup sont prêts à exécuter ce travail, beaucoup n'attendent que cela, servir l'humanité, discrètement à l'arrière-plan, ou ouvertement en public. Aidons-les à mettre en place ce service, aidons-les à penser clairement, aimer purement et agir avec amour. Partageons avec tous "l'eau de vie". Et ainsi faisons, nous aussi cette année, notre offrande à l'Humanité.

     

     

    LA GRANDE INVOCATION :

    Du point de Lumière dans la pensée de Dieu
    Que la Lumière afflue dans la pensée des hommes
    Que la Lumière descende sur la Terre
    Du point d'Amour dans le cur de Dieu
    Que l'Amour afflue dans le cur des hommes
    Puisse le Christ revenir sur Terre
    Du centre où la volonté de Dieu est connue
    Que le dessein guide le faible vouloir des hommes
    Le dessein que les Maîtres connaissent et servent
    Du centre que nous appelons la race des hommes
    Que le plan d'Amour et de Lumière s'épanouisse
    Et puisse-t-il sceller la porte de la demeure du mal
    Que Lumière, Amour et Puissance
    restaurent le plan sur la Terre


    Cette Invocation ou Prière, transmise par le Maître Djwal Khul n'appartient à aucune personne ni à aucun groupe en particulier mais à toute l'humanité. Elle fut reçu en canalisation par Alice Bailey.

    La Grande invocation de milliers d'hommes et de femmes qui manifestent dans leur vie quotidienne LUMIÈRE, AMOUR ET VOLONTÉ. Ils instaurent les nouvelles conditions d'une universalité qui réalisent la Vie Solaire, l'Homme Unifié.Pour les personnes qui désirent s'unir à cette prière mondiale, unissez votre coeur quelque soit l'heure à l'égrégore d'amour qui unit les êtres des différentes dimensions.C'est pour cela que la fête du Wésak s'est transformé avec les siècles afin que par cette puissante force de l'Orient Bouddha et de l'Occident Christ, nous recevions pour l'année une directive vibratoire énergétique pour que l'humanité puisse s'éveiller, elle aussi ! 



    votre commentaire
  • Maître hindou (1908-1982) enseignant du Siddha Yoga, disciple du grand saint Bhagawan Nityananda, et ayant eu à son tour pour disciple Gurumayi Chidvilasananda, maître actuel du Siddha Yoga dans le monde.

    Il a fondé également plusieurs ashrams et plus de six cents centres de méditation dans le monde. C'est là que l'on trouve l'aspect concret de Taureau . Cette forte assise à la Terre , cet ancrage aide à l'élévation n non seulement la sienne , mais celle de ses disciples .

    Swami Muktananda et Bhagawan Nityananda font partie des plus grands Maîtres connus et continuent de déverser leurs grâces et leurs bénédictions sur ceux qui méditent sur leurs portraits ou leurs enseignements. L'énergie spirituelle puissante et présente lors des programmes fait du Siddha Yoga une Voie Vivante et particulièrement Sacrée.



    Swami Muktananda mena très tôt la vie de sadhu, de moine errant en quête de réalisation spirituelle, et jeune homme, il était déjà considéré comme un yogi accompli. Il rencontra finalement Bhagawan Nityananda, qui lui donna shaktipat, l’initiation spirituelle. Son énergie spirituelle, la kundalini, fut alors éveillée et il accéda à des états de méditation très profonds. Neuf ans plus tard, il atteignit l'état de Réalisation (selon ses dires).

    Dans les années 70, Swami Muktananda fit connaître à l’Occident la très ancienne tradition spirituelle de cette lignée de maîtres. Il accorda l’initiation shaktipat, jusque là peu répandue, à des milliers de personnes en quête spirituelle. Il créa des fondations et a écrit de nombreux livres.

     

     


    votre commentaire
  •  



    Gémeaux ou taureau , la question se pose pour toutes les personnes nées lors de la transition entre deux signes d'ou l'interet d'analyser la position solaire dans le thème  en terme de dynamique entre les deux degrés solaires quand c'est le cas , ou se focaliser sur le degré précis éclairé . Pour ce célèbre peintre d'art naif , le Soleil est au 30,02 degré Taureau que d'autres appellent le 0,02 degré gémeaux .

    Pour notre part , nous restons dans l'esprit du yiking astrologique et appelons ce degré le 30 degré Taureau . l'esprit taureau est d'autant plus importante que le Soleil commence à peine à transiter ce degré , insistant donc plus sur sa signification que sur celle du 1 er degré gémeaux : 

    " un paon fait la roue sur la terrasse d'un vieux château " qui affirme la manifestation sur un plan personnel de dons héréditaires .C'est un couronnement social des efforts fournis par son travail qui s'appuient sur la transmission de dons acquis par les ancêtres .  En fait Rousseau apprend la peinture au Louvre en autodidacte en obtenant une carte de copiste et s'inspire effectivement de tous les " ancêtres" de l'art ." le paon, nous dit Dane Rudyar , est l'oiseau dédié à Vénus . Dans la tradition occulte , les esprits prométhéens qui firent à l'humanité animale le don divin d'une intelligence consciente d'elle même venaient de Vénus; et peu importe que ce soit ou non la planète que l'on observe dans le ciel "  

    Cependant la conjonction de la Lune noire et de Mercure à ce Soleil   tous deux en gémeaux donne aussi une dynamique importante au 1 degré gémeaux " une embarcation a fond de verre permet de découvrir des merveilles sous marines" . L'art naif relève du domaine gémeaux de l'enfance et Rousseau pénètre en novateur dans ce territoire inconnu laissant son inconscient le guider sur ce chemin, ouvrant une nouvelle forme d'expression qui va permettre d'ailleurs à la psychologie de progresser énormément en liberant l'imaginaire et permettant ainsi , comme le dit Dane Rudyar en parlant de ce degré " la révélation d'énergies inconscientes et de structures psychiques subliminales"

    On peut vraiment dire donc que Rousseau s'affirme artistiquement en ouvrant  la porte qui va du Taureau au Gémeaux , de la forme terrestre dans laquelle la nature est reine ( beaucoup de plantes ) vers une expression mentale et mercurienne , peuplant ses oeuvres  de  personnages issus plus de l'inconscient que de la réalité  

    Il y perception d'une NOUVELLE DIMMENSION DE LA REALITE.

    Francoise Dolto qui a les gemeaux en maison 12 habités par Pluton à la fin du signe transformera l'approche des dessins  pour enfant en en extrayant les significations psychiques profondes refoulées dans l'inconscient.  

    Voir la photo
    Né le : 21 mai 1844 à 01h00
    à : Laval (53) (France)
    Soleil : 0°02' Gémeaux
    Lune : 10°13' Cancer
    Ascendant : 27°25' Verseau
    Milieu du Ciel : 15°02' Sagittaire
    Numérologie : chemin de vie 7





    Le 3°33 sur lequel se trouve Lilith appelant à la transcendance psychique renforce l'esprit de notre analyse ; 

    " LE JARDIN DES TUILERIES A PARIS" dont la   DOMINANTE est " donner une forme conventionnelle à des idéaux collectifs en conférant logique et ordre à des aspects de la nature nouvellement découverts"   

     LE HOUX ET LE GUI REVEILLENT DE VIEUX SOUVENIRS DE NOEL qui exprime le désir ardent de régresser vers un stade préintellectuel de conscience .


    de même que Mercure qui à 11°11 dévoile

    11 ° DES TERRITOIRES RECEMMENT DEFRICHES OFFRENT AU PIONNIER DE NOUVEAUX HORIZONS demandant à être à la hauteur de la situation face à l'inconnu . Cet aspect mental est fortement exprimé par les nombreuses forets vierges peintes par notre artiste

    12 ° UNE JEUNE NOIRE MILITE POUR SES DROITS CIVIQUES exprimant un mental tendu vers un besoin profond vers la libération du passé

    Le sort s'acharne sur le douanier Rousseau dont 6 de ses 7 enfants vont mourir avant de devenir adultes, de meme que mourra son épouse enfoncant le clou de la douleur et lui demandant à chaque étape de se libérer du passé douloureux

     

    Henri Rousseau

    Le théâtre du monde

    Si, comme le voulais Kierkegaard, la modernité se caractérise d’abord par son manque de probité , il serait bon d’exclure le dit douanier Rousseau de cette époque frivole et confuse, pour le rendre au sérieux qui lui permit de créer une œuvre - singulière et profonde - en contradiction complète avec les exigences de son temps. Insensible aux multiples « ismes » qui absorbèrent les forces créatrices de sa génération (qu’on pense ici à l’impressionnisme, au symbolisme, au fauvisme, au cubisme et que sais-je encore…) cet autodidacte de génie n’eut de cesse, sa vie durant, de plonger en lui-même pour retrouver les impressions qui illuminèrent son enfance

    Digne héritier des récits mythiques de Daniel Defoe (Robinson Crusoé) et de Chateaubriand (Atala et René), l’œuvre d’Henri Rousseau s’inscrit dans le prolongement de ce drôle de dix-huitième siècle qui, envers et contre son penchant pour le rationalisme, s’abandonna – avec une joie secrète – au plaisir de la fable et de la métaphore. Plus proche, en cela, d’un Jérôme Bosch ou d’un Bruegel que des peintres naïfs de son époque, Rousseau fut, d’abord et avant tout, un peintre capable de penser par images et de traduire en scènes, les récits poétiques que lui dictait son inspiration.

    Que ce soit dans cette toile de « jeunesse » - Promenade dans la forêt - ou bien dans cette autre, plus connue - La charmeuse de serpent - une même atmosphère de rêve donne aux personnages, aux arbres et aux animaux qui les composent, une sorte de présence magique – comme si, à force de simplicité et de candeur, Henri Rousseau avait su retrouver un secret visuel qu’aucun autre peintre avant lui, n’avait su rendre apparent.

    « Ce n’est pas moi qui peints, mais quelque chose au bout de ma main . »

    Mais, à la force ensorcelante de son style, il faut encore ajouter l’incroyable sureté avec laquelle Henri Rousseau manipule les symboles et les figures qui peuplent ses toiles. Que ce soit l’omniprésence de la forêt ou de la jungle, ou bien encore la présence récurrente de femmes ou d’animaux sauvages : dans leur interdépendance, tous ces éléments forment un système de signes capable de nous faire percevoir visuellement des idées ou des sentiments d’une justesse et d’une profondeur confondante. Mais plutôt que de nous contenter d’affirmer une telle idée, tentons, par l’exemple, d’en montrer le bien fondé, et par là-même, la pertinence.

    La charmeuse de serpent - Henri Rousseau

    « Les images nous serviront à signifier ce qui ne doit pas être profané. »

    Surpris ! - Henri Rousseau

    Si la forêt représente, dans l’imaginaire occidental, le lieu par excellence du non droit et de la sauvagerie, elle n’en reste pas moins aussi le topos par excellence de tous les paradis perdus. Or, n’est-ce pas entre ces deux extrêmes qu’oscille l’œuvre du douanier Rousseau : tantôt hantée par l’appel d’un bois sombre à la tombée de la nuit - Un soir de carnaval - tantôt éblouit par la richesse chromatique d’une flore abondante, elle semble pourtant vouloir s’accomplir dans cette entre-deux impossible - Surpris ! où se rencontre ces deux mondes.

    Ni vraiment menaçante, ni tout à fait docile, la jungle, ici, s’embrase de lumière et devient vivante. Terrifié, un tigre prend conscience de lui-même à mesure que se paralyse en lui la force de son instinct. Mais le plus surprenant reste, peut-être, l’étrange similitude qui existe entre le contenu de cette œuvre et le récit mythique qui ouvre la Scienza Nuova de Giambattista Vico : « Alors, un jour, le tonnerre éclata dans le ciel qui se zébra d’éclair pour la première fois depuis le déluge et c’est alors que quelques uns d’entres les géants (…) épouvantés et stupéfaits devant ce phénomène dont il ignorait la cause, levèrent les yeux et aperçurent le ciel . »Et c’est ainsi que commença – par l’éclair et la terreur - l’épopée de la conscience humaine et le lent cheminement de l’homme hors des bois…

    En guise de conclusion, nous serions tenté de dire que si la profondeur d’une œuvre se mesure au degré de simplicité avec lequel elle nous conduit au cœur des problèmes les plus « sérieux » de la vie humaine, alors l’œuvre d’Henri Rousseau est un abyme : une porte ouverte sur le mystère de la conscience et son possible éveil.

    Frédéric-Charles Baitinger

    Henri Rousseau

     
    Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rousseau.

    Henri Rousseau
    Le douanier Rousseau

    Description de cette image, également commentée ci-après

    Moi-même, Portrait-paysage (Autoportrait) de Rousseau, 1890, Prague, Galerie nationale

    Nom de naissance Henri Julien Félix Rousseau
    Naissance 21 mai 1844
    Laval, Drapeau de la France France
    Décès 2 septembre 1910 (66 ans)
    Paris, Drapeau de la France France
    Activités Peintre
    Formation Autodidacte
    Mouvement artistique Post-impressionnisme, art naïf, primitivisme

    Œuvres réputées

    • La Bohémienne endormie
    • Joyeux Farceurs
    • Le Rêve
    • le Lion ayant faim, 1905
    • la Charmeuse de serpent, 1907

    Henri Rousseau (Henri Julien Félix Rousseau) dit Le Douanier Rousseau (né le 21 mai 1844 à Laval dans sa maison familiale et mort le 2 septembre 1910 de gangrène à la jambe à l'hôpital Necker à Paris) est un peintre français. Il est considéré comme un représentant majeur de l'art naïf. Issu d'une famille modeste, il étudie le droit avant de partir à Paris, où il travaille dans un octroi. Cette position lui vaut son surnom de « douanier ».

    Il apprend lui-même la peinture et produit un grand nombre de toiles, qui représentent souvent des paysages de jungle. Il n'a pourtant jamais quitté la France. Son inspiration provient surtout de livres illustrés, des jardins botaniques et de rencontres avec des soldats qui avaient participé à l'intervention française au Mexique.

    Ses toiles montrent une technique élaborée, mais leur aspect enfantin a valu beaucoup de moqueries à Henri Rousseau. Habitué du Salon des indépendants, il commence à recevoir des critiques positives à partir de 1891, et rencontre quelques autres artistes à la fin de sa vie, comme Robert Delaunay, Paul Signac, Guillaume Apollinaire, Jean-Léon Gérôme, Alexandre Cabanel, Edgar Degas, William Bouguereau, Paul Gauguin, Alfred Jarry, Toulouse-Lautrec et Pablo Picasso. Son travail est aujourd'hui considéré comme crucial pour l'art naïf et il a influencé de nombreux artistes, notamment des surréalistes.

    Sommaire

    Biographie

     
    Signature

    Issu d'une famille modeste, il est le fils de Julien Rousseau (1808-1868), ferblantier et d'Éléonore Guiard (1819-1890)1. Il devient commis d'avocat à Nantes. Il s'engage dans l'armée peu après pour éviter les poursuites consécutives à un vol chez son employeur. Il est libéré en 1868 à la suite du décès de son père et rejoint alors Paris.

    Il épouse en 1869 Clémence Boitard avec qui il aura sept enfants, dont un seul parviendra à l'âge adulte. Il entre, après la guerre de 1870, à l’Octroi de Paris, comme commis de deuxième classe. Cet organisme perçoit les taxes des marchandises entrant dans Paris. C'est Alfred Jarry qui donna à Henri Rousseau ce surnom de « douanier » lorsqu'il apprit que son ami occupait le poste à l'octroi de Paris de « gardien des contrôles et des circulations du vin et de l'alcool ». Il débute là sa carrière de peintre en autodidacte d'une formidable candeur et, en adepte du spiritisme, il est persuadé que les esprits guident son pinceau. Il obtient une carte de copiste au musée du Louvre, ce qui lui permet de se familiariser avec les chefs-d’œuvre. Son entrée dans la vie artistique est donc relativement tardive. Il tente sans succès d'exposer au Salon officiel en 1885 et c’est seulement en 1886 qu'il participe au Salon des indépendants, grâce à l'absence de jury d'entrée. Il y expose plusieurs tableaux dont Une soirée au carnaval.

     
    Henri Rousseau en 1902

    Sa notoriété s'accroît avec les années et il continue de participer chaque année au Salon des Indépendants. En 1891, il y montre son premier « tableau de jungle », Surpris !, représentant la progression d'un tigre dans une brousse luxuriante. Cette œuvre est particulièrement appréciée par le peintre Félix Vallotton, parlant à son propos d'« Alpha et d'Oméga de la peinture ».

    Sa femme meurt en 1888 et sa situation financière devient difficile. Il héberge un temps l'écrivain Alfred Jarry et il prend sa retraite de l'octroi en 1893 pour se consacrer à la peinture, ce qui ne lui apporte pas suffisamment de revenus pour vivre. Il donne alors des cours de violon et écrit plusieurs pièces de théâtre. Il se remarie en 1899 avec une veuve, Joséphine-Rosalie Nourry, qui mourra en 1903.

    Petit à petit, il se fait reconnaître et estimer par les peintres avant-gardistes tels qu'André Derain ou Henri Matisse. Il se lie d'amitié avec Robert Delaunay, avec Guillaume Apollinaire, puis avec Pablo Picasso.

    Il possède un atelier au no 2 bis de la rue Perrel, dans le 14e arrondissement de Paris.

    Le 2 septembre 1910, il meurt de la gangrène à l’hôpital Necker à Paris.

    Son œuvre

     

    Pour peindre, il s’évertue à reproduire ce qu’il voit et essaie de faire coïncider ce qu’il voit avec ce qu’il sait des faits. L’exotisme abonde dans son œuvre même si Rousseau n'a pratiquement jamais quitté Paris. Son exotisme est imaginaire et stylisé, issu du Jardin des Plantes, du jardin d'Acclimatation, des revues illustrées et des revues de botanique de l’époque. On lui reprochait ses portraits de face de personnages figés, son manque de perspective, ses couleurs vives, sa naïveté et sa maladresse mais « Les nostalgiques de l'enfance, les traqueurs de merveilleux et tous ceux qui entendaient naviguer loin des normes s'emballèrent. Ils virent en ce douanier un passeur, un homme à la lisière entre raison et fantasme, entre civilisation et sauvagerie. » (Séric Biétry-Rivierre, Le Figaro, édition des 13 et 14 février 2010). Grand solitaire, il est l'objet de moqueries incessantes mais les milieux artistiques d’avant-garde sont ravis par «…les trente nuances de vert de ses forêts inextricables, où se mêlent sans souci de vraisemblance le houx, le cactus, le paulownia, le marronnier, l'acacia, le lotus ou le cocotier… Picasso acheta chez un brocanteur un imposant et étrange portrait de femme qu'il conserva toute sa vie. » (Séric Biétry-Rivierre). Coloriste original, avec un style sommaire mais précis, il a influencé la peinture naïve.

    L'œuvre de Rousseau a momentanément freiné la progression des recherches artistiques menées par les peintres futuristes italiens, qui sont revenus à une peinture naïve pendant une courte période précédant celle des « polymatières ».

    Les « jungles »

     
    Combat de tigre et buffle, 1891.
     
    Le lion ayant faim se jette sur l’antilope, 1905.

    C'est l'une des thématiques les plus fécondes du peintre qu'il poursuit jusqu'à sa mort.

    Toujours dans une flore exubérante et totalement inventée (en témoignent les nombreux régimes de bananes qui pendent à chaque branche, ou la disproportion des feuillages), il met en scène des combats féroces entre un fauve et sa proie (sauf dans Tigre combattant un nègre), ou au contraire, un portrait plus apaisé d'un grand animal, comme dans les Singes farceurs. Ces animaux lui ont été inspirés par ceux de la ménagerie du jardin d'Acclimatation et par des revues.

    Dans ses dernières « jungles », il a représenté des personnages (dans La Charmeuse de serpents et Le Rêve) en harmonie avec la nature. D'abord critiquées par leur manque de réalisme et leur naïveté, ses « jungles » seront plus tard reconnues comme des modèles par tous, d'où cette phrase de Guillaume Apollinaire lors du salon d'Automne où Rousseau exposa Le Rêve : « Cette année, personne ne rit, tous sont unanimes : ils admirent. »

    Les paysages

    Ils sont soit végétaux, intemporels, représentant des lieux qu'il connaît bien (berges de l'Oise), soit plus urbains. Ils comportent souvent des détails en rapport avec le progrès technique de son temps : dirigeable, poteaux télégraphiques, ponts métalliques, la tour Eiffel. Ces paysages restent cependant dans une tonalité naïve. En effet, Rousseau n'y fait apparaître aucune notion de perspective.

    Les portraits

     
    Portrait de Monsieur X (Pierre Loti), par Henri Rousseau. Kunsthaus de Zurich.

    Les personnages sont figés, de face, le visage le plus souvent inexpressif. S'ils sont plusieurs, ils sont représentés simplement juxtaposés. Ils paraissent massifs, gigantesques en comparaison avec les éléments du décor, mais cela semble être une conséquence du fait que le peintre ne maîtrise pas la représentation des perspectives (ou qu'il utilise, sans la connaître, la perspective signifiante du Moyen Âge). En effet, le paysage est presque au même plan que le sujet, avec son foisonnement de détails mais à la perspective absente. Ses portraits sont le plus souvent sans nom, même si des indices permettent d'identifier le personnage, par exemple Pierre Loti dans son Portrait de M. X (1910, KunstHaus de Zürich). De même, le premier portrait réalisé par le peintre, représentant une femme qui sort d'un bois, semble être celui de sa première femme, Clémence.

    Ses écrits

    Il a dans ses relations autant de peintres que d'écrivains. Parmi ces derniers, on peut citer, outre Alfred Jarry et Apollinaire, Blaise Cendrars et André Breton. Il a écrit plusieurs pièces de théâtre :

    • La Vengeance d'une orpheline russe en 1898
    • Une visite à l'exposition de 1899 en 1899
    • L'Étudiant en goguette

    Il a écrit également plusieurs courts textes ou poèmes explicatifs sur certaines de ses œuvres, notamment pour sa Bohémienne endormie (1897).

    Lieux d'exposition permanente

    • au Museum of Modern Art de New York :
      • La Bohémienne endormie (1897)
      • Le Gitan endormi (1897)
      • Le repas du lion (1907)
      • Le Rêve (1910)
      • Berges de la Bièvre près de Bicêtre
    • au Musée d'Orsay de Paris :
    • à la Galerie nationale de Prague :
      • Moi-même (1890)
      • Portrait-paysage (Autoportrait) de Rousseau, (1890)
    • au musée de l'Orangerie de Paris :
      • La Noce (vers 1905)
      • La carriole du Père Juniet (1908)
      • Le Navire dans la tempête
      • La Fabrique de chaises à Alfortville
      • La Fabrique de chaises
      • La Falaise
      • Les Pêcheurs à la ligne
      • Promeneurs dans un parc
      • L'Enfant à la poupée
    • au Musée Picasso de Paris (collection personnelle de Picasso) :
      • Portrait de femme (1895)
      • Portrait de l'Artiste (1900-1903)
      • Portrait de la seconde femme de l'Artiste avec une lampe (1900-1903)
    • au Musée national d'art moderne de Paris (Centre Pompidou) :
      • La basse-cour (1896-1898)
      • Le peintre et son modèle (1900-1905)
      • Nature morte aux cerises (vers 1907)
    • au Musée du Vieux-Château, à Laval, Mayenne, sa ville natale :
      • La Moisson au château (début XXe siècle)
      • Vue du Pont de Grenelle (1892)
      • Paysage (v. 1905)
    • à la Fondation Beyeler de Bâle :
      • Le lion ayant faim se jette sur l’antilope (1905)
    • à la National Gallery de Londres :
      • Tigre dans une tempête tropicale (1891)
    • au Musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg
      • Combat de tigre et buffle, (1891)
    • au Philadelphia Museum of Art de Philadelphie
      • Joyeux Farceurs
    • au Kunstmuseum de Winterthour
      • Nature morte aux fleurs (1910),
    • Une soirée au carnaval
    • La cascade (1910)

    En mémoire

    Le Lycée Douanier-Rousseau à Laval porte son nom depuis 1968.

    Rétrospectives

    La dernière grande rétrospective en date est Jungles Urbaines au Grand Palais du 15 mars au 19 juin 2006. La précédente (en France) remontait à 1984 (Paris - Grand Palais) , il y eut aussi New York - MOMA.

    Références dans la culture populaire

    Le chanteur Serge Gainsbourg l'évoque dans sa chanson Lemon Incest. Il dit de sa fille qu'elle est « naïve comme une toile du nierdoi sseaurou ». « nierdoi sseaurou » se comprend « douanier rousseau » en verlan.

    La Compagnie créole lui a aussi dédié une chanson : Vive le douanier Rousseau.

    Notes et références

    1. Elle est la fille de Jean-Baptiste Guiard (1791, Laval - 1833, Bône), capitaine au 3e bataillon de la légion de la Côte-d'Or

    Annexes

    Sur les autres projets Wikimedia :

    Bibliographie

    • Götz Adriani, Le livre de l'exposition de Tübingen 2001 (en anglais)
    • A. Basler, Henri Rousseau, sa vie, son œuvre, Librairie de France, 1927
    • Henry Certigny La Vérité sur le Douanier Rousseau. Le Conseil municipal de Paris et les Artistes indépendants : 1880-1900, La Bibliothèque des Arts, Lausanne-Paris, 1971
    • Henry Certigny, Le Douanier Rousseau et Frumence Biche, La Bibliothèque des Arts, Lausanne-Paris. 1973
    • Collectif, Le Douanier Rousseau : Jungles à Paris, Éditions de la réunion des musées nationaux,‎ 2006, 231 p. (ISBN 2711850307) 
    • Pierre Courthion. Henri Rousseau, le Douanier Éditions Albert Skira. Cette édition de 1944 comporte quelques erreurs dans la biographie du Douanier.
    • David Larkin, Rousseau, Éditions du Chêne
    • Gilles Plazy, Le Douanier Rousseau : un naïf dans la jungle, Découvertes Gallimard, coll. « Peinture »,‎ 1992, 144 p. (ISBN 207053197x) 
    • André Salmon, Henri Rousseau dit Le Douanier, Éd. Georges Crès, 1927
    • Cornelia Stabenow, Rousseau, Éditions Taschen
    • Wilhem Uhde, Cinq maîtres primitifs - Rousseau - Louis Vivin - Camille Bombois - André Bauchant - Séraphine de Senlis, traduction de l'allemand par Mlle A. Ponchont, préface de Henri-Bing-Bodmer. Librairie Palmes - Philippe Daudy, éditeur, 1949.
    • Dora Vallier, Tout l'œuvre peint de Henri Rousseau, collection Les classiques de l'Art (Éditions Flammarion)
    • (es) Angela Wenzel, Henri Rousseau, La Gitana Dormida
    • Henri Rousseau dit « Le Douanier » 1844-1910 - Exposition de son cinquantenaire - Galerie Charpentier, Paris, Galerie Charpentier 1961

    Articles connexes

    Liens externes


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique