• Née le 17 avril 1940, Claire Bretecher , Bêlier ascendant Vierge, Lune en Lion

     

    Née le : 17 avril 1940 à 16h30
    à : Nantes (France)
    Soleil : 27°28' Bélier AS : 20°02' Vierge
    Lune : 24°32' Lion MC : 17°38' Gémeaux
    Dominantes : Bélier, Gémeaux, Vierge
    Mercure, Vénus, Neptune
    Maisons 9, 8, 7 / Feu, Air / Mutable
    Astrologie Chinoise : Dragon de Métal
    Numérologie : chemin de vie 8
    Popularité : 7 764 clics, 2 175e femme, 5 305e célébrité
     
     

     

     

    Biographie de Claire Bretécher

    Claire Bretécher est née à Nantes le 17 avril 1940.

    Débutant dans la bande dessinée avec une collaboration avec René Goscinny (1963), la carrière de Claire Bretécher prend son envol quand elle travaille pour Tintin (1965-1966). Collaborant au journal Pilote avec son personnage “Cellulite” (1969), elle y stigmatise les excès du féminisme tout en défendant la cause des femmes. Elle s’impose ensuite au journal Spirou (1969-1971) par des satires de ces contemporaines (“Salades de saisons”) où l'on voit son style évoluer vers un trait plus acide, qui la rapproche de Reiser. En 1972, elle crée avec Marcel Gotlib et Mandryka l'Écho des savanes. Collaborant aussi au mensuel écologique Le Sauvage à partir de 1973, elle entre au Nouvel Observateur la même année avec sa série Les Frustrés (15 octobre 1973), intégrée dans la rubrique sociétale “Notre Epoque”.

    Qualifiée en 1976 de « meilleure sociologue de l’année » par Roland Barthes, sa page des Frustrés est, selon Jean Daniel, « en profondeur, et au second degré, l’une des chroniques les plus efficacement politisée de notre hebdomadaire ». D’après Florence Montreynaud , les « conformistes de l’anticonformisme » dont les Frustrés de Brétecher font le portrait « sont aussi les lecteurs du Nouvel Observateur », à savoir « les snobs, les fils de bourgeois gauchisants, les mous, les durs, les sexistes, les féministes, les parents laxistes et leurs affreux jojos ». Un lecteur assidu et collaborateur occasionnel du journal lui rendant hommage admit d’ailleurs, qu’en ce qui le concernait, « le frustré, c'est tout mon portrait ».

    Sa série sur “Sainte-Thérèse d’Avila” suscite ensuite un certain nombre de réactions d’indignation de lecteurs catholiques qui pousse certains journalistes (comme Hector Bianciotti) à prendre sa défense. Sinon elle est présente épisodiquement au journal même si elle n’assiste pas aux conférences de rédaction. Mais éditant elle-même ses albums, elle se trouve particulièrement enrichie à la suite de l’ampleur de leur succès commercial au point de pouvoir se passer de son salaire mensuel à L’Obs. Manifestant une certaine lassitude ainsi que le désir de faire un enfant, elle cesse sa collaboration hebdomadaire au début de l’année 1981 non sans continuer à y publier épisodiquement une partie de ses albums,

    Œuvres

    Cellulite
    1972 Les états d'âme de Cellulite
    1974 Les angoisses de Cellulite

    Les Frustrés (à compte d'auteur)
    1975 Les Frustrés
    1977 Les Frustrés 2
    1978 Les Frustrés 3
    1979 Les Frustrés 4
    1980 Les Frustrés 5

    Agrippine
    1988 Agrippine (à compte d'auteur)
    1991 Agrippine prend vapeur (à compte d'auteur)
    1993 Les combats d'Agrippine (à compte d'auteur)
    1995 Agrippine et les inclus (à compte d'auteur)
    1998 Agrippine et l'ancêtre (Hyphen)
    2001 Agrippine et la secte à Raymonde (Hyphen)
    2004 Allergies (Hyphen)
    Les personnages de la série


    ...et encore
    1973 Salades de Saison (Dargaud)
    1976 Les Gnangnan (Glénat)
    1977 Baratine et Molgaga (Glénat)
    1977 Le bolot occidental (à compte d'auteur)
    1977 Fernand l'orphelin (5 épisodes de 4 pages-couleurs parues dans Le Trombone illustré)
    1978 Le cordon infernal (à compte d'auteur)
    1980 La vie passionnée de Thérèse d'Avila (réédition)
    1982 Les mères (à compte d'auteur)
    1984 Tourista (à compte d'auteur)
    1984 Le destin de Monique (réédition, à compte d'auteur)
    1985 Docteur Ventouse, bobologue (à compte d'auteur)
    1986 Docteur Ventouse, bobologue 2 (à compte d'auteur)
    1996 Mouler, démouler (à compte d'auteur)
    1999 Moments de lassitude (catalogue d'une exposition, Hyphen)

    Anecdote
    Claire Brétécher est citée dans la chanson "Femme Libérée" de Cookie Dingler : "dans le Nouvel Obs elle ne lit que Brétécher". C'est dire la popularité de la dessinatrice.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :