• Née un 22 Septembre, Ségolène Royal, Vierge ascendant Verseau

     

    Biographie de Ségolène Royal

    Ségolène Royal, née le 22 septembre 1953 à Dakar, au Sénégal, est une femme politique française membre du Parti socialiste.

    Ancienne députée, ancienne ministre des gouvernements Bérégovoy et Jospin, elle est actuellement présidente du conseil régional de Poitou-Charentes. Elle est également la première femme à avoir accédé au second tour de l'élection présidentielle française, qu'elle a perdu contre son adversaire de droite, Nicolas Sarkozy, le 6 mai 2007.

    Origines, études et famille
    Ségolène Royal, de son vrai nom Marie-Ségolène Royal, naît le 22 septembre 1953, à Dakar (commune d'arrondissement de Ouakam en AOF). Elle est la fille de Jacques Royal (1920 - 1981), ancien colonel d'artillerie devenu représentant de commerce et adjoint au maire de Chamagne (Vosges), lui-même fils du général Florian Royal (1891 - 1975), polytechnicien (X 1912), et de Hélène Dehaye, qui eurent huit enfants en neuf ans (Marie-Odette, Marie-Nicole, Gérard, Marie-Ségolène, Antoine, Paul, Henry et Sigisbert).

    Sa famille habite ensuite en Martinique pendant trois ans en raison d'une autre affectation de son père en 1960. Elle est alors scolarisée au pensionnat Saint-Joseph de Cluny à Fort-de-France. À son retour en métropole, la famille Royal s'installe dans le village de Chamagne, près de Nancy.

    Elle effectue ses études primaires et secondaires à Charmes (Vosges), puis intègre le lycée privé Saint-Joseph d'Épinal en 1968 et obtient le baccalauréat B, en sciences économiques. Elle est jeune fille au pair à Dublin (Irlande) pendant l'été 1971. Après une licence de sciences économiques à l'Université Nancy II, elle est diplômée de Sciences Po en 1978. Cette année-là, âgée de 25 ans, elle assigne son père en justice et gagne, car ce dernier refusait de financer les études de ses enfants.

    Elle intègre ensuite l'École nationale d'administration, promotion Voltaire. Pendant sa scolarité, elle fait un stage en Martinique en 1978. Elle en sort en 1980 (95e de sa promotion), et choisit un poste de magistrat au tribunal administratif de Paris. En 1994, elle passe le concours d'avocat au barreau de Paris tout en siégeant à l'Assemblée nationale et au conseil général des Deux-Sèvres, et entre au cabinet Teitgen.

    Depuis la fin des années 1970, elle était la compagne en union libre de François Hollande qu'elle avait rencontré lors d'une soirée de l'École nationale d'administration. Sorti de l'ENA à la Cour des comptes, il est depuis 1997 premier secrétaire du Parti socialiste. Ils ont eu quatre enfants : Thomas (1984), qui s'est occupé de la campagne sur le web de sa mère et du site segosphere.net, Clémence (1985), Julien (1987) et Flora (1992). La rupture entre Ségolène Royal et François Hollande a été annoncée sur le site de l'hebdomadaire Marianne le soir du 17 juin 2007, après le second tour des élections législatives françaises de 2007.

    Informations complémentaires

    Affaires judiciaires
    En 1978, elle assigne son père en justice car celui-ci refuse de payer ses études universitaires. Après de nombreuses années, elle obtient gain de cause.

    Après la dissolution de 1997, Ségolène Royal a conservé trois collaboratrices lors des élections législatives. Suite à un litige sur les salaires, ces dernières saisissent le conseil de prud'hommes de Niort et obtiennent en 1999 une condamnation de Ségolène Royal à un rappel de salaires de trois semaines (sur les trois mois demandés). En 2001, Ségolène Royal est déboutée de la plainte pour « diffamation » qu'elle avait déposée contre ses anciennes collaboratrices qui portent plainte au pénal pour « recours au travail clandestin », mais Ségolène Royal obtient un non-lieu en 2003. Le 16 janvier 2007, le non-lieu est cassé par la Cour de cassation qui condamne Ségolène Royal à payer 2 500 euros aux plaignantes, dans l'attente d'un nouveau procès.. L'une des plaignantes, Evelyne Pathout, a écrit un ouvrage sur Ségolène Royal.

    En 2000, elle est poursuivie pour diffamation par des enseignants s'estimant diffamés par sa dénonciation de faits de pédophilie qui n'avaient pas été encore jugés au Lycée Thiers à Marseille. Ségolène Royal a été relaxée par la Cour de justice de la République.

    Le quotidien Sud Ouest en date du 7 novembre 2006 rapporte qu'une plainte pour harcèlement moral aurait été déposée contre Ségolène Royal par Olivier Chupin, directeur du Fonds régional d'art contemporain de Poitou-Charentes.. La plainte, déposée six mois après les faits qui sont reprochés à Ségolène Royal (la délocalisation du Frac) et après que cette dernière a démissionné de la présidence du Frac, semble politiquement opportuniste à l'intéressée, qui commente : « C'est une plainte sans aucun fondement qui intervient dans un contexte politique qui n'est pas neutre. Elle ne débouchera sur rien. »

    Le 11 mai 2007, deux journalistes du Monde, Ariane Chemin et Raphaëlle Bacqué, publient chez Albin Michel un nouveau livre sur Ségolène Royal; "La femme fatale" . Sa rédaction a été bouclée après le 6 mai et évoque les réactions de la candidate et du PS à la défaite. L'avocat du couple Royal-Hollande, Jean-Pierre Mignard, a annoncé qu'il allait attaquer ce livre en justice pour "violation de la vie privée" après en avoir lu des extraits dans les bonnes feuilles du Nouvel Observateur. Il réclame, au nom du couple, le 31 mai 2007, la somme de 150 000 euros de dommages et intérêts pour atteinte à la vie privée et diffamation publique. Cette demande pécuniaire est une première en France, où les personnalités politiques demandaient jusqu'à présent l'euro symbolique. L'association Reporters sans frontières a apporté son soutien aux deux journalistes, jugeant « exorbitant » le montant exigé par le couple, et rappelant que les personnalités publiques « doivent, autant que possible, s'abstenir de porter plainte contre les journalistes ».

    Entourage familial
    Ses parents Jacques Royal et Hélène Dehaye ont eu huit enfants en neuf ans ; en ordre décroissant : Marie-Odette, Marie-Nicole, Gérard, Marie-Ségolène, Antoine, Paul, Henry et Sigisbert.

    Gérard Royal est un ancien lieutenant de la DGSE. Il aurait été impliqué dans l'affaire du Rainbow Warrior (l'homme au bonnet rouge) : il a transporté les deux plongeurs de la 2e équipe (la première équipe étant Dominique Prieur et Alain Mafart) à l'origine du sabotage du bateau de Greenpeace en 1985. En signe de protestation, Ségolène Royal - qui, semble-t-il, ignorait les activités de son frère - aurait projeté de rallier l'atoll de Mururoa, en compagnie de militants d'associations antinucléaires. Mais la crédibilité de cette explication ne paraît pas certaine, vu l'obligation de réserve qui s'imposait à Ségolène Royal en tant que chargée de mission de l'Elysée, et le secret d'État qu'elle est également censée respecter.
    Antoine Royal, a milité au RPR et est un ancien dirigeant d'entreprises de scierie et de transformation de bois qui ont fait l'objet d'une liquidation judiciaire.. Il a été mis en examen pour escroquerie et abus de biens sociaux. C'est lui qui a également révélé aux médias le rôle joué par son frère Gérard Royal dans l'affaire du Rainbow Warrior.
    Pierre Royal, cousin germain de Ségolène, a également écrit un livre sur sa situation personnelle. Il dénonce dans son ouvrage le traitement qu'il a subi de la justice et de la prison à la suite de sa mise en examen pour viol sur mineure et des dix mois de prison qu'il a fait en détention préventive avant d'être acquitté par la cour d'assises.
    Anne-Christine Royal, cousine germaine de Ségolène, a été candidate Front National aux élections cantonales de Bordeaux en 1999, et fait partie du comité de soutien à Jean-Marie Le Pen. En 2007 elle est à nouveau candidate du FN à la députation dans la 10e circonscription de Gironde.

    Source : Wikipedia

     

    Née le : 22 septembre 1953
    à : Dakar (Sénégal)
    Soleil : 29°21' Vierge
    Lune : 22°07' Poissons
    Ascendant : 8°55' Verseau
    Milieu du Ciel : 18°41' Scorpion
    Astrologie Chinoise : Serpent d'Eau
    Numérologie : chemin de vie 4
    Taille : Ségolène Royal mesure 1m68 (5' 6")
    Popularité sur Astrotheme : 199792
     
    Biographie de Ségolène Royal

    Ségolène Royal écouter, née le 22 septembre 1953 à Dakar, au Sénégal, est une femme politique française membre du Parti socialiste. Ancienne députée, ancienne ministre des gouvernements Bérégovoy et Jospin, elle est actuellement présidente du conseil régional de Poitou-Charentes. Elle est également la première femme à avoir accédé au second tour de l'élection présidentielle française, qu'elle a perdu contre son adversaire de droite, Nicolas Sarkozy, le 6 mai 2007. Origines, études et famil...

     

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :