•  

    Né le 2 Mai 1961à Tirlemont (à 12h30) en Belgique  ,  Jean-Jacques Crève Coeur , Taureau ascendant Lion

     

     

    "Pandémie" de grippe A H1N1

    Lettre de Jean-Jacques Crèvecoeur 

     

     

     

     

    Des dizaines de milliers de personnes ont reçu le courriel dans lequel je posais un certain nombre de questions troublantes à propos de cette pandémie! Ceci est mon troisième courriel d’informations. Un autre vous sera envoyé encore cette semaine. Nous sommes engagés dans une course contre la montre! En attendant, je réponds aux questions qui m’ont été souvent posées dans les 2.500 courriels personnels que j’ai reçus en neuf jours. Plus que jamais, je vous demande de faire votre part : diffusez ces informations à tout votre carnet d’adresses, sur vos blogs et vos sites Internet. C’est votre vie qui est en jeu. Si vous n’avez pas reçu ce courriel directement, inscrivez-vous pour recevoir les prochains courriels. Remarque: ce 20 septembre, le site ne permet pas encore l’inscription directe de vos coordonnées. Il vous suffit, malgré tout, de cliquer sur la page qui vous redirigera vers ma boîte à courriel en attendant. Merci de préciser votre pays de résidence, pour que nous puissiez vous inscrire dans la bonne liste d’envoi.


    http://www.jean-jacques-crevecoeur.com

    Madame, Monsieur, Chers amis,

    Je vous remercie pour l’intérêt que vous portez à ma démarche. Merci pour ces milliers de messages que vous m’avez envoyés et qui créent un égrégore de solidarité exceptionnel (nous en aurons bien besoin, croyez-moi). Je veux, dans ce courriel, simplement répondre aux nombreuses questions qui m’ont été posées, mais qui tournent toujours autour des mêmes thèmes :

    1. Qui êtes-vous, Monsieur Crèvecoeur, pour prendre position comme cela ? (c’est vrai que j’avais oublié que lorsque mon courriel serait transmis à vos carnets d’adresses, les récipiendaires ne sauraient pas nécessairement qui je suis).

    2. Je veux bien vous croire, parce que je trouve tout ce battage médiatique extrêmement suspect, mais où sont vos preuves ? Sur quoi vous basez-vous ? C’est bien d’attester sur l’honneur que tout cela est basé sur des documents officiels et des articles de journaux, mais où sont-ils ? (je l’avais annoncé dans mon courriel du 10 septembre : je prépare les dossiers qui seront visibles sur le nouveau site Internet que les informaticiens finissent de mettre en ligne. Fin septembre, tout sera disponible, mais je vous en donne un avant-goût ici).

    3. Qui aurait intérêt à planifier un génocide, alors que nous sommes les consommateurs qui enrichissons les sociétés pharmaceutiques ? Ne seriez-vous pas un adepte de la théorie du grand complot ?


    Alors, allons-y pour les réponses.

    I. Qui suis-je? Pour répondre en quelques phrases, voici comment je peux me présenter. Je suis Belge d’origine, et je suis né le 2 mai 1961 à Tirlemont (à 12h30 pour ceux qui veulent s’amuser à dresser mon thème astrologique !) J’ai fait des études en physique quantique théorique (maîtrise aux Facultés Universitaires de Namur, en Belgique) et j’ai été lauréat du concours du meilleur mémoire belge de physique, en 1984. J’ai obtenu une bourse de trois ans de doctorat pour accomplir une thèse en physique quantique théorique, thèse que je n’ai pas terminée, parce que j’étais déçu (pour ne pas dire un mot plus violent) de découvrir l’envers du décor de la recherche scientifique, avec ses fraudes et ses jeux de pouvoir. J’ai également un diplôme en pédagogie et j’ai fait aussi deux ans d’études en philosophie générale (toujours à Namur). J’ai travaillé comme chercheur au département de pédagogie pendant deux ans.

    En tant que scientifique et philosophe, je me suis passionné pour l’épistémologie des pratiques médicales, depuis 25 ans. C’est ainsi que, depuis 1984, j’étudie les fondements et les paradigmes des différentes approches thérapeutiques et médicales (homéopathie, ostéopathie, acupuncture, médecine chinoise traditionnelle, médecine scientifique, médecine nouvelle de Hamer, etc.). Depuis 25 ans, je m’informe et je me documente sur la question des vaccins. Pour bien comprendre cette question, j’ai fait l’effort d’étudier le langage médical, la virologie, l’immunologie et la biologie cellulaire (en autodidacte). Par ailleurs, ma formation scientifique me permet d’interpréter mieux que le commun des mortels les tableaux statistiques présentés par les experts en épidémiologie.

    Au niveau de mes valeurs, ceux qui me connaissent savent que j’ai TOUJOURS défendu la notion d’autonomie et de respect de chaque individu. En tant que formateur (depuis 1989), je me suis toujours présenté comme un accoucheur du potentiel des individus, et pas comme un enseignant qui détient la vérité. En tant que conférencier (depuis 1991), j’invite toujours mon auditoire à ne pas me croire sur parole, mais à aller vérifier et à tester avant de se faire une opinion. De plus, moi-même, je pratique le doute systématique propre aux véritables esprits libres : c’est ainsi que je revisite en permanence mes convictions pour les confronter à de nouvelles informations.

    Si je me bats aujourd’hui (à temps plein et bénévolement) sur le dossier de la grippe H1N1, c’est parce que je perçois tous les signes de la mise en place d’une dictature à l’échelle mondiale, grâce à la complicité du complexe militaro-politico-pharmaceutique. Le malheur, dans tout cela, c’est que plus j’étudie ce dossier, plus je trouve les preuves que nous sommes bien en présence d’un complot organisé depuis des dizaines d’années, par une élite mondiale. Je ne suis pourtant pas un adepte d’une théorie quelconque, fût-elle du grand complot. Je pense par moi-même (qualité devenue rare au 21e siècle) et je n’appartiens à aucune religion, à aucun mouvement social ou syndical, à aucune secte, à aucune société secrète ni à aucune loge.

    Bien entendu, si vous faites une recherche sur mon nom, dans Google, par exemple, vous verrez que certains groupes dont la maladie est de voir des sectes partout m’ont qualifié de gourou d’une secte dangereuse (je me demande quand ils commenceront à m’accuser de drogué ou de pervers sexuel, tiens ! Comme ce qu’ils ont fait à ce député européen anglais qui insistait trop dans ses questions à propos des OGM). Alors, pour mettre les choses au point, oui je le reconnais: JE SUIS UNE SECTE À MOI TOUT SEUL, et dans cette secte unipersonnelle, je décide tout de manière souveraine en ce qui concerne MA VIE. Et comme j’ai déjà assez de travail à rester autonome moi-même, je ne suis pas capable d’accueillir d’autres membres dans mon organisation. Désolé pour ceux qui voudraient me rejoindre: il n’y a pas de place.


    II. Les références de documents. Je vous propose de reprendre les 26 questions que j’ai posées. Et j’en rajouterai une vingt-septième, que j’ai oubliée, dans mon élan littéraire nocturne de la semaine dernière. Cette question est aussi une question à un million de dollars :

    1. Pourquoi la secrétaire d’état US à la santé, Kathleen Sebelius, vient de signer un décret conférant une totale immunité juridique aux fabricants de vaccins contre la grippe H1N1, en cas de poursuite judiciaire (de la part des victimes de ces vaccins, soit pour effets secondaires indésirables, soit pour décès)? Est-ce que ça ne ressemblerait pas furieusement à une license to kill, ça ?

    Référence. Bon allez. Gardons le moral, et poursuivons!

    2. Pourquoi, Madame Bachelot (ministre de la santé en France) a-t-elle demandé début février 2009, à un groupe de légistes constitutionnalistes, un mémo sur la question suivante: l’imposition d’un plan de vaccination à toute la population serait-elle illégale et anticonstitutionnelle ? Ce sur quoi les experts l’ont rassurée, invoquant qu’une situation exceptionnelle et qu’un état d’urgence sanitaire justifiait amplement qu’on supprime toutes les libertés individuelles!

    Référence. (désolé, la version française n’est plus disponible sur le site officiel! Un hasard ?)

    3. Pourquoi l’Organisation Mondiale de la Santé a-t-elle modifié, le 27 avril 2009, sa définition de la pandémie? Auparavant, pour déclarer une pandémie, les contraintes étaient beaucoup plus sévères! Maintenant, il suffit que la maladie soit identifiée dans deux pays d’une même zone OMS!

    Référence. (voir treizième page du document pdf, ainsi que les explications aux pages précédentes)

    4. Comment se fait-il que le brevet du vaccin contre la grippe porcine (H1N1) a été déposé en 2007 (bien avant la réapparition du virus disparu depuis la fameuse épidémie de grippe espagnole, en 1918)?

    Référence : (ici, je me suis trompé: c’est en août 2008 que le brevet a été déposé. Mais de toute façon, c’était avant le déclenchement de l’opération pandémie)

    5. Par quel hasard le président Sarkozy a-t-il eu l’intuition d’aller signer un contrat d’investissement d’un montant de 100 millions d’euros, le 9 mars 2009, pour la construction d’une usine de fabrication de vaccins contre la grippe ? Et devinez où! Au Mexique, là où justement, le foyer de la pandémie a pris naissance!

    Référence.

    6. Pourquoi aucun média et aucun expert scientifique ne rappellent que la grippe ordinaire tue chaque année entre 250.000 et 500.000 personnes, soit plus de 1.000 morts par jour (ce sont les chiffres officiels de l’Organisation Mondiale de la Santé)?

    Référence. (allez voir sous le titre épidémie saisonnière)

    7. Pourquoi tous les médias du monde répètent-ils quotidiennement que le virus de la grippe A H1N1 va provoquer une hécatombe de victimes, alors que les faits démontrent qu’il s’agit d’une simple grippette (moins grave que la grippe saisonnière ordinaire) qui n’a fait que 2.000 morts en plus de cinq mois ? La grippe ordinaire en aurait fait, pendant ce même laps de temps, 200.000 morts !

    Référence. (dans le tableau cumulatif au 13 septembre, on lit un nombre de 3.486 morts. Autant dire, un nombre ridicule de morts par rapport à la grippe ordinaire (et je signale que l’hémisphère sud est en train de sortir de l’hiver! On aurait dû avoir des millions de morts en Argentine, au Chili, au Brésil et en Australie, d’après les prédictions de l’OMS! Où sont-ils?)

    8. Pourquoi, malgré ces chiffres de morbidité et de mortalité insignifiants (2.000 au lieu de 200.000), la plupart des pays du Monde ont passé des commandes faramineuses pour des centaines de millions de doses de vaccin, et ce, dès le mois de juin 2009 ?

    Référence: pas besoin de références. Vous l’avez tous entendu dans vos médias habituels. Pour rappel, la France a commandé 94 millions de doses, la Belgique a commandé 12,6 millions de doses, la Suisse 13 millions de doses, les USA 195 millions de doses, le Canada 50,4 millions de doses et le Québec 11 millions de doses.

    9. Autrement dit, pourquoi met-on en place des mesures exceptionnelles cette année, alors que la grippe est moins virulente que les autres années? Qu’est-ce qui, dans les faits, justifie de telles décisions alors qu’il n’y a rien d’exceptionnel?
    Référence.

    10. Pourquoi des lois d’exception (lois martiales) ont-elles déjà été votées dans la plupart des pays (sans en révéler le contenu) ?

    Référence 1. / Référence 2. / Référence 3. / Référence 4. (voir les lois 123 et 126, adoptées récemment)

    11. Pourquoi le Ministre de l’Intérieur Français a-t-il rappelé tous les réservistes de l’armée et de la gendarmerie, en février 2009, en vue (je cite) «de graves troubles sociaux prévus pour la fin de l’été 2009» (c’est-à-dire septembre) ?

    Référence : (là aussi, je me suis trompé. Ce sont les réservistes de la police qui ont été rappelés. Mais ça ne change rien au fond de la question: pourquoi ?). J’ai deux références: le site qui a révélé l’affaire (et qui a reçu confirmation de la Mission Nationale pour la Réserve Civile): et, quand même, la référence officielle du ministère de l’intérieur, mais vous ne pourrez pas accéder, car il faut un mot de passe. Avis aux hackers: un beau défi pour vous, non? En tout cas, vous pourrez vérifier la date: le 18/03/09! Avant, le lancement de l’opération pandémie!!!

    12. Pourquoi l’armée américaine vient d’être déployée sur tout le territoire des Etats-Unis?

    Référence. (cet article mentionne que le Pentagone veut faire passer le nombre de ses effectifs à près de 400.000 sur le terrain. Mais la majorité des militaires est déjà déployée. Il s’agit maintenant de recevoir l’aval du Congrès, a posteriori – comme ils font souvent).

    13. Pourquoi plus de 800 camps de concentration ont-ils été installés aux Etats-Unis, ces dernières années (pour l’instant, ils sont vides)? Pourquoi sont-ils gérés par la FEMA (Federal Emergency Management Agency), qui intervient lors des grandes catastrophes sur le territoire (comme lors du cyclone Katrina)?

    Référence 1. / Référence 2. / Référence 3. (ce dernier lien explique que l’armée américaine s’est entraînée à placer des barrages routiers, à placer des bracelets d’identification avec puces RFID à ceux qui acceptent le vaccin et à emmener les autres dans des camps de concentration (pour mise en quarantaine). Âmes sensibles, s’abstenir.

    14. Pourquoi des centaines de milliers de cercueils sont-ils entreposés dans tous les états américains et pourquoi des fosses communes ont été creusées dans chaque district ?

    Référence: . Le Québec, quant à lui, vient de présenter à la population la commande de 10.000 sacs mortuaires, pour envelopper les cadavres des personnes tuées par la pandémie: Petit détail : ces sacs sont commandés depuis 2005 !

    15. Pourquoi 600 neurologues britanniques ont-ils reçu, le 29 juillet 2009, une lettre confidentielle du Health Protection Agency (HPA), les invitant à être particulièrement attentifs à la future recrudescence du syndrome de Guillain Barré (maladie neurologique dégénérative gravissime déclenchée la plupart du temps par l’acte vaccinal) ? Et pourquoi cette même agence n’a-t-elle pas prévenu le public qui va « bénéficier » de cette campagne de vaccination ?

    Référence.

    16. Comment se fait-il que le 5 mars 2009, la firme Baxter a contaminé 72 kg de matériel vaccinal, mélangeant les virus H5N1 de la grippe aviaire et H3N2 de la grippe ordinaire, avant de les envoyer dans six pays différents, alors que les procédures de sécurité dans ce genre de laboratoire rendent cet accident pratiquement impossible ? Impossible sauf si l’acte devient volontaire ou que les laboratoires ne respectent pas les procédures de sécurité. Dans les deux cas, ce mélange est considéré par les spécialistes comme gravissime. Un tel mélange n’aurait jamais dû avoir lieu !

    Référence 1 / Référence 2.

    17. Pourquoi ne nous dit-on pas que le vaccin contre la grippe, depuis 40 ans qu’il existe, n’a jamais eu d’impact positif sur l’incidence de cette maladie, au contraire ? Une étude internationale a démontré que les vaccinés attrapaient plus souvent la grippe que les non-vaccinés.

    Référence. (désolé, je n’ai plus retrouvé les références de l’étude sur le site, mais je sais que c’est sur ce site. Si quelqu’un la retrouve, merci de me la renvoyer).

    18. Pourquoi nous cache-t-on qu’en 1918, ce sont les personnes vaccinées qui sont mortes de la grippe espagnole, et pas les non-vaccinées ? Cela voudrait-il dire qu’elles ont été tuées par le vaccin lui-même, et pas par la grippe ?

    Référence.

    19. Si les vaccins ont si peu d’effets secondaires, comment les autorités sanitaires expliquent-elles que le nombre de scléroses en plaques en France est passé de 25.000 à 85.000, suite à la campagne de vaccination contre l’hépatite B ?

    Référence. (pris au vol dans l’émission de France 24, dans la prise de position du Dr Girard, pourtant un partisan de la vaccination).

    20. Pourquoi nous cache-t-on que toutes les épidémies du XXe siècle ont été déclenchées par des campagnes de vaccination préalables?

    Référence. (pour ne prendre qu’une des nombreuses références)

    21. Pourquoi autorise-t-on de mettre dans le futur vaccin contre la grippe H1N1, un adjuvant tel que le squalène (dans une proportion un million de fois plus importante – j’ai revérifié les calculs, car je n’y croyais pas !), alors que la Chambre des Représentants l’avait reconnu explicitement responsable du syndrome de la première guerre du Golfe, syndrome qui avait rendu 180.000 GI’s malades (25 % des soldats) suite à l’injection du vaccin contre l’anthrax ? À noter que le squalène avait été interdit par un juge fédéral en 2004 !

    Référence.

    22. Pourquoi les premières populations visées par la vaccination sont-elles les femmes enceintes et les enfants, alors qu’habituellement, ce sont les vieux qu’on vise ? Eux, paraît-il, auraient une mémoire immunitaire de la grippe espagnole de 1918 !!!

    Référence. (entre autres).

    23. Pourquoi les procédures de vaccination obligatoire seront-elles confiées, non pas à des médecins, mais à des étudiants volontaires et des militaires ?

    Référence. (pour la France).

    24. Pourquoi aucun médecin et aucun hôpital ne pourra dispenser les vaccins eux-mêmes ? Craindraient-ils de faux certificats ?

    Référence. (pour la France).

    25. Pourquoi 50 % des médecins anglais disent qu’ils refuseront de se faire vacciner avec le nouveau vaccin, parce qu’ils n’ont pas confiance en la procédure de préparation ?

    Référence 1. / Référence 2.

    26. Pourquoi présente-t-on le Tamiflu comme un antiviral efficace, alors que toutes les campagnes d’utilisation de ce produit se sont révélées catastrophiquement inefficaces ? De plus, ce médicament provoque de nombreux désordres psychologiques et neuronaux, allant jusqu’à provoquer des suicides en nombre chez ceux qui en consomment !

    Référence 1 / Référence 2 (voir la conclusion) / Référence 3

    27. Pourquoi les autorités sanitaires, censées vouloir notre bien et notre protection, autorisent-elles qu’un nouveau type de vaccin (ce sont leurs mots) soit testé directement sur des centaines de millions de cobayes (c’est-à-dire nous), sans que les protocoles normaux de Mise en Marché ne soient respectés, et sans aucune garantie d’innocuité dudit vaccin ?

    Référence.


    III. Pourquoi mettre tout cela en place? Qui est derrière tout cela ? L’instauration d’un nouvel ordre mondial, avec un gouvernement unique (dictatorial, bien sûr), en avez-vous déjà entendu parler ? Non ? Alors, vous avez quelques décennies de retard dans votre information. Désolé pour le choc pour certains. Mais là, on y est. Tout est en place. Il fallait juste le prétexte pour appliquer les lois martiales et le tour sera joué ! Et ce prétexte, c’est une pandémie médiatique qui précipitera le public vers des vaccins qu’il pensera salvateur, alors que c’est cette arme bactériologique qui nous tuera. Mais comme nous penserons que c’est parce que c’est la mutation du virus qui en est la cause, encore plus d’individus se précipiteront vers cette arme fatale.

    Je le répète. Ce vaccin contre la grippe n’a rien à voir avec les vaccins connus jusqu’à présent. C’est une arme fabriquée avec la complicité des laboratoires.

    Vous n’avez rien à craindre du virus H1N1 (très contagieux, peu virulent). L’Australie qui sort de l’hiver tire le bilan. Lisez cela. Il y a eu très peu de morts (88 morts, pour une population de 20 millions d’habitants), parce qu’ils n’avaient pas le vaccin. C’est l’hiver prochain (juin à septembre 2010) qu’ils se feront exterminer, lorsque le vaccin sera disponible pour eux également.

    Je me moque de passer pour un fou. Je vous invite juste à une chose. Prenez plusieurs heures à examiner mes sources. Puis, quand la campagne se mettra en route, demandez-vous une chose : la personne qui vient de mourir, a-t-elle reçu le vaccin ? A-t-elle reçu un antiviral (style Tamiflu) ? Si, à chaque fois, la réponse est oui, vous connaîtrez à coup sûr la cause de la mort.

    Bienvenue dans le monde de George Orwell (un ancien des services secrets qui a écrit 1984 pour nous prévenir avant qu’il ne soit trop tard). Quelques citations pour vous en convaincre ?

    * d’abord, celle de Sarkozy, qui ne se cache même plus pour parler de nouvel ordre mondial. Référence.

    * celle d’Attali, datée du 3 mai 2009. Référence.

    * celle de David Rockfeller, qui parle de dépopulation. Référence.

    * celle d’Obama, qui en parle aussi (ah oui, vous pensiez qu’Obama était différent, vous?) Référence.

    * même le pape Benoît XVI en appelle à l’instauration d’une autorité politique mondiale dans sa dernière encyclique. Alors, si même lui s’y met, on fait quoi ? C’est par où, la sortie de ce monde de fous? Référence.

    Une autre explication, plus à court terme, m’a été suggérée par un de mes correspondants, que je remercie. La voici :

    Les amis, il est tard. Très tard. Nous sommes le 17 septembre 2009. Dans 13 jours, soit le 30 septembre 2009, la plus grande corporation militaire du monde, les États-Unis d’Amérique, doit déposer le bilan de son exercice comptable pour 2008-2009. Si cette corporation militaire n’arrive pas à s’en tirer avec des tours de passe-passe comme l’an passé (bailouts), elle n’aura pas d’autres choix que de:

    1. déclarer faillite officiellement et liquider ses actifs (le peuple américain);

    2. investir, c’est à dire partir en guerre.

    Ouvrez les yeux, car je ne crois pas qu’il y aura des bailouts cette année. Nous verrons donc:

    1. une population (actifs) livrée en pâture aux créanciers du pays en faillite pour lequel elle travaille;

    2. un événement «soudain» offrant une «opportunité» aux travailleurs (le peuple américain, et tout l’OTAN à sa suite) de cette corporation militaire pour retourner au travail (en guerre).

    Pour ceux qui ne comprennent rien à ce que j’écris, commencez ici. Si en plus de ne rien comprendre à ce que j’écris, vous pensez que je suis fou, alors commencez plutôt ici.

    Que faire? Désobéir, et savoir qu’il est difficile de désobéir.


    Voilà, chers amis. Je viens de consacrer plus de douze heures à rédiger ce document. Faites-en bon usage. Prenez le temps de lire et d’étudier tout ce que je vous ai donné. Il n’y a rien de plus important comme activité que cela : VOUS INFORMER. Il y va de votre vie et de celle de vos enfants (les premiers visés, je vous le rappelle). Diffusez-le à tout votre entourage. Organisez des réunions dans votre réseau de relations. Ça urge. Les médias se déchaînent pour nous paralyser dans la peur hypnotique d’un danger qui ne vient pas de là où on nous l’indique. Nous devons nous organiser pour dire non à l’horreur qui se prépare.

    Plusieurs personnes m’ont reproché de jouer moi-même le même jeu de peur que les médias. D’abord, c’est me donner beaucoup plus de pouvoir que je n’en ai. Ensuite, je voudrais vous expliquer ce que je fais. Dans mes conférences, je compare souvent le corps humain à une maison, chaque pièce symbolisant un organe. Et nous habitons chacun notre maison, essayant de garder l’intérieur dans l’état de propreté le meilleur possible. Tout à coup, les médias nous alertent, en disant (à grand renfort de matraquage) que des rats extrêmement dangereux (le virus) vont envahir notre maison. Et nous sommes tous en alerte, tous très inquiets. Nous ne cessons de regarder par la fenêtre, sous les meubles, dans la cave, pour repousser l’envahisseur dont on nous dit qu’il peut être mortel. Mais la plupart de ceux qui ont eu la visite des rats témoignent que ce sont des petites souris, chétives et maigres, plus inoffensives que d’habitude. Heureusement, les médias nous promettent que bientôt, la solution nous sera apportée à tous: un immense marteau, plus gros que la maison, va écraser impitoyablement ces rats dangereusement mortels!!! Et nous ne nous rendons pas compte que ce marteau va écraser notre maison et donc nous tuer.

    Dans cette petite histoire, vous avez compris que les médias et les compagnies pharmaceutiques vous font horriblement peur avec les rats (qui ne sont pas dangereux !) et détournent votre attention du véritable danger.

    Mon rôle, et celui de beaucoup d’autres, c’est de vous dire que le danger vient du marteau qu’on va vous imposer et qui va vous écraser. Je vous informe, non pas pour vous faire peur, mais pour vous avertir d’où vient le danger.

    Pour terminer, je vous invite à examiner le document qui se trouve en pièce attachée (taux de mortalité Australie). Il montre que toutes les maladies infectieuses ont drastiquement diminué AVANT la mise au point d’un vaccin (90 % de diminution avant l’invention de chaque vaccin). Et ceci est vrai pour tous les pays du monde, pas seulement l’Australie. Il y a même une maladie, la scarlatine, qui a été éradiquée sans l’invention d’un vaccin ! Alors qu’on ne vienne plus nous faire croire que nous devons notre salut à l’invention des vaccins. C’est le plus gros mensonge de toute l’histoire de la médecine. C’est uniquement à l’amélioration des conditions d’hygiène que nous devons la disparition des maladies infectieuses. Rien d’autre. Par contre, nous pouvons remercier les vaccins d’avoir fait exploser le nombre de scléroses en plaques, de cas d’autisme, de mort subite du nourrisson, de syndromes de Guillain Barré, de maladies neuro-dégénératives, de maladies auto-immunes, de maladies d’Alzheimer (à cause de la présence d’aluminium dans les vaccins), et j’en passe.

    Je vous invite aussi à lire le document de deux pages rédigé par mon amie Ghislaine Lanctôt, auteure de la Mafia Médicale.

    Moi, ma tâche s’arrête ici, pour aujourd’hui. Je répète que je ne vous demande pas de me croire sur paroles. La meilleure chose que vous pourriez faire pour votre système immunitaire, c’est ceci :

    * éteignez définitivement votre téléviseur, car la peur est le plus puissant immunodépresseur !

    * allez marcher dans la nature, dans les parcs, respirez, détendez-vous

    * faites des choses qui vous font du bien. Voyez-vous entre amis (tant que nous sommes libres de nous réunir), faites l’amour, louez-vous des films drôles

    * prenez de la vitamine D, mettez-vous au soleil, chaque fois que ce sera possible

    Mais surtout, restez debout, conscients et vigilants. Montrez aux puissants de ce Monde que vous êtes des êtres humains dignes et puissants. Et que vous en avez assez qu’on se foute de votre gueule.

    Je vous salue avec le coeur

    Jean-Jacques Crèvecoeur
    Montréal, ce 20 septembre 2009  

     


    votre commentaire
  •  

     

     

     

     

    Née le : 5 mai 1977 à 23h05
    à : Bruxelles (Belgique)
    Soleil : 15°14' Taureau AS : 7°07' Sagittaire
    Lune : 18°19' Sagittaire MC : 4°36' Balance
    Dominantes : Sagittaire, Bélier, Taureau
    Jupiter, Mars, Vénus
    Maisons 4, 1, 5 / Feu, Air / Mutable
    Astrologie Chinoise : Serpent de Feu
    Numérologie : chemin de vie 7
    Taille : Virginie Efira mesure 1m75 (5' 9")
    Popularité : 41 825 clics, 378e femme, 855e célébrité

    votre commentaire
  •  

     

     

    Biographie de Catherine II de Russie

    Catherine II née Sophie Augusta Fredericka d'Anhalt-Zerbst, surnommée Figchen, puis La Grande Catherine, est impératrice de Russie à partir du 28 juin 1762.


    L'épouse
    En 1744,Élisabeth Ire de l'Empire russe la choisit comme épouse pour son neveu Pierre III dont elle voulait faire son héritier. Elle se convertit à l'orthodoxie. Le mariage ne fut pas heureux d'autant que Catherine prenait le parti de son opposition et lisait Voltaire et Montesquieu ainsi qu'elle se renseignait sur ce qui se passait dans son nouveau pays. Les excentricités de Pierre, qu'elle fit opérer de force pour remplir son devoir conjugal après son accession au trône, affaiblirent son support. Menacée du divorce et de l'emprisonnement, Catherine, qui possédait l'affection des Russes, réussit à faire déposer son époux ; et l'amant de Catherine, Grigori Orlov, fit un coup d'État et assassina l'empereur (par étranglement semblerait-il) en 1762. Elle se fit sacrer à Moscou avec la plus grande pompe.


    Politique interne
    En même temps qu'elle reculait ainsi les limites de son empire, Catherine imprimait une activité nouvelle à l'agriculture et à l'industrie, fondé sur les pensées des Lumières, Catherine fit établir un canevas pour réformer les lois. Une commission législative représentant toutes les classes sauf les serfs fut instituée mais elle fut dissoute avant d'être effective, peut-être parce qu'elle était devenue trop conservatrice après l'insurrection de Pougatchev en 1773 - 1774.

    Catherine réorganisa l'administration provinciale, donnant au gouvernement plus de contrôle sur les zones rurales à cause des révoltes paysannes. En 1785, Catherine créa une charte qui permettait aux nobles de présenter des pétitions au monarque et leur donnait beaucoup plus de pouvoirs et de droits. Elle encouragea la colonisation de l'Alaska, des Allemands de la Volga et des territoires conquis.

    La Russie était devenue le premier producteur mondial de fer, de fonte et de cuivre. Elle comptait plus de 200 usines, ateliers, manufactures. La production industrielle avait doublé ; la valeur du commerce intérieur et extérieur, triplé. Les États occidentaux étaient désormais contraints d'accueillir la Russie dans le « concert européen ».

    La volonté modernisatrice de Catherine II se heurtait toutefois à une situation de sous-développement économique, politique et culturel de la Russie impériale. À l'heure où l'Angleterre vivait sa révolution industrielle et inventait le capitalisme et où les États-Unis ouvraient l'ère de la démocratie et des libertés individuelles, la Russie restait bloquée dans un système féodal, basé sur un véritable esclavage paysan particulièrement improductif et un pouvoir politique ultra-autoritaire régulé par assassinats. Catherine ne semblait pas vouloir admettre la situation réelle de son empire. Ainsi, on raconte que lors de ses déplacements, les gouverneurs faisaient construire des faux villages peuplés de faux paysans le long des routes où elle passait, afin de lui prouver que la Russie était moderne.


    Affaires extérieures
    Le ministre des affaires étrangères Nikita Panine exerça une influence considérable. Il dépensa des sommes considérables pour créer l'accord du nord entre la Russie, la Prusse, la Pologne, la Suède et peut-être le Royaume-Uni pour contrer la ligue des Bourbon-Habsbourg. Quand il apparut que ce plan ne pouvait réussir, Panine fut limogé en 1781.

    En 1764 Catherine plaça Stanislas Auguste Poniatowski qui fut son amant sur le trône polonais. Ensuite la Russie annexa de grandes parties de la Pologne dans les partitions de 1772, 1793 et 1795. En 1772 elle conclut avec la Prusse et l'Autriche un traité qui démembrait la Pologne et donnait à la Russie les gouvernements de Polotsket de Moghilev, le traité de Kainardi, conclu en 1774 avec la Turquie, lui assura plusieurs provinces méridionales et lui ouvrit la mer Noire.

    Catherine fit de la Russie un pouvoir dominant au Moyen-Orient après la première guerre contre l'empire Ottoman. Elle essaya de faire subir à ce dernier le même sort qu'à la Pologne mais avec moins de succès. Elle enleva aux Turcs la Crimée et les forteresses d'Azov, de Taganrog, de Kinburn et d'Ismaêl. Elle annexa la Crimée, en 1783, neuf années après qu'elle eût obtenu son indépendance. L'empire ottoman déclencha une seconde guerre en 1787 qui se termina en 1792 avec le traité de Iassy.

    Elle agit comme médiateur pendant la guerre de succession bavaroise de 1778-79 entre la Prusse et l'Autriche. En 1780 elle monta un groupe afin de défendre les vaisseaux indépendants de la Grande-Bretagne pendant la guerre d'indépendance des États-Unis.

    Entre 1788 et 1790, la Russie fut engagée dans la guerre contre la Suède dont son cousin Gustave III tentait de reprendre les territoires perdus en 1720. Après la bataille de Svensksund (de nos jours Ruotsinsalmi en Finlande) des 9 et 10 juillet 1790, un traité de paix fut signé.

    Elle avait ajouté 518 000 km² au territoire de la Russie.


    Arts et culture
    Elle se présenta comme un mécène pour les arts, la littérature et l'éducation se basant sur l'encyclopédie de Diderot et D'Alembert. Elle réussit à convaincre le mathématicien Leonhard Euler de revenir de Berlin.

    Quand Alexandre Radichtchev eut publié son voyage de Saint Pétersbourg à Moscou en 1790 présentant les conditions de vie déplorable des serfs il fut exilé en Sibérie.

    Elle était en correspondance avec Voltaire, d'Alembert, Melchior Grimm et a reçu Diderot à sa cour.


    Vie personnelle
    Pour introduire la vaccination, elle montra l'exemple en étant la première à le faire.

    Catherine était connue pour son appétit sexuel et ses nombreux amants.

    Catherine aurait vraisemblablement souffert d'une attaque cardiaque alors qu'elle était assise sur une commode le 5 novembre 1796, et elle mourut au lit sans avoir repris connaissance.

    L'amour de sa vie est le prince Grigori Potemkine, qu'elle épousa secrètement après l'assassinat de son mari.

    Elle avait un fils, Paul qu'elle n'aimait que peu, lui préférant ses petits-fils. Il lui succéda sous le nom de Paul Ier de Russie.

    Née le : 2 mai 1729 à 02h30
    à : Stettin (Allemagne)
    Soleil : 11°33' Taureau AS : 28°48' Verseau
    Lune : 23°08' Gémeaux MC : 18°28' Sagittaire
    Dominantes : Gémeaux, Taureau, Verseau
    Vénus, Lune, Saturne
    Maisons 4, 2, 1 / Air, Eau / Mutable
    Numérologie : chemin de vie 8
    Popularité : 27 772 clics, 708e femme, 1 638e célébrité

     


    votre commentaire
  • Né le : 3 mai 1877 à 01h30
    à : Brême (Allemagne)
    Soleil : 12°41' Taureau AS : 3°19' Verseau
    Lune : 16°04' Capricorne MC : 5°31' Sagittaire
    Dominantes : Taureau, Verseau, Gémeaux
    Mercure, Mars, Vénus
    Maisons 3, 1, 2 / Terre, Air / Fixe
    Numérologie : chemin de vie 4
    Popularité : 8 644 clics, 5 812e homme, 9 591e célébrité

    Biographie de Karl Abraham

    Karl Abraham (Brême 3 mai, 1877 — Berlin 25 décembre, 1925) est un médecin et psychanalyste allemand. C'est l'un des pionniers de la psychanalyse.

    Karl Abraham naît en 1877. Il suit des études de médecine puis prend un poste au Burghölzli à Zurich, auprès de Eugen Bleuler. Il s'y initiera à la psychanalyse, entre autre avec Carl Gustav Jung. En 1907, il rencontre Sigmund Freud. Il rentre en Allemagne et y fonde la Société berlinoise de psychanalyse en 1910. Il a été le deuxième analyste de Mélanie Klein et de biens d'autres futurs et célébres psychanalystes. Il fut le président de l'Association psychanalytique internationale de 1914 à 1918 puis de nouveau en 1925, année de sa mort précoce.


    Influence
    Karl Abraham s'est intéressé aux stades de développement de la sexualité infantile, décomposant le stade oral en stade oral et stade cannibalique, et désignant comme frontière entre névrose et psychose le passage du stade anal visant la défécation au stade anal visant la rétention. Il a influencé de nombreux auteurs, tant adhérents de la théorie de la relation d'objet que de l'égopsychology.


    Bibliographie de
    Œuvres complètes, tome 1, Payot, 1989, ISBN 2228881376
    Œuvres complètes, tome 2 : 1915-1925, Payot, 1989, ISBN 2228881384
    Correspondance complète : 1907-1926 avec Sigmund Freud, Gallimard, 2006, ISBN 2070742512

    Bibliographie sur
    Bernard Lemaigre: Karl Abraham, Ed.: PUF, 2003, ISBN 213053273X

    Textes en liens
    1911 : Une analyse de rêve par Ovide (traduction française de l'article allemand Eine Traumanalyse bei Ovid, Zentralblatt für Psychoanalyse, II, Heft 3, Dezember 1911).
    1919 : Remarques à propos de la communication de Ferenczi sur « Les névroses du dimanche » (traduction française de l'article allemand Bemerkungen zu Ferenczis Mitteilung über »Sonntagsneurosen«, Zentralblatt für Psychoanalyse, II, Heft 3, Dezember 1911).
    1922 : L’Acte manqué d’un octogénaire (traduction française de l'article allemand Die Fehlleistung eines Achtzigjährigen, Internationale Zeitschrift für Psychoanalyse, V, Heft 3, S. 203-204, Oktober 1919).
    1923 : Une théorie infantile de la conception du sexe féminin (traduction française de l'article Eine infantile Theorie von der Entstehung des weiblichen Geschlechtes, Internationale Zeitschrift für Psychoanalyse, IX, Heft 1, März 1923).

     

     

     


    votre commentaire
  • Découvert le 3 Mai 2005, L'astéroide 117852 Constance

     

     

    117852 Constance est un astéroïde de la ceinture principale .
    Découvert en 2005 , a une orbite caractérisé
    par un demi-grand axe égal à 2,5914001 UA
    et une excentricité de 0,0489080 , 11,42128 ° incliné
    à l'écliptique .

    On peut s'interroger sur cette nécessité qui
    s'est fait jour de faire un doublon
    à l'asteroide 315 Constantia , découvert par Johann Palisa
    le 4 septembre 1891 à Vienne, en le francisant



    Constance
    (117852 Constance)
    Scoperta 3 maggio 2005
    Scopritore Catalina Sky Survey
    Classificazione Fascia principale
    Designazioni
    alternative
    2005 JG151, 2004 BX113
    Parametri orbitali
    (all'epoca K118R)
    Semiasse maggiore 387 673 455 km
    2,5914001 UA
    Perielio 368 713 121 km
    2,4646599 UA
    Afelio 406 633 789 km
    2,7181403 UA
    Periodo orbitale 1523,7 giorni
    (4,17 anni)
    Inclinazione
    sull'eclittica
    11,42128°
    Eccentricità 0,0489080
    Longitudine del
    nodo ascendente
    178,46826°
    Argom. del perielio 356,19678°
    Anomalia media 248,51607°
    Par. Tisserand (TJ) 3,390 (calcolato)
    Dati osservativi
    Magnitudine ass. 15,4

     

    Notre reflexion

     

    Si nous réfléchissons à l'origine du mot CON-STANCE , il veut dire :  Con:  avec; Stance : un certain rythme poétique

    Donc il veut dire garder un souffle harmonieux sur le chemin qui nous porte vers notre objectif ... Sans doute elle le même sens que cette pensée des sorciers yaqui qui parlent de "voler sur les ailes de l'intention ...."

    Que nous faut il pour y arriver

    Fondamentalement d'abord d'avoir pris conscience de l'importance de notre intention d'atteindre un certain but :

     

    Conscience est à la pointe de la Maison 11 , domicile de la créativité collective , y compris de notre créativité divine en reliance avec l'aide

    de nos amis invisibles  , en Scorpion

    et d'avoir pris conscience  de la justesse de ce but pour notre harmonie interieure ...

    De savoir quels outils utiliser pour y arriver et quelles actions mener

    De savoir qu'il faut soulever differents obstacles pour atteindre ce but et qu'il ne faut pas ce decourager

     

     

    Sans doute, pour garder courage , il est aussi fondamental de savoir savourer chaque pas sur le chemin qui mène à notre objectif , ce qui est aussi important que d'atteindre le but ....Donc être dans une pleine conscience de l'instant présent qui prépare et soutient l'action future : Là réside  toute l'importance dans cette carte du ciel de Mercure en Bélier conjoint au Noeud Nord ! 

     

     

     

     

     

     

    LA CONSTANCE

    1. Qu'est-ce que la constance? La constance est l'habitude de maintenir un effort et de le prolonger dans le temps. Elle est très liée à la force: elle consiste aussi à surmonter des difficultés. Mais elle se rapporte seulement à un type d'obstacle: celui de la durée de l'effort.

    2. La constance est-elle nécessaire? La constance est une qualité indispensable pour atteindre n'importe quel but, puisque les grands idéaux ne s’obtiennent pas par un effort isolé mais sont le fruit d'une conquête laborieuse. Ce serait facile s'il suffisait de s’exiger quelques minutes. N'importe qui est capable d'une impulsion coûteuse s’il obtient les résultats en une seule fois. Mais cela n’est pas souvent suffisant, il est plutôt nécessaire de maintenir l'effort pendant un temps: la constance.

    3. Davantage de bienfaits de la constance? La constance aide aussi à se proposer des idéaux, en améliorant l'autopropulsion et l'espérance. Si l’on connaît sa persévérance, les buts lointains ne sont pas un frein. L’on sait que la constance est une garantie pour avoir beaucoup de réussites. C'est pourquoi l'espérance rend meilleur et se lance à la poursuite des idéaux difficiles.

    4. Des exemples où apprécier la nécessité de la constance? Il y a beaucoup de cas:

    • Pour obtenir les autres vertus, il est nécessaire de répéter des actes: la constance.
    • Les réussites professionnelles réclament une constance. Les succès sportifs exigent une constance. L'étude et l'apprentissage requièrent une constance...
    • La patience très souvent liée à la constance dans l’endurance. Certaines circonstances professionnelles ou familiales exigent un haut degré de patience pendant des années.
    • Dans la vie spirituelle, la constance est également nécessaire parce que la sainteté ne s’obtient pas en un moment, mais un temps d'effort est nécessaire. C’est pourquoi la Bible dit: "ne vous fatiguez pas de faire le bien".
    5. Faut-il toujours terminer ce qu’on a commencé? Pas toujours. Il y a des occasions l’on reconnaît avoir suivi un mauvais chemin. Il est alors prudent de reculer ou de changer de voie. Cela peut arriver dans un travail de recherche, dans un parcours cycliste, etc.

    6. La constance est-elle liée à la loyauté? La loyauté consiste à accomplir la parole donnée, les engagements acceptés, et c’est pourquoi on a besoin de la constance si l'engagement se prolonge dans le temps.

    7. Comment exercer la constance? Il y a beaucoup de domaines où la pratiquer, presque toujours en terminant des choses:

    • Collectionner quelque chose jusqu'à la fin. Terminer le puzzle commencé.
    • Continuer une excursion jusqu'au but - sauf si cela s’avère imprudent-.
    • Achever les tâches, achever les travaux. Résoudre les exercices jusqu'à la fin.
    • Ne pas se mettre à jouer avant d’avoir terminé les devoirs.

     

    Découvert le 3 Mai 2005, L'astéroide 117852 Constance


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique